Financiers à la pistache et fleur d’oranger

C’est pas la grande forme ce matin, j’ai passé la nuit à chasser la souris. Je vous ai déjà dit que mon chat Haribo me ramenait des bestioles vivantes et qu’une fois à la maison, il s’en fichait complètement ? ( oui je vous ai dit, mémé radote grave … ).
Alors oui je sais que c’est parce qu’il m’aime, que c’est son cadeau, qu’il pense que je suis un piètre chasseur ( pas faux ) et qu’il me donne l’occasion de devenir un vrai félin ( je lis psychologie miaou-magazine tous les soirs ) mais là sur le coup, je m’en passerai bien de son offrande.
Pour me remettre de toutes ces émotions ( et des trois kilos perdus à courir dans toute la maison / je suis une petite nature ), il me fallait des petites douceurs bien parfumées et moelleuses comme ces financiers à la pistache et fleur d’oranger. J’ai adoré ces saveurs, j’espère que vous aimerez aussi !

financier-pistache

Financiers à la pistache et fleur d’oranger

Pour 7 gros financiers ou une vingtaine de petits.

100 g de pistaches sans la peau et non salées
4 blancs d’oeufs
1 pincée de sel
115 g de beurre
40 g de farine
120 g de sucre
1 cuillère à soupe de miel
3 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger

Monter les blancs en neige très ferme avec la pincée de sel.
Mixer les pistaches pour les réduire en poudre.
Faire fondre le beurre pas trop liquide et le mélanger avec le sucre et la farine. Ajouter le miel et l’eau de fleur d’oranger puis la poudre de pistaches.
Incorporer ce mélange aux blancs d’oeufs, délicatement avec une spatule souple.
Préchauffer le four à 180° ou thermostat 6.
Beurrer les moules à financiers et déposer de la pâte aux 3/4
Enfourner pour 15 à 20 mn pour des gros financiers, une dizaine de minutes pour les petits .

Tarte au citron meringuée

J’ai mis mon citronnier dehors et je ne sais pas ce qui s’est passé, mais il a perdu 3 citrons d’un coup. La chaleur peut être ou le mistral Bordelais.
Du coup ma fille a suggéré un petit atelier cuisine pour que je lui apprenne à réaliser son dessert préféré : la tarte au citron meringuée.
Je vois déjà des yeux qui pétillent. Il parait que la tarte au citron est dans le top 10 des desserts préférés des Français !
J’ai réalisé plusieurs versions mais sur c’est celle de Thierry Mulhaupt ( le célèbre pâtissier Alsacien ) dénichée sur le site de Mercotte que j’ai vraiment craqué.
Une pâte sablée croustillante et fondante, une garniture au citron pas trop acidulée ( moins que le lemon curd )  bien parfumée ainsi qu’ une meringue Italienne parfaite ( ça c’est ma recette mais c’est le seul moyen pour avoir un décor qui se tient bien ), cette tarte est juste une petite tuerie et à chaque fois que je la réalise, je n’ai que des compliments …

tarte-au-citron-meringuée

Tarte au citron meringuée

Pâte sablée :

250 g de farine
140 g de beurre
30 g de poudre d’amandes
75 g de sucre
1 bonne pincée de sel
1 jaune d’oeuf
Un peu d’eau

Royale au citron :

2 oeufs
1 jaune d’oeuf
100 g de sucre
25 g de Maizena
170 g de crème Fleurette ( crème entière liquide )
130 g de jus de citron
1 citron jaune bio

Meringue Italienne :

2 blancs d’oeufs
125 g de sucre
40 ml d’eau
1 pincée de sel

Préparer la pâte ( au robot avec la feuille ) ou à la main : sabler la farine et le beurre ramolli dans le bol du robot équipé de la feuille. Ajouter la poudre d’amande, le sel, le sucre. Mélanger jusqu’à obtenir un sable grossier. Ajouter le jaune d’oeuf en dernier et ajouter si besoin 1 ou 2 cuillères à soupe d’eau jusqu’à ce que la pâte forme une belle boule.. Étaler entre deux feuilles de film alimentaire et laisser reposer au frigo 1 heure .

Préparer la royale au citron : Mélanger la Maïzena avec le sucre et verser ce mélange sur les oeufs et le jaune en fouettant. Ajouter ensuite le jus de citron, le zeste et la crème. Mélanger pour obtenir un mélange homogène.

Le fonçage : étaler la pâte sur une épaisseur de 2/3 mm et foncer un cercle à tarte ( ici 24 cm de diamètre ). Réserver au frais pendant que le four préchauffe à 180°. Précuire le fond de tarte à blanc pendant 5 min puis le garnir avec la royale au citron et poursuivre la cuisson pendant 30 min.
Laisser refroidir sur une grille.

Préparer la meringue Italienne : verser le sucre avec l’eau dans une casserole . Porter à ébullition pour réaliser un sirop de sucre . Placer un thermomètre et atteindre la température de 118°.
Pendant ce temps, monter les blancs en neige avec le sel jusqu’à ce qu’ils soient fermes.
Dès que le sirop atteint la bonne température, verser le sirop en filet ( attention aux éclaboussures, le mieux est de verser sur le côté, pas sur le fouet ) et continuer à battre jusqu’à ce que les blancs en neige soient bien brillants et forment un bec d’oiseau.
Mettre dans une poche à douille et déposer sur la tarte comme vous voulez.
Dorer au chalumeau ou au grill du four.
Laisser refroidir et placer au frigo pendant au moins 2 heures.

Financier géant aux abricots

C’est l’histoire d’un dimanche très ensoleillé, d’un panier à fruit rempli d’abricots bien mûrs et de blancs d’oeufs attendant sagement au frigo. Au final un financier géant très vite englouti au goûter et une fin d’après – midi dans le hamac à l’ombre de la terrasse.
L’acidité des abricots lors de la cuisson est contrebalancé par la douceur de l’amande et du sucre ( dont j’ai diminué la quantité d’ailleurs ) et du coup l’association est parfaite .
Je vous posterai bientôt des recettes que je réalise au restaurant où je termine mon stage mais en attendant , bonne semaine à tous…

_MG_5472

Pour un financier aux abricots ( plat rectangle )

175 g de beurre demi-sel
75 g de farine
100 g de poudre d’amandes
150 g de sucre
6 blancs d’oeufs ( 1 blanc d’oeuf pèse environ 35/40 g )
300 g de petits abricots mûrs
Quelques amandes effilées

Préchauffer le four à 180°.
Faire fondre le beurre.
Dans un saladier, mettre la farine avec la poudre d’amandes et le sucre.
Fouetter les blancs d’oeufs ferme . Ajouter le beurre fondu puis la farine avec les amandes et le sucre.
Mélanger de manière homogène mais délicatement sans casser les blancs.
Déposer la pâte dans un moule beurré ou tapissé de papier sulfurisé . Dénoyauter les abricots et les enfoncer dans la pâte . Saupoudrer d’amandes effilées.
Enfourner pour environ 20 – 25 mn. Vérifier la cuisson en enfonçant la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche.
Déguster froid.

Financiers au chocolat et fruits secs

J’ai fais une petite infidélité à mon chouchou Philippe Conticini en achetant le livre  » Pâtisseries  » et en réalisant les financiers au chocolat de Christophe Felder. Personnellement je réalise toujours mes financiers en montant les blancs d’oeufs à part et en les ajoutant à ma poudre d’amandes mais il donnait une autre méthode et du coup j’ai voulu tester .
J’ai trouvé la texture un peu différente , moins spongieuse que les miens, ça m’a fait plutôt pensé à des muffins au chocolat .
L’ajout des fruits secs sur le dessus a donné un peu de croquant et je dois vous avouer qu’avec un petit thé c’était parfait !

_MG_4920

Financiers au chocolat et fruits secs

Pour une vingtaine de financiers

150 g de beurre
160 g de chocolat noir (60 à 70° de cacao)
100 g de sucre glace
120 g d’amandes en poudre
50 g de farine
5 blancs d ‘oeufs
40 g de noisettes
40 g de pistaches non salées sans la peau ( ici des pignons )
40 g d’amandes
25 g d’amandes effilées

Mélanger ensemble le sucre glace avec la farine et la poudre d’amandes ( si possible tamiser le tout ).
Ajouter délicatement les blancs d’oeufs avec une spatule et mélanger.
Faire fondre le beurre avec le chocolat pendant 2 – 3 mn au micro-ondes ( ou sur feu doux à la casserole ) jusqu’à obtenir un mélange lisse et brillant.
Verser le chocolat sur les blancs d’oeufs. Bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Beurrer des moules à financiers ( ou comme ici à muffins ) et remplir les moules aux 3/4.
Concasser grossièrement les noisettes, les amandes et les pistaches. Saupoudrer les financiers avec les fruits secs et les amandes effilées et enfoncer un peu avec une spatule plate.
Cuisson 15 à 20 mn ( suivant la grosseur des moules ) à four 180 ° ou thermostat 6. Vérifier la cuisson en enfonçant un pic à brochette , il doit ressortir sec.
Déguster froid.

Cake au chocolat doux

Je profite de mes derniers jours de temps libre  avant ma formation pour continuer de tester les délices du livre de Philippe Contincini  » La pâtisserie des rêves  » . Aujourd’hui je vous présente un cake au chocolat noir,  le meilleur que j’ai mangé jusqu’à présent . Moelleux , léger et pourtant bien chocolaté , on sent également plusieurs textures car une partie du chocolat est concassé et il y a un ajout de grains de sucre dans la pâte qui est très agréable . Normalement Monsieur Conticini met ses grains de sucre au fond du gâteau mais je préfère le mettre dessus ou à l’intérieur, que voulez-vous…
Si vous avez raté les autres recettes du grand pâtissier que j’ai testées et qui sont tout aussi délicieuses , vous pouvez retrouver ici le cake moelleux aux framboises et le biscuit noisettine et marbré chocolat .
Je suis définitivement conquise par les gâteaux de ce grand chef  pâtissier ( vous l’aurez bien compris ) car tout est bien dosé, il n’y a aucune modification à faire ( non pas que j’ai la prétention de modifier quoi ce soit mais il faut parfois réajuster le temps de cuisson ou s’adapter quand on n’a pas le matériel ou les ingrédients des pro ) et à chaque fois c’est un régal …

_MG_4586

Cake au chocolat doux

Pour 1 cake

110 g de chocolat
20 g de chocolat au lait
70 g de beurre
3 blancs d’oeufs
1 oeuf entier
1 jaune d’oeuf
90 g de sucre roux
90 g de poudre de noisettes
20 g de sucre glace
1 pincée de fleur de sel
40 g de farine
1/2 cuillère à café de levure chimique
20 g de sucre en grains ( sucre perlé )

Faire fondre le chocolat au lait avec 40 g de chocolat noir et le beurre en morceaux ( ici au micro-ondes pendant 1 à 2 minutes ).
Monter les blancs d’oeufs avec 15 g de sucre roux dès le départ. Ils doivent être mousseux.
Dans un saladier, mélanger la poudre de noisettes avec le reste de sucre roux , le sucre glace et le sel. Ajouter l’oeuf entier et le jaune.
Fouetter vivement pendant 30 secondes environ puis incorporer le chocolat fondu puis la farine et la levure préalablement tamisées.
Au moment d’incorporer les blancs d’oeufs en 2 fois, ajouter en même temps le reste de chocolat noir concassés en petits morceaux et le sucre en grain. Mélanger à l’aide d’une spatule souple .
La pâte doit être souple et aérienne.
Remplir un moule à cake beurré et fariné et enfourner à 180° pour 25 à 30 minutes selon les fours.
Enfoncer la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche .
Laisser encore 5 minutes dans le four éteint puis laisser refroidir avant de démouler .

Financiers aux myrtilles

Oui j’avoue j’ai replongé … la tête la première dans les financiers. Alors que je vous tenais un discours il y a quelques jours comme quoi j’allais innover quand j’aurai des blancs d’oeufs à écouler . Mais que voulez-vous , je me suis dit que ces myrtilles seraient l’idéal associées au bon goût de l’amande . Et il faut bien reconnaître que c’était délicieux !!!

financiers-aux-myrtilles

 

Financiers aux myrtilles

Pour une vingtaine de financiers:

4 blancs d’oeuf
1 pinçée de sel
115 g de beurre
40 g de farine
130 g de sucre
100 g de poudre d’amandes
100 g de myrtilles
Préchauffer le four à 180°

Battre les blancs d’oeufs en neige ferme avec une pinçée de sel. Ajouter à la spatule le beurre fondu puis la farine, le sucre et la poudre d’amandes . Mélanger délicatement en soulevant avec la spatule.
Beurrer des moules et remplir la pâte aux 3/4 . Enfoncer légèrement les myrtilles.
Enfourner pendant 13 à 15 mn  . Les bords doivent être dorés mais l’aspect un peu spongieux , c’est normal. Ils vont durcir en refroidissant.
Laisser tiédir et démouler

Amarettis moelleux aux noisettes et fleur d’oranger

Il me restait du blanc d’oeuf mais pour ne pas vous faire encore une recette de financier ( bien que j’ai d’autres idées … ) je vous propose une version très moelleuse de ces petits biscuits Italiens appelés amarettis.
J’avais repéré ces gâteaux sur le livret  » Le meilleur de l’Italie  »  rédigé par la blogueuse culinaire Edda (  » Un déjeûner de soleil  » ) et offert en supplément avec un magazine de cuisine.  J’avais très envie de les goûter car visuellement c’est déjà un régal et je suis très gourmande de toutes les pâtisseries à base de fruits secs …
J’ai fait quelques modifications en réalisant une version avec un peu de poudre de noisettes ( mais c’est le parfum de l’amande qui prédomine, d’ailleurs si vous aimez la pâte d’amandes ou les massepains cette recette est pour vous ) et elle se marie très bien avec la fleur d’oranger.
Attention ces petits biscuits rendent complètement addict !!!

amarettis-aux-noisettes

Amarettis aux noisettes et  fleur d’oranger

Pour environ 27 amarettis

140 g de poudre d’amandes
60 g de poudre de noisettes
160 g de sucre semoule ( + un peu pour les enrober )
60 g de blancs d’oeuf montés en neige ( soit 2 petits blancs )
3 cuillères à café d’extrait d’arôme d’amande amère
4 cuillères à café d’eau de fleur d’oranger
27 noisettes ( 1 noisette par amaretti )

Mélanger les poudres d’amandes et de de noisettes avec le sucre, l’extrait d’amande amère et l’eau de fleur d’oranger.
Fouetter les blancs d’oeuf en neige et incorporer au mélange précédent.
Mélanger et deposer la pâte sur un carré de film alimentaire. Malaxer jusqu’à former une boule homogène.
L’enrober dans le film et mettre au frais pendant 3 heures.
Préchauffer le four à 160 ° .
Verser du sucre sur une assiette.
Sortir la pâte et former des petites boules de la taille d’une noix.
Les rouler dans le sucre puis enfoncer légèrement une noisette dans chaque gâteau.
Les poser sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 10- 12 minutes.
Ils doivent sécher et colorer légèrement.
Laisser refroidir complètement avant de déguster.

Financiers au caramel Toffee { enfin presque … }

Les financiers ont toujours beaucoup de succès à la maison. Je vois des petites mains ( voir une grosse main car chéri est gourmand aussi ) se balader sur le plat et en chiper 2 ou 3 à chaque fois . A ce rythme là ils ne font pas long feu et souvent ils ne passent pas la journée !
J’avais acheté ce golden syrup au parfum de toffee ( les petits caramels Anglais ) un peu par curiosité sans trop savoir ce que j’allais en faire . Et puis l’idée de les mettre dans les financiers à la place du sucre m’a traversé l’esprit . C’était délicieux et ce petit goût de caramel irrésistible !!!
Pour info on trouve ce sirop au rayon pâtisserie chez la marque Daddy…

financiers-au-golden-sirup

Financiers au caramel toffee

Pour une vingtaine de financiers:

100 g de blancs d’oeufs (environ 4 blancs )
115 g de beurre
40 g de farine
150 g de golden syrup parfum caramel  Toffee ( chez Daddy )
100 g de poudre d’amandes
1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180° – thermostat 6 . Dans un saladier, mélanger le golden syrup avec poudre d’amandes, la farine et le sel.
Dans une casserole posée sur feu doux, faire fondre le beurre et laisser le cuire pendant quelques minutes afin qu’il prenne une belle couleur noisette . Le verser aussitôt dans un bol pour arrêter la cuisson.
Monter les blancs d’oeufs en neige ferme. Incorporer au mélange farine-sucre-poudre d’amandes avec une spatule en soulevant la masse pour ne pas casser les blancs d’oeufs.
Ajouter doucement le beurre noisette.
Beurrer les moules à financiers ( on peut utiliser des mini-moules à muffins aussi ). Les remplir aux 3/4 et enfourner pour une douzaine de minutes . Il faut que les bords soient un peu dorés . Ils vont durcir par la suite en refroidissant .

Financiers au cédrat confit

Je pourrai vous expliquer que le cédrat est un agrume proche du citron , je pourrai vous dire qu’on le cultivait en Corse au siècle dernier mais que de nos jours il ne reste que très peu de vergers sur l’Ile de Beauté… Je pourrai aussi vous dire qu’on n’utilise que l’écorce car c’est un fruit qui n’a que très peu de jus… mais je ne le ferais pas ! Enfin si pour une fois je suis sérieuse … C’est rare mais ça arrive !

Avant de vous dévoiler la recette de ces délicieux financiers au bon goût de citron,  je voulais  partager avec vous la découverte d’un site que j’ai découvert récemment :  «  ShopAlike.fr «  .
Pour ceux qui ne connaissent pas encore, c’est une plateforme en ligne qui a sélectionné et qui regroupe plus de 400 boutiques, tout cela en une seule adresse ! Pour moi qui ai très peu de temps pour faire les magasins, c’est un gain de temps énorme … On y trouve de tout ! Mode, beauté, bijoux et surtout pour nous les cuisinières en herbe, un vaste et large choix complet dans la catégorie ustensiles de cuisine avec  de la vaisselle, des couverts, des moules et un peu de  petit électro-ménager.
Un site vraiment pratique et surtout à des prix tout doux .  En plus en ce moment c’est les soldes !!!

financiers-au-cedrat

 

Financiers au cédrat confit

Pour une vingtaine de financiers:
4 blancs d’oeuf
1 pinçée de sel
115 g de beurre
20 g de Maïzena
100 g de sucre
100 g de poudre d’amandes
100 g de cédrat confit en petits morceaux
1 zeste de citron vert
Battre les blancs d’oeufs en neige ferme avec une pinçée de sel. Ajouter à la spatule le beurre fondu puis la maïzena, le sucre, la poudre d’amandes , le zeste de citron râpé très fin et en dernier le cédrat confit. Mélanger délicatement en soulevant avec la spatule.
Beurrer des moules et remplir la pâte aux 3/4 .
Enfourner pendant 13 à 15 mn à four 180° – Thermostat 6 . Les bords doivent être dorés mais l’aspect un peu songieux , c’est normal.
Laisser tiédir et démouler .

Financiers à la pistache et fleur d’oranger

Pour ceux qui me suivent vous savez que quand il me reste des blancs d’oeufs j’aime bien faire des financiers . Sur cette recette  je me suis inspirée des pâtisseries orientales, comme les baklavas qui sont une explosion de parfums en bouche mais que je trouve personnellement trop sucrés. Avec ces petites douceurs j’ai retrouvé les saveurs que j’aime : la pistache, les amandes, la fleur d’oranger et le miel mais de manière subtile et sans coller aux doigts !

financiers-pistache-fleur-d'oranger

Financiers à la pistache et fleur d’oranger

Pour 22 à 24 petits financiers suivant la taille

50 g de pistaches
50 d’amandes ( la poudre d’amandes convient aussi )
4 blancs d’oeufs
1 pincée de sel
115 g de beurre
40 g de farine
135 g de sucre
1 cuillère à soupe de miel
3 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger

Monter les blancs en neige très ferme avec la pincée de sel.
Mixer les pistaches avec les amandes ( ou la poudre d’amandes) pour les réduire en poudre.
Faire fondre le beurre pas trop liquide et le mélanger avec le sucre et la farine. Ajouter le miel et l’eau de fleur d’oranger puis les poudres de pistaches et d’amandes.
Incorporer ce mélange aux blancs d’oeufs, délicatement avec une spatule souple.
Préchauffer le four à 180° ou thermostat 6.
Beurrer les moules à financiers et déposer de la pâte aux 3/4
Enfourner pour 10 mn .