Velouté de chou-fleur au chèvre frais et au curry

Bienvenue au pôle Nord mes petits pingouins ( oui je sais, j’aime bien cette expression en ce moment ). Non seulement il fait un froid de gueux, mais en plus ça dure, ça dure !
Du coup on a tous le moral dans les chaussettes molletonnées. Alors quand les températures frôlent les moins 60, rien de mieux pour se réchauffer qu’une bonne souplette.
Bon je dois vous avouer que l’association chou-fleur, chèvre et curry peut ne pas plaire à tout le monde. Personnellement j’ai bien aimé et chéri aussi ( les enfants n’ont pas goûté, déjà qu’ils n’aiment pas la soupe, alors si en plus elle est au chou fleur, on frôle la révolution ! ).
Je vous conseille ce velouté bien chaud, en mode verrine, à l’apéro avec des petits croûtons maison ( c’est ultra facile, alors pourquoi s’en priver… ).

velouté-chou-fleur-chèvre-curry

Velouté de chou-fleur au chèvre frais et curry 

600 g de chou-fleur
100 g de chèvre frais ( pas de crottin / trop fort )
1 oignon
Beurre
Curry
1 cube de bouillon de volaille
10 cl de soja liquide ou crème fraîche liquide

Pour les croûtons :

Pain de mie
Huile d’olive
Sel, poivre

Laver le chou-fleur et détailler les bouquets. Eplucher et émincer l’oignon finement. Faire fondre l’oignon avec le beurre jusqu’à ce qu’il devienne tendre dans un wok ou une cocotte anti-adhésive. Mettre le chou fleur, saupoudrer d’une ou deux pincées de curry.
Verser de l’eau à hauteur, ajouter le cube de bouillon de volaille et laisser mijoter jusqu’à ce que le chou-fleur soit tendre ( environ 20 mn ). Ajouter la crème et laisser chauffer encore une ou deux minutes.
Mixer au mixeur à bras ou dans un blendeur.
Passer au chinois ( important ! ) pour obtenir un velouté lisse. Goûter et ajouter du sel et du poivre si besoin.

Préparer les croûtons :

Badigeonner les tranches de pain de mie avec l’huile d’olive au pinceau. Saler et poivrer légèrement . Couper les tranches en dés .
Faire chauffer dans une poêle à sec et faire dorer sur toutes leurs faces jusqu’à légère coloration.

One pot pasta – Nouilles Chinoises au lait de coco

Avant à la maison, les nouilles Chinoises il n’y a que moi qui en mangeait. Et oui parce qu’une fois égouttées, à moins d’y mettre beaucoup d’huile ou de les mouiller avec un bouillon comme dans le pad Thaï, le résultat était un peu sec. Et mes critiques culinaires en culotte courte me renvoyaient le plat en cuisine illico presto avec un post it dessus : PAS BON !
Plus de soucis aujourd’hui, je les cuisine en mode one pot pasta ( depuis le temps que je vous en parle ), c’est à dire que les pâtes cuisent en mode risotto, avec tous les ingrédients dans la même cocotte et sans égoutter à la fin. C’est rapide, sain, équilibré, ça marche du tonnerre avec les nouilles Chinoises et vous pouvez même sortir les baguettes pour le coup !
Accompagnées de noix de St Jacques poêlées ou de ce vous voulez, vous m’en direz des nouvelles mes petits canards laqués.

IMG_1282

One pot pasta nouilles Chinoises au lait de coco

Pour 5 personnes

1 oignon
1 gousse d’ail
1 cuillère à soupe rase de curry
1 cuillère à soupe rase de paprika
1/2 poivron
1 courgette
3 carottes
250 g de nouilles Chinoises
30 cl de lait de coco
500 ml d’eau
Sel, poivre
Huile de sésame ou autre

Peler et émincer l’oignon finement. Peler et hacher l’ail. Dans un faitout ou une cocotte, faire revenir l’oignon et l’ail jusqu’à ce qu’ils soient tendres avec un peu d’huile ( j’ai ajouté un fond d’eau ).
Couper le poivron en fines lamelles. Eplucher la courgette et les carottes et les couper en fin bâtonnets ( j’ai utilisé un éplucheur à julienne ). Verser dans la cocotte ( avec un peu d’eau si besoin ) et faire suer les légumes pendant 8 minutes environ ( ils doivent devenir fondants ).
Ajouter les nouilles,les 500 ml d’eau, le lait de coco, le paprika, le curry et du sel. Appuyer avec une fourchette pour que les nouilles soient bien recouvertes de liquide ( en ajouter un peu si besoin ) et remuer régulièrement pendant encore 8 minutes environ. Couvrir la cocotte avec le couvercle et laisser reposer 5 à 10 minutes. Vérifier la cuisson.
Gouter pour voir s’il y a assez de sel, poivrer et servir bien chaud.

Les marinades bluffantes ( 2ème volet ) : cuisses de poulet au coco, curry et coriandre

Je vous avais promis quelques recettes de marinades bluffantes et je ne vous ai pas oublié ! La preuve voilà le deuxième volet de cette saga. Moins surprenante que les grillades de boeuf au Whisky ( à chaque fois que je dis le mot  » Whisky  » je pense à la petite fille dans l’émission  » L’école des fans  » qui avait balancé innocemment :  » ma mamie, elle boit du visky avec ses voisines  » ) mais délicieuses quand même, moelleuses, parfumées… bref, à refaire d’urgence .

poulet-curry-lait-de-coco

Cuisses de poulet au curry, lait de coco et coriandre

Pour 4 personnes

4 cuisses de poulet
2 cuillères à café rases de curry jaune doux
1 cuillère à café rase de gingembre en poudre
2 cm de gingembre frais râpé
4 gousses d’ail
1 citron bio ( vert ou jaune )
Un petit bouquet de coriandre fraîche
Une boîte de crème de coco ( ou lait de coco )

Dans un bol, mélanger le curry avec le gingembre en poudre et le gingembre frais râpé finement, les gousses d’ail hachées, le zeste et le jus du citron, les feuilles de coriandre hachées au ciseau et la crème ou le lait de coco.
Enduire les cuisses de poulet sur toutes ses faces, filmer le plat et mettre au frais pour plusieurs heures .
Faire griller le poulet au barbecue en le retournant régulièrement et en l’enduisant de toute la marinade petit à petit.

Carbonara au lait de coco, curry et noisettes

Vous connaissez l’émission  » Dans la peau d’un chef  » présentée par le beau Christophe Michalak tous les soirs de la semaine à 16h50 ? Bien qu’il y ait souvent des  » coquilles  » ( des fautes qui se sont glissées dans la liste des ingrédients mes poussins ) , les recettes sont souvent intéressantes et l’émission met à l’honneur des chefs qui méritent d’être connus .
Quand j’ai vu ce plat revisité de tagliatelles carbonara au lait de coco , curry et noisettes, mes papilles se sont mises en ébullition et je me suis promis de le tester.
Pour être franche , c’était délicieux mais j’ai procédé à quelques modifications. Déjà dans les quantités ( 100 g de noisettes c’est beaucoup trop !  Juste quelques fruits secs parsemés sur l’assiette et ça suffit amplement ) et sur quelques ingrédients ( difficile à trouver en France le lard Italien colonnata ) .  J’ai également retiré le citron confit après avoir goûté . J’ai trouvé que cela n’allait pas du tout avec la sauce au curry !!!
Voici ma version …

carbonara-lait-de-coco

Carbonara au lait de coco, curry et noisettes

Pour 3 personnes

350 g de tagliatelles fraîches
8 tranches fines de poitrine de lard fumé
200 g de lait de coco
1 cuillère à soupe de curry jaune doux
25 g de noisettes
2 petites gousses d’ail
3 petits oignons ( ici rosés )
1 cuillère à café bombée de fond de volaille
100 ml d’eau
Poivre
Parmesan râpé
( Pas besoin de sel )

Couper les tranches de lard en lamelles et les faire revenir avec les oignons pelés et émincés finement . Ajouter l’ail pilé et faire dorer .
Ajouter l’eau ,le fond de volaille et faire réduire. Puis ajouter le lait de coco, le curry et laisser mijoter en remuant régulièrement.
Concasser grossièrement au pilon les noisettes et les faire griller à sec quelques minutes dans une poêle sans matière grasse .
Cuire les tagliatelles  » al dente « , égoutter. Dans des assiettes , dresser en mettant des pâtes , une bonne louche de sauce puis donner un coup de moulin à poivre et parsemer de noisettes grillées.
Présenter avec un bol de Parmesan.

Papillotes de saumon au miel , curry et gingembre

Il fallait que je vous poste cette recette simplissime de saumon en papillote même si je ne suis pas vraiment satisfaite de la photo car c’était vraiment délicieux et très rapide .  Je l’ai déniché dans le livre  » Les meilleures recettes Marmiton  » que j’ai loué à la bibliothèque ( je vais d’ailleurs y revenir car j’ai vu qu’ils avaient enfin quelques nouveautés ) .
Pour la plupart d’entre nous , nous avons repris le boulot et le temps va manquer pour cuisiner . Mais ce n’est pas une raison pour manger n’importe quoi…
Vous savez qu’ici vous pourrez toujours trouver de quoi vous régaler sans passer des heures derrière les fourneaux . C’est ça qui vous plait , non ?

_MG_5836

Papillotes de saumon  au miel, curry et gingembre 

Pour 4 personnes

4 pavés de saumon sans la peau
1 cuillère à café de gingembre en poudre
2 cuillères à café de curry en poudre
4 cuillères à soupe rases de miel
150 g d’oignons
6 cuillères à soupe de crème fraîche
Sel, poivre
Huile d’olive

Dans une poêle, faire revenir les oignons émincés avec un peu d’huile jusqu’à ce qu’ils dorent .
Découper 4 carrés d’aluminium et poser dessus les pavés de saumon.
Dans un bol, mélanger la crème fraîche avec le curry, le miel, le gingembre , du sel et du poivre .
Recouvrir chaque saumon avec ce mélange à parts égales et fermer les papillotes.
Enfourner pour 15 minutes environ à 180°. Vérifier la cuisson.

Samoussas au boeuf et épices Indiennes

Ne fuyez pas les filles ( et les garçons au cas où … ) il n’y a pas de friture dans cette recette ,ces samoussas sont réalisés au four ou à la poêle sans huile . Oui c’est possible,  il suffit juste de graisser au pinceau les feuilles de brick. Bien qu’à la maison ils me réclament régulièrement du frit , du gras, du sucré ( voir le plaisir suprême, les trois ensemble  ) j’essaie de mon côté de limiter la casse et en plus je n’aime pas avoir les doigts qui collent ( ok je mange avec les doigts… c’est grave docteur ? ).
Ici ces samoussas ont eu beaucoup de succès, même ma fille a aimé et en a mangé deux ( l’exploit ).
C’est Delphine, ma copine de l’atelier cuisine nomade qui m’a donné cette recette qu’elle a testé au restaurant d’application . Avec une petite salade verte, c’était top !

_MG_5426

Samoussas au boeuf et épices Indiennes

Pour environ 36 samoussas

18 feuilles de bricks rondes
400 g de viande boeuf hâchée ( de qualité , sinon c’est gras )
150 g de petits pois
2 oignons coupés en petits dés
2 gousses d’ail pilées
2 cuillères à café rases d’épices Indiennes
2 cuillères à café rases de curry
2 pincées de gingembre râpé ( ou en poudre  )
1 pinçée de piment ( ou plus suivant les goûts )
1/2 botte de coriandre fraîche hachée ( n’utiliser que les feuilles )
Sel , poivre
Huile

Dans une poêle avec un peu d’huile faire revenir les oignons avec la viande hachée et l’ail ( si vous utilisez de la viande hachée surgelée, ne mettez pas d’huile car elle est assez grasse ).
Ajouter les épices, le gingembre, la coriandre hachée , du sel et du poivre et faire revenir quelques minutes. Eteindre le feu et ajouter les petits pois.
Couper les feuilles de bricks en 2 et les badigeonner d’huile au pinceau sur les 2 faces .
Pour le façonnage je vous conseille d’aller sur des vidéos car c’est bien expliqué . Remplir et plier les bricks et enfourner sur du papier sulfurisé pour 10 minutes environ à 180° ou déposer dans une poêle ( comme ici ) en appuyant sur le samoussa pour cuire le premier côté. Dorer sur les 2 côtés .
Déguster chaud .

 

Noix de cajou au curry

Une petite idée pour l’apéro qui a séduit tout le monde et qui ne prend que quelques minutes . J’ai pioché cette recette sur un livre pas très récent ( 2003 autant dire que j’étais jeune, une gamine même ) sur la cuisine au wok écrit par Ken Hom. Un livre qui m’a donné plein d’idées et qui regorge de recettes simples et très savoureuses !
Le seul hic c’est que c’est complètement addictif et que si vous mettez votre main dans le bol, vous risquez de ne plus pouvoir vous arrêter .

noix-de-cajou-au-curry

Pour 1 bol

150 g de noix de cajou ( je les prend au rayon apéro )
1 cuillère à soupe d’huile de sésame ou arachide
1 cuillère à soupe de sauce soja salée
1 cuillère à café rase de curry doux
1 bonne pincée de 5 épices Chinois
Poivre

Dans une poèle ( ou un wok c’est encore mieux ) , faire chauffer l’huile et déposer les noix de cajou .
Enrober d’huile chaude toutes les noix. Ajouter la sauce soja et mélanger .
AJouter les épices et le poivre . Mélanger sur feu doux pendant 2 minutes .
Laisser refroidir et déguster à l’apéro.

Moules au lard et au curry

A la maison on me réclame souvent des moules – frites mais je ne pense pas souvent à en faire . Là en faisant mes courses je suis tombée nez à  nez avec cette belle caissette de moules bouchots ( les meilleures ) que j’ai pris aussitôt. Je savais comment j’allais les cuisiner : avec des lardons, du curry et de la crème…
On trempe  les frites dans  la sauce parfumée et on se lèche les doigts, c’est de cette manière que c’est le meilleur , non ?

moules-au-curry

Moules au lard et au curry

( Petit rappel : Il faut compter environ 800 g de moules par personnes mais tout dépend avec quoi on les accompagne. Ici avec cette recette on a mangé à 5 dont 2 petits estomacs )

1.5 kg de moules bouchots si possible
20 cl de crème fleurette
20 cl de vin blanc sec
5 échalotes
1 gousse d’ail
1 cuillère à café de curry jaune
Persil hâché
200 g de lardons allumettes fumés
2 tomates
Sel (juste 1 pinçée ) , poivre 5 baies
Huile d’olive

Peler les émincer finement les échalotes. Les mettre dans une grande cocotte avec un peu d’huile, les lardons et l’ail hâché . faire rissoler. Ajouter les tomates en petits morceaux.
Gratter les moules sous l’eau et retirer la barbe si nécessaire .
Jeter les moules dans la cocotte. Remuer pour les faire ouvrir et ajouter le vin blanc. Melanger la crème dans un bol avec le persil hâché ,le sel, le poivre et le curry .
Verser sur les moules et bien remuer .
Quand les moules sont ouvertes (entre 10 et 15 minutes ) , servir aussitôt.

Curry de daurade à la mangue et citron vert

Je ne saute pas souvent au plafond quand je déguste ce que je prépare, à forçe de goûter à tout et de cuisiner (pas trop mal j’espère ), je deviens exigeante. Mais là waaaaouuuuh, c’est que du bonheur… La finesse de la daurade, la douceur de la mangue et du lait de coco relevés par les parfums du citron vert et des épices, c’est une explosions de saveurs !

curry de daurade à la mangue et au citron vert

 

 

 

 

 

 

 

 

Curry de daurade à la mangue et citron vert

Pour 3 personnes

500 g de filet de daurade
9 gambas décortiquées
1 boîte de mangues au sirop ( ou 1 mangue fraîche bien mûre mais pour cuisiner la conserve convient vraiment très bien, on est sûr du résultat)
1 citron vert
1/2 bouquet de coriandre
1 oignon
25 cl de lait de coco ( si possible crème de coco , elle est plus épaisse )
1 cuillère à café de curry jaune doux
1 cuillère à café de gingembre en poudre
1 dose de safran
Huile d’olive, sel, poivre

Couper la daurade en gros morceaux. Prélever sur le citron la moitié de son zeste . Le presser en entier.
Mettre dans un saladier la daurade et les gambas. Arroser du jus de citron, ajouter le zeste et mélanger . Entreposer au frais 30 mn.
Peler et hâcher finement l’oignon. Le faire dorer dans une cocotte avec de l’huile d’olive.
Egoutter la daurade ( juste le jus ) et le mettre dans la cocotte avec l’oignon. Ajouter le lait de coco, la mangue avec son jus ( uniquement si vous utilisez comme moi de la crème de coco qui est épaisse, sinon avec le lait de coco ne mettre que la mangue égouttée ).
Mélanger, ajouter le curry, le gingembre, le safran, la coriandre hâchée, du sel et du poivre.
Laisser mijoter environ 10 mn à feu doux. Si vous voyez que la sauce est trop épaisse rajoutez un peu de lait de coco.
Ajouter les gambas et continuer la cuisson environ 10 mn.
Servir bien chaud avec un riz basmati.

 

Tarte au saumon , poireaux § curry

J’aime bien les tartes ou quiche aux légumes, ça permet d’en manger plus facilement ( des légumes hein,  pas des tartes… ) et on peut faire des associations inédites.
La fondue de poireaux ici se marie bien avec le saumon et le curry donne une touche originale et réveille toutes ces saveurs !

tarte au saumon, poireaux et curry

 

 

 

 

 

 

 

 

Tarte au saumon , poireaux § curry

1 pâte brisée pur beurre
3 poireaux
250 g de saumon
20 cl de crème fraîche
3 oeufs
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
20 g de beurre
1 cuillère à café de curry doux
1 pinçée de sel. Poivre

Dérouler la pâte dans un moule beurré.
Emincer les poireaux ( tout le blanc et environ 5 cm de vert ) en fines lamelles.
Le faire suer et dorer avec l’huile et le beurre dans une poèle pendant environ 10 mn. Saler et poivrer. Ajouter un peu d’eau si nécessaire pour eviter que ça accroche et brûle.
Faire cuire le saumon ( je prend des pavés sans la peau et je les fais cuire environ 3  minutes au micro-ondes ).
Emietter le saumon sur la pâte brisée et recouvrir de la fondue de poireaux.
Battre les oeufs avec la crème fraîche, ajouter le curry.
Verser sur le saumon et les poireaux.
Enfourner pour 40 mn à four thermostat 6 ou 180 °
Déguster tiède.