Chaussons au chèvre – miel et noisettes

Je me rend compte qu’en plus d’avoir de plus de plus de mal à poster des recettes aussi souvent qu’avant, je vous mets beaucoup plus de sucré que de salé . Je cuisine pourtant autant l’un que l’autre mais je dois vous avouer que dernièrement mes photos ne me plaisaient pas et que du coup j’ai préféré m’abstenir .
J’entame en plus ma troisième semaine au restaurant d’application et je suis à fond dans ma réflexion des recettes à présenter aux clients . Cuisiner pour 4 ou 5 chez soi c’est une chose mais reproduire en plus grosse quantité avec du matériel plus ou moins performant en est une autre … Pour tout vous avouer ce n’est pas chose simple mais c’est très formateur et du coup j’apprend à être un peu plus rapide, à faire face aux imprévus et à gérer le stress ainsi que la pression.
Pour ces petits chaussons qui sont meilleurs tièdes j’ai utilisé la pâte brisée légère de chef Nini et j’ai utilisé la machine à pâtes pour l’étaler finement …

_MG_5202

Chaussons au chèvre – miel et noisettes

( J’ai oublié de compter le nombre de chaussons, une dizaine je pense … )

Pour la pâte :

200 g de farine
90 g de crème de soja ( au rayon bio )
30 g d’huile
1 cuillère à soupe de moutarde
3 à 4 cuillères à soupe d’eau
Sel, poivre
1 jaune d’oeuf

Pour la farce :

120 g de fromage de chèvre en bûche
120 g de St Môret
2 cuillères à soupe de miel
2 cuillères à soupe de noisettes concassées
5 abricots secs moelleux
Fleur de sel, poivre

Mettre tous les ingrédients de la pâte sauf l’eau . Malaxer et ajouter l’eau jusqu’à obtenir une boule homogène.
L’aplatir un peu et l’envelopper dans du film plastique transparent. Déposer au frigo.
Préparer la farce en mélangeant tous les ingrédients de façon homogène.
Si vous avez une machine à pâtes , prendre des petites boules et les étaler finement comme une pâte à lasagnes . Sinon l’abaisser au rouleau à pâtisserie .
Découper des ronds de 8 cm avec un emporte – pièce et mettre de la farce au milieu . Refermer le chausson et souder bien les bords .
Dorer au jaune d’oeuf et enfourner pour 30 minutes environ.
Déguster tièdes avec une salade verte . Ne pas garder pour le lendemain car ils ne se réchauffent pas ( la pâte devient molle … )

 

 

 

 

 

 

Filet mignon de porc aux fruits secs

Bonne nouvelle , je vais  arrêter de vous saouler avec mes histoires internet car j’ai enfin récupéré ma connexion  ( danse de la joie dans le salon  ). Pour combien de temps, je ne sais pas mais nous allons positiver et dire que c’est rétabli . Vous m’avez un peu rassurée en m’avouant pour certains d’entre vous que vous étiez un peu addict aussi…
Du coup , pour fêter la bonne nouvelle , je poste deux jours de suite , histoire de me rattraper un peu .
Pour cette recette j’ai fait quelques infidélités à mon magasine  » Saveurs  » avec cette viande dénichée sur un des derniers  » Marmiton « , qui entre nous n’est pas mal aussi d’ailleurs, bien que je préfère le graphisme de mon mag chouchou .
Cette recette est dans la version originale préparée avec de la dinde et des châtaignes mais j’ai voulu changer de viande et je n’avais pas de châtaignes ( c’est ballot  ).
Pour être franche, j’avais un peu peur que ce ne soit trop sucré avec les fruits secs . Bien que je sois fan du sucré-salé , quand c’est trop ça gâche tout mais là,  c’est juste parfait . Le dosage est bien équilibré , les fruits secs se fondent avec la viande et avec un riz sauvage comme ici , ça donne vraiment un résultat délicieux  . A refaire sans hésitation !

_MG_4349

Filet mignon de porc aux fruits secs

700 g de filet mignon de porc
2 oignons
100 g de lardons fumés
1 cuillère à café de miel
1 petite pincée de cannelle
1 filet de vinaigre balsamique
1 verre de bouillon de volaille
3 dattes
3 abricots secs
2 figues
1 poignée de raisins secs
sel, poivre
Un peu d’herbes de Provence

Faire dorer dans une cocotte à fond épais les oignons émincés, les lardons fumés, puis la viande coupée en gros cubes.
Y joindre le filet de vinaigre, le bouillon, la cannelle et le miel.
Couper en morceaux les fruits secs (dattes, abricots, figues) et les ajouter au bouillon avec les raisins secs et les herbes de Provence. Saler, poivrer.
Laisser cuire doucement environ 40 minutes en veillant à ce qu’il y ait toujours un jus de cuisson ( j’ai ajouté plusieurs fois un petit verre d’eau ).
Déguster bien chaud avec un riz sauvage ou basmati

Cookies moelleux à la purée d’amandes et abricots secs

Tous ceux qui ont l’habitude de fréquenter les magasins bio connaissent la purée damandes . Elle remplace en partie ou en totalité le beurre dans les recettes ( salées ou sucrées ) et est bien meilleure pour la santé. Ici la recette contenait un peu de beurre mais je pense que la prochaine fois je ferai un test sans.
Pour ceux qui n’aiment pas les flocons d’avoine ( comme mon chéri pour ne pas le citer ) on ne les sent pas du tout et il a adoré . En fait ces cookies sont une tuerie . Je sais souvent si mes gâteaux vont être bons à l’odeur de la pâte crûe puis quand ils sortent du four . En général ces deux indices ne trompent pas sur la marchandise . Là ils embaumaient  toute la maison . Je n’ai pas pû m’empêcher de les goûter tièdes et je me suis retenue de ne pas tous les manger …
Je retenterai avec d’autres versions ils sont vraiment trop trop bons …

cookies-à-la-purée-d'amandes

Cookies moelleux à la purée d’amandes et aux abricots secs

Pour une vingtaine de cookies

100 g d’abricots séchés
140 g de farine
50 g de flocons d’avoine
1/2 sachet de levure chimique
50 g purée d’amandes ( en magasins bio )
50 g de beurre demi-sel
100 g de cassonade
1 gousse de vanille
1 oeuf

Préchauffer le four à 180°
Couper les abricots en petits morceaux . Les mélanger avec la farine, les flocons d’avoines et la levure .
Faire fondre le beurre et le mélanger dans un bol avec la purée d’amandes . Incorporer la cassonade et l’oeuf battu .
Couper la gousse de vanille en 2 et gratter l’intérieur avec la pointe d’un couteau . Récupérer les graines et les ajouter à la purée d’amandes.
Verser sur le mélange farine – flocons d’avoine et malaxer pour incorporer le tout .
Tapisser 2 plaques à pâtisserie de papier sulfurisé et former des boules de la taille d’une grosse noix . Les aplatir de moitié . Les espacer suffisamment car ils vont gonfler .
Enfourner pour 12 minutes . Les bords doivent être légèrement dorés.

Cake aux pépites de chocolat et abricots secs

Je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes pour faire des cakes sucrés et moelleux car on aime beaucoup en faire notre petit déjeûner ou notre quatre heures à la maison. L’association du chocolat et des abricots secs est originale et se marie bien et le petit parfum de rhum en fait un petit cake délicieux !

cake-chocolat-abricot

 

 

 

 

 

 

 

 

Cake aux pépites de chocolat et abricots secs

250 g de sucre
210 g de farine
80 g de beurre
15 cl de crème fraîche liquide
80 g de chocolat noir à 60% de cacao minimum
1/2 sachet de levure
150 g d’abricots secs moelleux
4 oeufs
2 cuillères à soupe de rhum vieux

Hâcher le chocolat pour obtenir des pépites ( normalement à la main mais j’ai fait au robot ) en petits morceaux sans que ce se soit trop broyé. On peut acheter des pépites toutes prètes mais c’est moins bon …
Couper les abricots en petits cubes.
Dans un saladier , mettre les abricots avec la crème liquide et le chocolat.
Au batteur , fouetter le sucre avec les oeufs entiers jusqu’à blanchiment. Ajouter la farine, la levure et le rhum.
Ajouter les abricots avec la crème fraîche et le chocolat. Mélanger et mettre dans un moule à cake beurré ou tapissé de papier sulfurisé.
Enfourner pour 50 mn à four thermostat 6 ou 180°.
Eteindre le four et laisser refroidir à l’intérieur sans l’ouvrir ( il va finir de cuire sans brûler ).