Soupe à l’ancienne ( comme un minestrone à l’orge perlé et fromage à raclette )

Je suis une fille motivée, très motivée même. C’est pourquoi aujourd’hui, jour de tempête avec des rafales de vent à 100 km / heure, j’ai voulu aller bosser quand même.
Je rappelle pour ceux qui débarquent ici que j’ai un petit food truck et que je fais à manger devant un lycée.
J’ai donc ( entre deux averses ), équipé ma petite Estafette Capucine avec de quoi nourrir ma horde d’adolescents affamés ( c’est bien simple, ils ont tout le temps  » gavé  » faim / c’est une expression Bordelaise pour dire qu’ils ont la dalle ) et je suis partie en chantonnant du Zazie comme d’habitude ( comme d’habitude pour dire comme à chaque fois / pas la chanson de Claude Francois reprise par Matt Pokora, vous suivez ou bien ? ).
Je me suis quand même dit que je n’allais pas rester bien longtemps, au vu des nuages noirs qui passaient ( motivée mais pas folle, quoique … ). Et puis en voulant refermer ma porte arrière du camion, une rafale de vent s’est engouffrée, refermant violemment le haillon sur le crâne, me projetant le cul-cul par terre et me broyant le doigt au passage.
Je peux vous dire que ça a calmé net mon enthousiasme à bosser par tous les temps ainsi que mon envie de chanter, à part peut être  » Rodéo, c’est la vie pas le paradis  » ( oui, oui toujours Zazie ). Du coup, je suis rentrée vite fait dans mon home, sweet home en sentant une bosse pousser sur ma tête ( comme dans les dessins animés, mais je ne sais pas pourquoi ça ne m’a fait rire que moyennement ).
Heureusement à la maison m’attendait ce petit minestrone à l’orge perlé et au fromage que j’avais préparé pour le soir, et ça m’a fait beaucoup de bien !
J’ai toujours une belle bosse sur la tête et un pouce en vrac ( même pas sûre de pouvoir aller bosser lundi ) mais j’ai le ventre plein et c’était délicieux ( comme quoi dans la vie, il n’y a pas que le chocolat … )

minestrone-orge-perlé

Soupe à l’ancienne ( comme un minestrone à l’orge perlé et fromage à raclette )

Pour 8 personnes

150 g d’orge perlé ( magasin bio )
150 g d’allumettes de lardons fumées
100 g de fromage à raclette ( ou d’emmental râpé )
1 courgette
3 carottes
1 poireau
Sel, poivre
1 pointe de noix de muscade.

Eplucher et couper les légumes en petits dés.
Faire revenir les dés de légumes dans un wok ou une cocotte anti-adhésive avec les lardons sans colorer.
Transvaser dans un faitout ou une cocotte, verser l’orge perlé, ajouter 2 litres d’eau, saler, poivrer et faire cuire sur foux doux pendant une heure. Goûter pour voir si l’orge perlé est cuit.
10 mn avant la fin, ajouter le fromage coupé en dés, ajouter une pointe de noix de muscade, remuer et réserver au chaud jusqu’au moment de servir .

Facultatif : ajouter une cuillère à soupe de crème et servir avec du pain grillé .

Boulettes Yakitori { au poulet }

J’ai fais plusieurs essais et testé plusieurs versions en piochant sur les blogs de cette recette de boulettes au poulet que l’on mange dans les restaurants Japonais …  et pour être franche je ne suis pas satisfaite à 100% du résultat .Car bien qu’elles soient très bonnes et surtout pas sèches du tout , elles ont un goût différent de celles que l’on trouve là-bas.
Il faut dire que je suis difficile car j’ai un excellent restaurant Japonais à côté de chez moi et elles sont uniques .
J’ai retenté l’expérience de mettre des flocons d’avoine ( oui je sais ce n’est pas Japonais mais c’est pour la texture ) dans la viande et ces boulettes sont de nouveau moelleuses à souhait .
Si vous avez des idées ou des suggestions , je suis preneuse…

boulettes-japonaises-au-poulet

 

Boulettes Yakitori { au poulet }

Pour une quinzaine de boulettes

500 g de poulet cru hâché
1/3 de blanc de poireau
1 oignon nouveau
2 oeufs
4 cuillères à soupe de chapelure
4 cuillères à soupe de flocons d’avoine
2 cuillères à soupe rases de gingembre en poudre
4 cuillères à soupe de coriandre
1 cuillère à soupe de sauce soja noire salée
2 cuillères à soupe de Maïzena
poivre
1 cuillère à café d’huile de sésame
3 cuillères à soupe de farine ( pour le façonnage des boulettes )

Pour la sauce :

40 g de mirin ( on en trouve en grandes surfaces au rayon des sushis ou au rayon Exotique )
40 g de Saké
50 g de sauce soja sucrée
1 cuillère à café d ‘huile de sésame
1 pincée de gingembre

Mixer le poulet par petits morceaux . Le mettre dans un saladier . Mixer le poireau et l’oignon . Ajouter dans le saladier .
Mélanger puis ajouter les oeufs , les flocons d’avoine, la chapelure, le gingembre, la coriandre, la sauce soja, l’huile de sésame et le poivre selon votre goût .
Bien mélanger et placer le saladier au frais pendant 1 heure.
Préparer une assiette avec la farine et fariner vos mains.
Façonner des boulettes et les rouler dans la farine sur toutes leurs faces. C’est indispensable car la farce est assez molle .
Mettre les boulettes dans un plat allant au four et les mettre au four pendant quelques minutes sur la fonction grill juste pour commencer à les cuire et les assécher . Les retourner pour qu’elles soient dorées sur toutes leurs faces. C’est très rapide, quelques minutes seulement .
Pendant ce temps, mettre les ingrédients de la sauce dans une casserole et faire réduire la sauce sur feu doux pendant quelques minutes.
Mettre les boulettes dans une poèle sur feu doux avec la sauce et finir de les cuire en les retournant pour les napper de sauce .