Poulet Korma

Il existe plusieurs façons de réaliser la sauce du poulet korma ( enfin à la mode Occidentale car je ne pense pas que les Indiens utilisent beaucoup de produits laitiers … ) , avec de la crème fraîche liquide comme ici ou bien du lait de coco ou du yaourt . Le problème avec le yaourt c’est qu’il  » caille  » très vite lors de la cuisson et l’aspect du plat n’est pas très joli. Il faut donc le mettre en toute fin de cuisson mais du coup le poulet ne cuit pas de la même manière dans sa sauce . Et ici je voulais qu’il cuise bien avec tous les ingrédients et toutes les épices. Personnellement  j’utilise uniquement de la crème liquide entière ou crème fleurette car elle donne une onctuosité sans pareille à tous les plats . Ce n’est pas super light mais de toutes façons on n’en mange pas tous les jours et c’est tellement bon !
A déguster avec des naans et du riz  basmati, hihi ( ça rime, c’est n’importe quoi mais j’avais envie d’écrire ça…) .
Merci à ma copine Delphine de m’avoir donné cette recette.

_MG_5774

Poulet korma

Pour 4 personnes

4 hauts de cuisse de poulet
1 gros oignon
4 clous de girofle
4 gousses de cardamome
3 gousses d’ail hâchée
250 ml de bouillon de poulet
1 cuillère à café de gingembre en poudre
1/4 de cuillère à café de cumin en poudre
1 cuillère à café de graines de moutarde
2 tomates ( ou un peu de coulis de tomates )
1 cuillère à soupe de coriandre hâchée
75 g de poudre d’amandes
200 ml de crème fleurette ( crème liquide entière ) ou de lait de coco
1/2 cuillère à café de piment doux en poudre
1 cuillère à café d’épices indiennes ( ici la marque  » Les continents des saveurs  » chez Leader Price )
Une poignée d’amandes effilées ou de noix de cajou
Huile de tournesol
Sel, poivre

Dans une cocotte sur feu doux , faire dorer l’oignon émincé avec un peu d’huile, les clous de girofle et les gousses de cardamome écrasées ( je les écrase au pilon dans un bol ) .
Retirer les clous de girofle et les gousses de cardamome.
Ajouter les gousses d’ail hâchées et les cuisses de poulet sans la peau ( je la retire aux ciseaux ). Faire dorer le poulet sur toutes ses faces avec l’oignon .
Verser le bouillon de poulet , ajouter le gingembre , le cumin, les graines de moutarde, la tomates en dés, la coriandre, la poudre d’amandes, la crème fleurette , le piment en poudre, les épices indiennes, du sel et du poivre . Fermer la cocotte et laisser cuire environ 30 mn.
Découvrir et laisser réduire jusqu’à ce que la sauce épaississe et nappe la viande .
Faire dorer les amandes effilées dans une poêle à sec et saupoudrer le poulet une fois l’assiette dressée.

19 réflexions au sujet de « Poulet Korma »

  1. Humm, mais c’est que ça a l’air drôlement bon ça et personne ne m’en avait parlé avant ?!! Bon, heureusement, grâce à toi, cet oubli vient d’être réparé ! bises et bonne soirée, la belle !

  2. de temps en temps ça ne fait pas de mal de se faire plaisir, mince !!!
    ta sauce du coup est bien belle ainsi que la recette :-)
    il faut vraiment que je me mette à cette cuisine Indienne, ça à l’air trop bon … de gros bisous ma Sophie :*

  3. oh que ça me tente, je n’aoi jamais fais ce genre de recette mais tu me donne furieusement envie de m’y mettre, ça devra attendre parce que la je suis en train de mettre ma cuisine dans les cartons!!!! gros bisous ma chouchie

  4. Ça donne vraiment envie ! Ça semble très savoureux ~
    Apparemment les indiens mangent pas mal de produits laitiers ;) Une ancienne colocataire était indienne et m’avait dit que le yaourt était courant chez eux.

    • Merci pour cette précision Mathilde .
      Je sais qu’ils ont une sorte de fromage , le paneer mais je ne pense pas qu’ils le mettent dans le poulet korma …
      Bonne soirée :)

  5. Je l’ai cuisiné avec un poulet entier découpé grace à un couteau santoku (merci pour l’info ; )). J’ai pas mis toutes les épices mais le goût et la texture étaient trop bonne!

    Merci

    Ps: le couteau est vraiment bien’ tres bon tranchant et un poid conséquent pour s’en servir comme hachoir. Encore merci pour l’info.

  6. Pour que le yoghourt ne caille pas à la cuisson, utiliser du yoghourt  » à la grecque » et ne jamais le faire bouillir à gros bouillon mais le laisser mijoter à feu très doux.
    Autre tips, Pour ne pas avoir à retirer la cardamome, ni la girofle, ouvrir les cosses de cardamome et n’utiliser que les petites graines noires à l’intérieur, pour la girofle n’utiliser que la tête écrasé en diminuant les proportions à 2 clous. Et pour obtenir une belle couleur orangée, utiliser du curcuma ( une cuillère à café suffit , c’est encore mieux si on a de la racine fraiche).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>