Tourte aux pommes et sirop d’érable

Dans la série des gâteaux dont je rêvais depuis longtemps, il y avait la tourte aux pommes. Je me l’imaginais avec une bonne pâte sablée maison à l’amande, une garniture de fruits épaisse et fondante, pas trop sucrée et une touche discrète de cannelle ( ils ne sont pas fan à la maison mais j’en mets quand même un peu / c’est qui la chef ? ).
Du coup je me suis mise à chercher le graal sur le net pour trouver la recette parfaite à mon goût. J’ai pioché par ci par là, j’ai changé le sucre par du sirop d’érable pour une touche originale ( c’est ma copine Delphine qui va être contente ) et j’ai testé. D’habitude quand je me lance dans une recette à ma sauce, j’ai besoin de quelques essais avant de vous la présenter ( plusieurs fois, oui j’avoue ) mais là j’ai été convaincue du premier coup . Et vous verrez la pâte est juste top et très facile à étaler. Elle ne se déchire même pas !
D’ailleurs je n’ai pas été la seule à l’apprécier car elle n’a pas passé l’après -midi.
Mon fils aîné qui n’est pas du tout gourmand d’habitude et qui goûte rarement mes gâteaux en a pris plusieurs fois. Il l’a même finie dès que j’ai eu le dos tourné.
Moi qui avait envie de m’en resservir une part le soir devant la télé ( oh ça va, hein  ),  je n’ai trouvé qu’une assiette vide avec quelques miettes, un raisin sec et une lamelle de pomme collée sur le bord.
Un grand moment de solitude, quoi …

tourte-aux-pommes-sirop-d'érable

Tourte aux pommes et sirop d’érable

Pâte sablée :

300 g de farine
120 g de beurre
50 g de sucre
1 oeuf
1 pincée de fleur de sel
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre ( si possible bio / le vinaigre donne du croustillant et une belle texture à la pâte / ne zappez pas ! )
2 ou 3 cuillères à soupe d’eau froide

Garniture aux pommes :

6 belles pommes à cuire de saison
100 g de sirop d’érable
60 g de raisins secs
1 pincée de cannelle
1 pincée de fleur de sel
4 cuillères à soupe de crème fraîche semi épaisse à 18 % de matières grasses
Un peu de confiture ou de nappage abricots

Perso je fais la pâte au robot mais vous pouvez la faire à la main . Dans la cuve du robot avec la feuille , mettre la farine avec le beurre froid coupé en petits morceaux. Faire tourner doucement jusqu’à ce que le mélange devienne sableux. Ajouter le sucre, l’oeuf, la pincée de sel et le vinaigre. Mélanger et quand la pâte commence à s’amalgamer, ajouter l’eau froide comme suit : une cuillère , laisser pétrir puis une autre etc… jusqu’à ce que la pâte forme un ensemble compact. Arrêter de suite le robot car moins on travaille la pâte, moins elle se rétractera à la cuisson.
Etaler la pâte sur une feuille de papier sulfurisée puis la retourner dans un moule ( ici un cercle beurré de 24 cm ) et garder le surplus pour faire le dessus de la tourte. Etaler le reste de pâte pour faire soit des motifs comme ici avec un emporte pièce ou des bandes pour faire des croisillons. On peut aussi simplement recouvrir la tourte de pâte . Mettre les pâtes au frigo le temps de préparer le reste.
Peler, épépiner et couper les pommes en fines tranches ( c’est important ). Les mettre dans un wok ou une cocotte anti-adhésive avec le sirop d’érable, la cannelle, les raisins secs et la pincée de sel. Faire compoter sur feu doux en remuant sans arrêt jusqu’à ce que les pommes aient rendues toute leur eau ( ça peut prendre du temps, une bonne vingtaine de minutes suivant la variété des pommes ).
Laisser refroidir complètement.
Sortir le fond  de pâte du frigo et percer avec une fourchette. Verser les pommes confites dessus et tasser avec le dos d’une fourchette.
Verser la crème fraîche dessus, lisser.
Déposer le reste de pâte comme vous voulez et enfourner pour 40 mn à 180°.
Sortir la tourte et badigeonner le dessus avec de la confiture ou un nappage abricot ( j’ai mis ce que j’avais dans le frigo, c’est à dire de la confiture de figues ).
Déguster tiède ou froid.

Kouglof Alsacien

Je préfère vous signaler avant de déchaîner les associations de défense du kouglof, qu’il a y autant de recettes de cette belle brioche aux amandes et aux raisins secs, que de façons de l’écrire, d’Alsaciennes ou de moules émaillés. D’ailleurs c’est ce moule typique avec ces belles cannelures qui a donné son nom au kouglof. Il en existe comme les plats à tajine, de formes différentes et de toutes les couleurs, du plus sobre au plus bariolé !
A Paris vous repartez avec votre tour Eiffel miniature sous le bras ( non c’est pas kitch ), en Alsace, vous ramenez un joli moule .
Merci à ma tatie Josiane pour la recette …

kouglof

Kouglof Alsacien

550 g de farine type 45 ou 55
150 g de beurre
100 g de sucre
2 oeufs
20 cl de lait
20 g de levure fraîche ( ou 2 sachets de levure sèche )
1 cuillère à café de sel
80 g de raisins secs ( ici des gros raisins blonds )
Quelques amandes
Rhum

On peut faire ce kouglof sans machine à pain en procédant comme une brioche classique . La MAP ici ne fait que pétrir et lever au chaud dans la cuve.

A la machine à pain :
Faire tiédir le lait avec la levure émiettée ( le lait ne doit  pas être chaud ). Mélanger pour dissoudre la levure. Mettre tous les ingrédients dans la machine ( avec le beurre coupé en petits morceaux ) sauf le sel.
Enclencher le programme  » sucré  » et attendre que la machine s’enclenche ( il y a souvent un temps de préchauffage ) pour ajouter le sel . Le sel ne doit pas être en contact avec la levure pendant le préchauffage car le sel tue la levure.
Faire gonfler les raisins dans un peu de rhum en chauffant le rhum et en faisant macérer les raisins et les ajouter au  » bip « .
Laisser le programme finir et laisser encore la pâte dans la machine éteinte jusqu’à ce qu’elle soit bien gonflée ( ma pâte avait touché le hublot ).
Déposer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque, verser la pâte , la dégazer à la main et la recouvrir de film plastique puis d’un torchon .
Mettre au frigo une nuit .
Le lendemain, sortir la pâte , la dégazer de nouveau à la main ( elle peut continuer de gonfler ), mettre des amandes dans le fond des cannelures du moule beurré et déposer la pâte dans le moule à kouglof ( je fais un boudin que je soude dans le moule pour avoir la même hauteur partout ). Recouvrir d’un torchon et placer près d’une source de chaleur ou dans un four tiède .
La pâte doit doubler de volume . Si la pâte n’a pas bien gonflé , la brioche va être compacte donc il faudra attendre encore un peu. Plus la pâte a gonflé et plus le kouglof sera aéré et léger. La température de la pièce doit être de 25° environ pour que la pâte lève. Il existe aussi des fours avec la fonction  » étuve « .
Enfourner pour 40 mn à 170° .

 

Gâteau de semoule au caramel

J’ai un petit peu de mal à tout gérer en ce moment avec les cours et tout ce que j’ai à faire la maison mais j’arrive encore à faire quelques recettes faciles le soir, recettes que tout le monde apprécie, comme ces petits gâteaux de semoule au caramel qui se mangent sans faim.
Pour vous raconter un peu ma life , hier nous avons visité le marché de Brienne à Bordeaux ( à 5 heures du matin , j’étais moins fraîche que les beaux poissons que nous avons vu ) et aujourd’hui après les cours de gestion, nous avons réalisé des fraisiers, mille-feuille et choux fourré de chantilly. J’ai vraiment adoré   » pâtissé  » avec un professionnel dans un grand local tout neuf , c’était génial !

_MG_4939

Gâteau de semoule au caramel

Pour une dizaine de gâteaux de semoule ( suivant les ramequins )

150 g de semoule de blé dur fine ( pas le couscous, ce n’est pas pareil )
100 g de sucre blanc ou roux
2 oeufs gros format
100 g de raisins secs de Corinthe
120 ml de rhum brun
1 gousse de vanille
800 ml de lait
200 ml de crème liquide fleurette
1 pincée de fleur de sel

Pour le caramel :

150 g de sucre
2 cuillères à soupe d’eau

La veille faire mariner les raisins secs dans le rhum et laisser dans un bol avec du film alimentaire au frigo .
Faire bouillir le lait avec l’intérieur de la gousse de vanille grattée ( laisser  la gousse ) et le sucre.
Préparer le caramel en faisant cuire le sucre avec l’eau dans une casserole. Quand il a pris une belle couleur ambrée , le verser dans les moules ( choisir des moules qui vont au four ) et tapisser le fond. Laisser refroidir .
Oter la gousse de vanille puis verser la semoule sur le lait bouillant ( feu allumé ) sans cesser de remuer avec une cuillère en bois.
Ajouter la pincée de sel et les raisins préalablement égouttés ( moi perso je verse aussi le rhum, hihi ) puis la crème . Faire cuire environ 3 minutes jusqu’à ce que la semoule commence à épaissir . La préparation doit rester moelleuse et onctueuse sinon cela va être sec après la cuisson.
Retirer du feu.
Ajouter alors les oeufs un par un en remuant vivement . Bien mélanger.
Verser dans les ramequins puis les mettre dans une lèche frite avec de l’eau ( ou posé sur un autre plat mais au bain marie ) puis mettre une feuille de papier aluminium sur la surface ( pour empêcher que le dessus durcisse ) .
Enfourner pour 20 minutes à 150°.
Laisser refroidir puis mettre au frigo pour plusieurs heures .
Déguster bien frais .

Cantuccini moelleux

Je sais que ça vous plaît bien alors je continue sur ma lancée et vous poste à nouveau une recette de mon mentor Philippe Conticini tirée de son livre  » La pâtisserie des rêves « . Les cantuccini ( de Conticini, et pas l’inverse, j’espère que tout le monde suit … ) sont à la base des biscuits Italiens aux amandes assez secs que l’on trempe généralement dans le café ( enfin moi je trempouille, je trempouille ) . Ici ils sont déclinés à la pâte d’amandes et à la fleur d’oranger donc ultra parfumés et hyper moelleux comme leur nom l’indique donc même plus besoin de faire trempette . J’ai réduit un peu le sucre car ma pâte d’amandes du commerce contient plus de sucre que d’amande alors que les pâtissiers utilisent une pâte de qualité qui donne un meilleur résultat. Et puis j’ai mis des raisins secs à la place du gingembre confit .
Comme je vous disais je vais être un peu moins présente sur ce blog car j’ai commencé ma formation  » Cuisine nomade  » parrainée par le chef Thierry Marx et qui débute sur les chapeaux de roues par cinq semaines au lycée hôtelier. J’ai quelques articles d’avance mais je vais vite être prise dans le tourbillon des cours et les soirées quand je vais retrouver mes loulous  vont très vite passer !

_MG_4747

Pour une vingtaine de cantuccini

175 g de farine
25 g de sucre semoule
25 g de cassonade
15 g de beurre demi-sel mou
1 oeuf
35 g de poudre d’amandes
1 cuillère à café rase de levure chimique
2 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
125 g de pâte d’amandes blanche
Le zeste d’une petite orange bio
1 gousse de vanille
110 g d’amandes effilées
30 g de raisins secs

Mélanger la pâte d’amandes avec l’oeuf ( j’ai fais au robot avec la feuille ) puis ajouter poudre d’amandes, le beurre mou,la fleur d’oranger , les sucres , le zeste de l’orange et les graines de vanille.
Mélanger puis incorporer la farine et la levure. En dernier ajouter les raisins secs et les amandes effilées.
Sortir la pâte du robot et faire une boule . La placer entre 2 feuilles de papier sulfurisé et l’aplatir à l’aide d’un rouleau à pâtisserie de façon à former un rectangle de 4 à 5 cm de hauteur . Mettre au frigo pendant au moins 1 heure .
Préchauffer le four à 170° puis enfourner la pâte pour 15 mn.
A l’aide d’un grand couteau, tailler des bandes de 1 cm d’épaisseur dans la pâte puis les recouper afin d’obtenir des rectangles de 10 cm de long et 3 cm de large.
Remettre au four pour 10 mn.
Laisser complètement refroidir avant de déguster.

Filet mignon de porc aux fruits secs

Bonne nouvelle , je vais  arrêter de vous saouler avec mes histoires internet car j’ai enfin récupéré ma connexion  ( danse de la joie dans le salon  ). Pour combien de temps, je ne sais pas mais nous allons positiver et dire que c’est rétabli . Vous m’avez un peu rassurée en m’avouant pour certains d’entre vous que vous étiez un peu addict aussi…
Du coup , pour fêter la bonne nouvelle , je poste deux jours de suite , histoire de me rattraper un peu .
Pour cette recette j’ai fait quelques infidélités à mon magasine  » Saveurs  » avec cette viande dénichée sur un des derniers  » Marmiton « , qui entre nous n’est pas mal aussi d’ailleurs, bien que je préfère le graphisme de mon mag chouchou .
Cette recette est dans la version originale préparée avec de la dinde et des châtaignes mais j’ai voulu changer de viande et je n’avais pas de châtaignes ( c’est ballot  ).
Pour être franche, j’avais un peu peur que ce ne soit trop sucré avec les fruits secs . Bien que je sois fan du sucré-salé , quand c’est trop ça gâche tout mais là,  c’est juste parfait . Le dosage est bien équilibré , les fruits secs se fondent avec la viande et avec un riz sauvage comme ici , ça donne vraiment un résultat délicieux  . A refaire sans hésitation !

_MG_4349

Filet mignon de porc aux fruits secs

700 g de filet mignon de porc
2 oignons
100 g de lardons fumés
1 cuillère à café de miel
1 petite pincée de cannelle
1 filet de vinaigre balsamique
1 verre de bouillon de volaille
3 dattes
3 abricots secs
2 figues
1 poignée de raisins secs
sel, poivre
Un peu d’herbes de Provence

Faire dorer dans une cocotte à fond épais les oignons émincés, les lardons fumés, puis la viande coupée en gros cubes.
Y joindre le filet de vinaigre, le bouillon, la cannelle et le miel.
Couper en morceaux les fruits secs (dattes, abricots, figues) et les ajouter au bouillon avec les raisins secs et les herbes de Provence. Saler, poivrer.
Laisser cuire doucement environ 40 minutes en veillant à ce qu’il y ait toujours un jus de cuisson ( j’ai ajouté plusieurs fois un petit verre d’eau ).
Déguster bien chaud avec un riz sauvage ou basmati

Cake trop bon

Oui je sais ça fait un peu prétentieux comme titre mais c’était l’intitulé de la recette . Forcément on a envie de tester et de critiquer… ou pas .
Mais là il n’y a rien à redire en fin de compte. Les fruits confits et les raisins sont restés bien en place et lui donnent un côté British complètement irrésistible. Il est très parfumé et moelleux et rappellent les cakes rustiques de nos grands -mère.
Il faut par contre un moule à cake assez gros car il y a pas mal de pâte et j’ai eu la surprise de voir mon cake couler dans mon four. Donc prévoyez le grand moule à cake ou un moule à manqué .
Mais sinon c’est vrai qu’il est trop bon … pas très light je vous l’accorde, mais trop bon !

cake-aux-fruits-confits

Cake trop bon (aux fruits confits et raisins secs )

250 g de farine + 30 g pour les fruits confits

140 g de beurre ramolli
125 g de sucre
3 oeufs
1 sachet de levure chimique
50 g de raisins secs
130 g de fruits confits
10 cl de rhum
1 pincée de sel

 

Mettre les raisins secs dans un bol avec 3 cuillères à soupe de rhum, couvrir et et passer au micro-ondes 1 minute.
Dans un saladier battre le beurre avec le sucre pendant 5 minutes . cette étape est importante. Le tout doit épaissir et faire comme une sauce un peu crémeuse.
Préchauffer le four à 180°.
Tamiser la farine avec la levure . Ajouter au beurre . Mélanger et ajouter les oeufs un à un . En dernier le reste de rhum .
Mettre les fruits confits dans le bol avec les raisins secs et saupoudrer des 30 g de farine. Mélanger pour enrober tout les fruits secs.
Ajouter à la pâte et mélanger très légèrement.
Tapisser un gros moule à cake ou un moule à manqué de papier sulfurisé et faire couler la pâte en commençant par le fond du saladier , là où il y moins de fruits confits. Les fruits confits vont quand même descendre un peu dans la pâte à la cuisson.
Enfourner pour 1 heure et laisser refroidir complètement dans le four sans l’ouvrir . Oui c’est dur mais ça termine la cuisson.

Chutney de pommes et mangue au miel

Le chutney est une sorte de marmelade aigre – douce , souvent préparée à base de fruits ou de légumes , agrémentée d’épices  qui se conserve en bocal assez longtemps grâce  l’ajout de vinaigre pendant sa cuisson.
D’inspiration Indienne (  » Chatni  » veut dire   » épices fortes  » et il est préparé à la base avec beaucoup de piment ) , le chutney est devenu une spécialité Britannique qui relève et donne du peps aux viandes et fromages.
Avec cette recette je participe au concours de ma copin@ute Sotis du très joli blog  » La gourmandise est un vilain défaut  »
N’hésitez pas à aller visiter son blog, elle cuisine pratiquement tous les jours de belles recettes simples et originales et en plus elle est adorable …
Pour le concours, c’est par là :

logo-concours-sotis

chutney-pommes-mangues

Chutney de pommes et mangue au miel

Pour 2 bocaux à confiture

3 pommes
1 mangue mûre
70 g de miel
1 cuillère à café rase de gingembre en poudre
1 pinçée de piment doux
3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
2 cuillères à soupe de raisins secs
Le jus d’un  citron

Eplucher les fruits et les couper en petits dés. Les mettre dans une casserole avec le jus de citron. Commencer à faire cuire sur feu doux.
Ajouter les raisins secs, le piment, le gingembre et le cumin. Mélanger et ajouter le vinaigre , le miel et 1 cuillère à soupe d’eau.
Faire compoter sur feu doux pendant 45 minutes en ajoutant de temps en temps un petit fond d’eau (juste pour ne pas que les fruits accrochent au fond de la casserole ) et en remuant sans cesse.
Une fois la consistance voulue ( comme une marmelade un peu confite ) mettre en bocaux et conserver au frais .

Shortbread cookies aux raisins secs { Tea time }

Ces petits sablés d’origine Ecossaise sont très connus dans tout le  royaume Uni et ont un goût de beurre assez terrible. On peut y mettre ce qu’on veut : amandes ou noisettes concassées, petits morceaux de gingembre confit ou pépites de chocolat . J’ai testé avec des raisins secs et ils ont un peu caramélisé ce qui a donné une saveur vraiment intéressante …
Avec un petit thé bien chaud, c’est délicieux et so British !

shortbread

Shortbread cookies aux raisins secs

Pour une quinzaine de biscuits

100 g de beurre demi-sel à température ambiante
150 g de farine
50 g de sucre
1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
40 g de raisins secs

Dans un mixeur ( ou à la main ) mélanger tous les ingrédients sauf les raisins secs. Cela va former une pâte assez sableuse.
Déposer la pâte sur du film plastique alimentaire transparent . Ajouter les raisins secs et les incorporer dans la pâte en essayant de les répartir régulièrement.
Former un boudin , refermer le film alimentaire et laisser reposer 1 heure au frigo.
Sortir la pâte , la déposer sur du papier sulfurisé et couper le boudin en tronçons d’environ 1,5 cm.
Préchauffer le four à 180° – thermostat 6- et enfourner pour 20 mn . Les shortbread doivent être dorés.
Ils se conservent quelques jours dans une boîte hermétique .

 

Filet mignon de porc au Roquefort , pommes et noisettes

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas partagé avec vous une recette sucrée – salée et je me suis dit que ça devait vous manquer ( enfin en tout cas moi ça me manque !!!  )  Cette viande est ultra moelleuse, bien parfumée et l’association pommes -roquefort- noisettes se marie à merveille ! Accompagné de pommes de terre , c’est vite préparé et c’est délicieux …

filet-mignon-au-roquefort

 

Filet mignon de porc au roquefort, pommes et noisettes

1 filet mignon de porc d’environ 600 g
80 g de roquefort
1 pomme + 1/2 ( choisir les fruits suivant leur saison )
20 g de noisettes concassées grossièrement
20 de raisins secs
1/2 oignon
15 g de beurre
Poivre

Peler les pommes et les couper en lamelles. Peler l’oignon et l’émincer. Faire dorer les pommes et l’oignon dans une poèle avec le beurre. Ajouter les raisins secs et les noisettes continuer à cuire 2 minutes.
Ouvrir le filet mignon et le farcir avec le mélange. Disposer le surplus autour du plat. Couper le roquefort en dés et le parsemer sur le filet et les pommes. Ne pas saler à cause du roquefort.
Couvrir le plat de papier alu et enfourner pour 35 minutes à 180° – thermostat 6.
Poivrer à la sortie du four .

Cake au miel et figues sèches

Pas besoin de grand discours pour ce cake qui est vraiment top, ultra parfumé avec ses parfums de miel, de rhum et de fruits secs… Il est sucré juste ce qu’il faut, moelleux, vraiment très gourmand. Ne changez rien et testez le , vous allez adorer !!!

cake au miel et figues sèches

 

 

 

 

 

 

 

 

Cake au miel et figues sèches

200 g de farine
125 g de beurre
2 oeufs
10 figues sèches
75 g de raisins secs
100 g de sucre
2 cuillères à soupe de sucre vanillé
2 cuillères à soupe de miel
1/2 sachet de levure chimique
1 pinçée de sel
50 ml rhum
100 ml d’eau

Mettre les figues sèches et les raisins secs dans un bol allant au micro-ondes Ajouter le rhum et l’eau. Mettre au micro – ondes 3 mn. Couvrir le bol et laisser les fruits secs gonfler ( ils doivent absorber les 3/4 du liquide ). Ou pour les réfractaires, faire chauffer le rhum et l’eau dans une casserole et et verser sur les fruits secs.
Dans un saladier , mélanger la farine avec la levure, le sucre, le sucre vanillé et le sel. Ajouter le beurre fondu,  les oeufs et le miel.
A l’aide d’une cuillère à soupe , sans les égoutter particulièrement, mettre les figues et les raisins secs dans la pâte ( sans mettre tout le rhum non plus !!! .) Bien mélanger .
Beurrer un moule à cake ( ou le tapisser de papier sulfurisé ), verser la pâte et enfourner pour 1 heure à 180 ° – thermostat 6 -