Feuilletés au chèvre et épinards

Comment tenir un blog ( qui se fait rare ), travailler la semaine ( le food truck ), travailler les week-end ( le food truck again ), tenir une maison ( ma famille vaisselle a besoin d’aide ), nourrir une tribu ( qui n’aime part grand chose à part les pâtes et les frites ), les copains de la tribu ( eux toujours contents ), un chat ( pénible ), une tortue ( vorace ), faire des recettes pour le Sud Ouest gourmand ( très belle expérience ), tout ça avec le sourire ? Je ne sais pas. Avec une bonne dose de café journalière, du bon chocolat ( noir of course ), un bol d’air régulier à l’océan, des promenades pieds nus dans le sable, un disque de U2, des rigolades entre potes, le sourire des clients, un peu beaucoup d’insomnie … et sûrement un peu de  folie.
Cette recette ultra facile ( même pas besoin de moule ) est la première d’une petite série que j’ai faite pour le journal le Sud Ouest Gourmand parue dans le dernier hors série de juin.

feuilletés-chèvre-épinards

Feuilletés au chèvre et épinards :

Pour une douzaine de feuilletés, préparation 30 mn, 25 à 30 minutes de cuisson

Entre 350 g et 400 g de pâte feuilletée pur beurre
400 g d’épinards frais
1 grosse bûche de chèvre ( ou 2 petites )
Oignons frits
Crème fraîche
Sel
Poivre 5 baies
Huile d’olive

Pour dorer :

1 jaune d’oeuf
1 cuillère à soupe de crème fraîche

Dans un grand faitout, faire cuire les épinards avec un petit fond d’huile, un peu de sel et de poivre . Les épinards vont réduire beaucoup, c’est normal.
Egoutter si nécessaire. Ils ne doit pas y avoir de jus.
Formez des carrés de 10 cm de côté avec la pâte feuilletée préalablement étalée. Déposez les carrés de pâte sur du papier sulfurisé étalé sur une plaque de cuisson ( ou une grille ).
Mettre de la farce aux épinards au centre de chaque carré, un peu de crème, saupoudrez d’oignons grillés puis déposer une belle rondelle de chèvre. Rabattre chacun des côtés sans souder complètement .
Mélanger le jaune d’oeuf avec la crème et dorer au pinceau .
Enfourner pour 30 minutes à 180°. Déguster de suite .

Tarte à la moutarde, poivrons et zaatar

Je kiffe cette tarte que j’ai déjà fait plusieurs fois et qui a eu beaucoup de succès chez moi. Pour tout vous avouer, on se dispute même la dernière part à chaque fois. La première fois que je l’ai réalisée, j’avais envie de faire une tarte à la moutarde classique, celle que l’on connaît tous, la célèbre version de nos mamans ( je crois que c’est une recette Tuperware phare des années 70 ou 80 ) avec des tomates fraîches, de l’emmental et des herbes de Provence ( enfin pour ma version ). Mais voilà, ce n’est pas encore la saison des tomates ( une hérésie d’en cuisiner avant l’été ! ) et j’avais des poivrons au frigo.
Pour changer un peu, j’ai fait un quadrillage avec ma pâte feuilletée bio et j’ai saupoudré de zaatar, ces épices Libanaises que j’aime beaucoup.  Mais avec d’autres herbes, ça marche aussi !

tarte-à-la-moutarde-poivrons

Tarte à la moutarde, poivrons et zaatar

1 pâte feuilletée bio ( ou 1 et demie si vous réalisez un quadrillage )
1 boîte de tomates pelées au naturel
Moutarde ( environ 2 bonnes cuillères à soupe )
Emmental râpé ( 80 à 100 g )
2 ou 3 poivrons de couleurs ( suivant la taille )
Epices zaatar ou herbes de Provence
Huile d’olive ( 2 cuillères à soupe )
Fleur de sel

Etaler la pâte au fond d’un moule à tarte. Mettre le reste au congélateur quelques minutes pour pouvoir la découper en lanières facilement pour le quadrillage.
Etaler une bonne couche de moutarde sur le fond de pâte et les bords, saupoudrer d’emmental râpé.
Avec une fourchette, déposer les tomates pelées sur une planche à découper ( garder la sauce tomates au fond de la boîte ) et les découper en tranches. Toujours avec la fourchette, déposer les tranches de tomates sur l’emmental ( jeter l’eau des tomates qui reste sur la planche ) et verser la sauce tomate de la boîte en la répartissant sur l’emmental.
Laver, couper les poivrons en deux et ôter les pépins puis les couper en fines lanières. Déposer les poivrons sur le fond de tarte puis verser l’huile d’olive. Saler. Sortir le reste de pâte feuilletée, couper des bandes de pâtes puis les déposer sur les poivrons et entrelacer pour faire un quadrillage . Saupoudrer d’épices zaatar ou d’herbes de Provence.
Enfourner pour 30 / 35 minutes à 180°.
Déguster tiède.

Chaussons aux pommes

Encore une recette de mon chouchou Philippe Conticini. Je ne compte plus les fois où je vous en parle. Mais il faut dire que je suis rarement déçue par le résultat. Pour moi c’est LE meilleur pâtissier.
Aujourd’hui je peux juste vous dire que ces chaussons sont PARFAITS. Et pourtant ce n’était pas gagné car comme je vous l’ai déjà dit, je ne suis pas très pâte feuilletée que je trouve souvent sèche ou grasse. Donc quand une recette doit l’utiliser, je passe mon chemin.
Mais ça c’était avant que je n’en trouve une en rayon bio qui m’a réconciliée avec elle. Oui je sais il faudrait que je me lance à la faire mais je n’ai souvent pas le temps ou le courage. Alors en attendant, c’est une bonne alternative…
Donc pour en revenir à ces chaussons aux pommes parce que c’est quand même le sujet, ils ont fait l’unanimité chez moi ! Je les avait préparé le matin, je suis partie aux courses et quand je suis revenue dans l’après -midi il n’en restait plus. Chéri en a mangé 6 à lui seul ( on en a déduit en calculant qui avait mangé quoi, car il a refusé d’avouer ). Et les enfants ont tous aimé, ce qui reste suffisamment rare pour le souligner !
La garniture à l’intérieur ( une compote + des pommes rôties ) est juste terrible, fondante mais avec des petits morceaux, pas trop sucrée, bref . On m’en réclame déjà à nouveau, je retourne mettre mon tablier …

chaussons-aux-pommes

Chaussons aux pommes

Pour une douzaine de chaussons

500 g de pâte feuilletée étalée sur 1,5 cm  ou 2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre ( j’utilise toujours de la pâte feuilletée bio )
1 jaune d’oeuf + 1 cuillère à soupe de lait (pour la dorure)

Pour la compote de pommes :

50 g de beurre
640 g de pommes à cuire type Chanteclerc ( poids épluché et coupé )
50 g de sucre semoule
10 g de jus de citron
1 pincée de fleur de sel

Pour les pommes rôties :

250 g de pommes à cuire type Golden
20 g de beurre
10 g de sucre roux
1 cuillère à soupe de jus de citron

Pour la compote de pommes :
Eplucher, ôter le coeur et les pépins puis coupez les pommes en petits cubes.
Dans un faitout ou une casserole anti-adhésive, faire fondre le beurre à feu moyen, puis ajouter le sucre semoule, le jus de citron, la fleur de sel et les cubes de pommes.
Faire cuire le tout pendant environ 25 mn à feu moyen à couvert, en remuant de temps en temps pour que cela n’accroche pas ( les pommes ont lâché de l’eau et je n’ai pas eu besoin d »en rajouter )
A la fin de la cuisson, les dés de pommes doivent être réduits en compote ou sinon passer un petit coup de mixer à bras.

Pour les pommes rôties :
Éplucher, ôter le trognon et les pépins, puis coupez les pommes en cubes.
Dans une poêle type wok, faire fondre le beurre à feu moyen puis ajouter le sucre roux. Remuer puis déglacer le tout en ajoutant le jus de citron, continuer de mélanger avec une spatule pour homogénéiser l’ensemble.
Versez la pomme, puis faire cuire pendant 5 à 10 min à feu moyen afin de confire la pomme ( le tout doit être bien doré mais ne pas accrocher )
Étaler les dés de pommes dans un plat à gratin pour les faire refroidir plus vite, à température ambiante.
Couper des ronds d’environ 12 cm dans la pâte feuilletée.
A l’aide d’un pinceau, badigeonner une moitié des bords de la pâte feuilletée, avec de l’eau ( pas fait ).
Dans un saladier, mélangez la compote de pommes avec les pommes rôties.
Disposer sur une moitié de fond de la pâte feuilletée environ 2 cuillères à soupe de la préparation de pommes.
Étaler bien jusqu’à un demi-centimètre du bord. Replier la pâte feuilletée par-dessus la compotée de pommes, en veillant à bien coller le chausson bord à bord. Presser les bords avec une fourchette.
Mélanger le jaune d’oeuf avec le lait puis à l’aide d’un pinceau badigeonner le dessus des chaussons. Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé puis les entreposer au réfrigérateur pendant 1 heure.
Préchauffer le four à 170° puis enfourner pour 25 minutes environ. Ils doivent être bien dorés.
A déguster tiède ou à température ambiante, mais jamais chaud.

Rôti de boeuf Wellington

Je vous ai déjà dit qu’il vaut mieux consommer de la viande moins souvent mais choisir de la qualité . Quelle déception quand vous avez cuisiné avec amour et que vous vous retrouvez avec des morceaux de caoutchouc ou une viande sans goût . C’est pourquoi je vais maintenant de temps en temps chez un boucher qui saura me parler de ses produits et me conseiller .
Il y a quelques temps, Harmonie m’a proposé de tester un nouveau concept de boucherie en ligne. Au départ pour tout vous avouer j’étais sceptique et je me suis dit que je n’allais pas donner suite. Pourquoi parler d’un site où je n’irai jamais ?
Mais j’ai vite changé d’avis en me penchant sur le concept et en allant me promener sur le site de Gustagora . La société, fondée en 1976, propose aujourd’hui sur internet tout son savoir-faire d’artisan boucher.
Elle propose ainsi à ses clients d’accéder à une viande de qualité 100 %  Française et préparée au sein de sa boucherie artisanale. D’ailleurs la viande est découpée et préparée le jour même de la commande.
Gustagora travaille à l’ancienne de la sélection des bêtes dans de petites fermes locales ( Drôme/Ardèche ) jusqu’à son atelier de découpe traditionnelle. Et moi j’aime bien l’idée de faire travailler des producteurs locaux.
La chaîne du froid est respectée et j’ai reçu ma commande en 24 h avec Chronopost dans un caisson isotherme avec un pain de glace. La viande est mise sous -vide et se conserve jusqu’à 9 jours au réfrigérateur.
Quant à la viande j’ai choisi un beau rôti de boeuf dans la tranche et je n’ai pas été déçue, la viande était très tendre et le goût délicieux !
Bref c’était une belle expérience et je n’hésiterai pas à recommander sur le site …

rôti-de-boeuf-welligton

Rôti de boeuf Wellington

1 rôti de boeuf de 1 kg
1 pâte feuilletée bio
500 g de champignons de Paris rosés
6 tranches de jambon cru
1 gousse d’ail
3 échalotes
3 cuillères à soupe de persil hâché
Huile d’olive
Sel, poivre
1 oeuf

Saler la viande. Chauffer une poèle avec 1 cuillère à soupe d’huile et saisir le boeuf sur feu vif sur toutes ses faces.
Réserver sur une grille pour que le jus s’écoule.
Emincer les échalotes finement , hacher l’ail et tailler les champignons en petits dés.
Chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans une sauteuse et faire revenir les champignons avec l’ail et les échalotes . Saler et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que l’eau des champignons soit toute évaporée. Hors du feu, ajouter le persil, du poivre et mélanger.
Sur une feuille de film plastique alimentaire, déposer les tranches de jambon de façon à former un grand rectangle.Elles doivent se chevaucher et envelopper entièrement le rôti. Etaler ensuite les champignons froids sur le jambon.
Eponger le boeuf avec du papier absorbant et le déposer au milieu du rectangle. Envelopper le rôti en s’aidant avec le film plastique . Rabattre les côtés et déposer le tout sur la pâte feuilletée. Si vous galérez , n’hésitez pas à mettre les mains et à tasser les champignons.
Enrouler la pâte feuilletée, souder avec le bout des doigts.
Battre l’oeuf avec une pincée de sel et dorer la pâte feuilletée au pinceau.
Enfourner pour 40 mn à 180° et dorer avec l’oeuf battu toutes les 10 mn .
Sortir du four, recouvrir avec du papier alu et laisser reposer 10 mn avant de déguster.

Grillés aux pommes, myrtilles et amandes

J’ai encore craqué et je me suis offert un petit coffret  » Friands et feuilletés maison  » avec la roulette magique à l’intérieur, qui fait ce joli quadrillé . J’étais comme une gamine , impatiente d’essayer mon nouveau jouet quand je me suis souvenue des grillés aux pommes que j’achetais à la boulangerie en rentrant de l’école . Une douceur toute simple mais tellement délicieuse avec sa pâte feuilletée et sa compote de pommes !
Maintenant je suis devenue addict, j’ai la roulette dans la poche et je dégaine plus vite que mon ombre . Je quadrille tout ce qui bouge: brioche , sablés , quiche, rôti , yaourt, purée de patate, la tête du chat…
Quand il faut utiliser de la pâte feuilletée dont je ne suis pas fan pourtant ( et je ne me suis pas encore lancée à la faire à cause de la quantité astronomique de beurre ) , je prends de la pâte brisée ou feuilletée bio qui est ( je trouve ) plus légère et dont j’aime bien le goût ( oui je sais je radote ) .
Je vous donne aussi quelques conseils pour utiliser la roulette qui nécessite un petit coup de main mais quand vous l’aurez utilisée une ou deux fois , ça deviendra un jeu d’enfant .

grillé-aux-pommes

Grillé aux pommes , myrtilles et amandes

Pour 4 feuilletés ( plus 5 tartelettes avec les chutes de pâte car j’utilise des pâtes feuilletées rondes )

2  pâtes feuilletées bio
6 pommes
100 g de sucre
200 ml d’eau
1 gousse de vanille
Quelques myrtilles ( ici surgelées )
Amandes effilées

Pour le dorage :

1 jaune d’oeuf
Un peu de lait

Eplucher, enlever le trognon et couper les pommes en petits dés. Les mettre dans une casserole anti-adhésive avec le sucre, l’eau et l’intérieur de la gousse de vanille ( les graines ). Faire compoter sur feu doux jusqu’à ce que toute l’eau soit évaporée.
Dans la pâte feuilletée , découper 4 rectangles de 10 x 11 cm . Piquer avec une fourchette . Ce sera la base des grillés.
Découper 4 autres rectangles de 11 x 5 cm ( la pâte va être étirée pour former le quadrillage ) . Ce sera le dessus des grillés .
Avec les chutes de pâte ( j’utilise des pâtes rondes ) et comme il va rester de la compote, je fais des tartelettes de la même manière .
Déposer sur les 4 rectangles de base un peu de compotée de pommes, quelques myrtilles et quelques amandes effilées.
Pour le dessus des grillés , faites quelques essais sur des chutes de pâte si possible . Voici quelques astuces. Il faut que la pâte soit bien froide , sinon elle va être difficile à étirer . Donc n’hésitez pas à la remettre au frigo avant l’opération. Ensuite avec la roulette , appuyer très fortement sur la pâte  , en partant du milieu et en allant vers le bord ( sinon la pâte va s’enrouler dans la roulette ). Etirer ensuite la pâte très délicatement et la poser sur la base du grillé sur la compotée . Souder les bords .
Mélanger le jaune d’oeuf avec le lait ( 1 ou 2 cuillère à soupe ) et dorer les grillés au pinceau. Saupoudrer d’amandes effilées.
Enfourner pour 25 mn à 180°.

 

Tarte fine aux pommes

C’est bien beau de vous blablater du lycée hôtelier régulièrement si je ne vous poste pas de temps en temps les bonnes recettes que nous avons réalisé avec mes coéquipiers de la  » Cuisine nomade « .
Ce long week-end de 4 jours avec le pont me laisse souffler un peu et cuisiner aussi à la maison. Du coup j’ai eu envie de refaire ces petites tartes fines aux pommes car si on ne se lance pas dans la fabrication de la pâte feuilletée , elles sont très rapides à faire et complètement irrésistibles malgré leur simplicité.
Si vous zappez la confection de la pâte ( on l’a fait au lycée, ça prend un peu de temps avec les étapes du feuilletage et le temps de repos mais ce n’est pas si compliqué que ça... ) , ne manquez pas de réaliser la compote car une compote maison fait toute la différence pour ce genre de gâteau et en plus vous pourrez la parfumer comme vous aimez !

_MG_5137

Tarte fine aux pommes

Pour 6 personnes

2 blocs de pâte feuilletée ( maison si possible ou bien chez Picard … et je ne suis pas sponsorisée  )

Pour la compote :

3 pommes golden
40 g de sucre semoule
1 gousse de vanille
1 citron bio

Pour la garniture :

3 pommes ( choisir une variété de saison )

Sucre glace pour décorer

Etaler la pâte assez finement . Découper des cercles d’une douzaine de centimètre de diamètre sur une feuille de papier sulfurisé.
Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et entreposer au frais .
Préparer la compote : peler et découper les pommes golden en morceaux . Les mettre dans une casserole avec un peu d’eau ( à hauteur ) et les graines de la gousse de vanille . Mettre aussi la gousse et le zeste d’un demi citron râpé finement.
Laisser cuire à feu très doux à couvert jusqu’à ce que les pommes soient cuites et l’eau évaporée . Si lors de la cuisson le fond accroche , rajouter un filet d’eau.
Enlever la gousse et passer la compote au tamis ou au mixeur pour obtenir une compote.
Eplucher les pommes, ôter le coeur et les pépins et découper en fines lamelles. Sortir les cercles de pâtes et déposer dessus un peu de compote au centre en laissant une bande sur les bords.
Déposer une demi-pomme en rosace sur chaque pâte et enfourner pour 25 à 30 minutes à 170°.
Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace.

Tourte aux pommes de terre

Quand j’étais petite , il y a deux choses que je réclamais à ma maman . Sa tourte aux pommes de terre et en dessert sa fameuse tarte aux pruneaux . Aujourd’hui c’est sa version salée que je vous propose . Je suis contente car cette recette a eu du succès à la maison donc je transmet un peu la « tradition « , et en plus cette tourte est aussi bonne le lendemain . Avec une salade c’est un plat complet parfait.
Pour tout vous avouer, ce n’est que très récemment que j’ai renoué avec l’envie de manger de la pâte feuilletée. J’ai fais un gros blocage pendant des années depuis l’adolescence . Je trouvais trop gras ( vous savez au moment où l’aspect physique compte beaucoup… ). Puis j’ai goûté de la pâte feuilletée bio ( je sais que ce n’est pas très compliqué à faire mais je ne me suis pas encore lancée ) et je l’ai trouvé beaucoup plus légère et surtout je n’ai pas eu cette sensation  de manger un bloc de beurre. C’est peut être complètement psychologique, parce que la vocation du bio n’est pas d’être moins calorique, mais le goût est vraiment meilleur et la pâte légère . Ca vaut aussi pour la pâte brisée même si l’idéal est de la faire maison.
Normalement je récupère internet demain en fin d’après-midi ( si tout va bien ) donc pour celles qui ont un blog, je reviendrai très vite vous rendre visite à nouveau et voir vos belles recettes…

_MG_4262

Tourte aux pommes de terre

Pour 6 à 8 personnes

2 pâtes feuilletées bio
1 kilo de pommes de terre
20 cl de crème fraîche liquide ( crème fleurette )
150 g de lardons allumettes fumés
1 jaune d’oeuf
Sel, poivre

Eplucher les pommes de terre et les faire cuire dans une grande casserole d’eau salée pendant  environ 7 minutes. Elles ne doivent pas être trop cuites mais elles doivent rester un peu ferme .
Egoutter et laisser refroidir.
Faire dorer les lardons et les mettre sur du papier absorbant.
Etaler une première pâte dans un moule . Découper les pommes de terre en lamelles assez fines . Disposer une couche , mettre des lardons, recouvrir de pommes de terre et de lardons. Saupoudrer de sel ( très peu à cause des lardons ) et de poivre .
Déposer la deuxième couche de pâte et souder les bords. Faire un petit trou au centre ( diamètre de 3 cm environ ) et glisser a l’intérieur un petit carré de papier sulfurisé en forme de cône ( pour que la vapeur s’échappe ).
Dorer au jaune d’oeuf mélangé à un peu d’eau le dessus de la tourte et enfourner pour 30 minutes à four 180°.
Sortir la tourte et verser la crème fraîche dans le trou du centre ( j’ai utilisé un entonnoir à bout fin et c’était bien pratique ). Basculer le moule à tarte dans tous les sens pour répartir la crème fraîche partout.
Remettre au four pour 10 minutes environ .
Laisser refroidir et déguster tiède avec une salade verte .

Tourte au jambon à la crème de Roquefort

Tirée du livre * Cuisine au fromage * 60 recettes fondantes et friandes, cette recette est un petit délice encore meilleure le lendemain !  Testée et approuvée 2 fois ( la première fois je n’avais pas eu le temps de prendre une photo correcte ) et dévorée avec une salade verte .. Cette tourte est à tester absolument, surtout pour les amateurs de roquefort !!!

tourte-au-jambon-et-roquefort

 

 

 

 

 

 

Tourte au jambon à la crème de Roquefort

200 g de dés de jambon blanc
2 rouleaux de pâte feuilletée
500 g de pommes de terre épluchées et cuites à l’eau
250 g de champignons de Paris
150 g de Roquefort
2 jaunes d’oeufs
20 cl de crème fraîche
1 pincée de noix de muscade
1 cuillère à soupe de lait
Huile d’olive
Poivre
( Pas de sel , le Roquefort est déjà très salé )

Dérouler une pâte feuilletée dans un moule à tarte. Nettoyer les champignons de Paris et les couper  en lamelles. Les faire revenir dans un peu d’huile d’olive quelques minutes .
Faire fondre la roquefort avec la crème fraiche, la pointe de muscade et un peu de poivre dans une casserole sur feu doux . Quand le fromage est fondu , éteindre le feu et ajouter les jaunes d’oeufs. Mélanger.
Couper les pommes de terre en lamelles et les déposer sur la pâte feuilletée. Déposer dessus les champignons et verser la crème de Roquefort en la répartissant sur le mélange pommes de terre – champignons.
Recouvrir de l’autre pâte feuilletée, souder les bords  et badigeonner de lait le dessus.
Enfourner pour 35 – 40 mn à 180° – thermostat 6 .
Servir tiède avec une salade verte. Elle est encore meilleure le lendemain

 

La vergeoise aux pommes { la tarte la plus facile du monde }

Vous allez me dire : » Oui mais une tarte aux pommes c’est facile ! »  Ce n’est pas faux, mais une tarte aux pommes moelleuse, bien dorée et sucrée juste ce qu’il faut c’est plus dur… Avec cette recette vous avez les trois et en quelques minutes. Le plus long est de peler les pommes, surtout si vous avez comme moi jeté votre économe avec les épluchures de patates la dernière fois que vous avez fait des frites. N’est – ce pas les copines ? ( elles se reconnaîtront …  )

tarte aux pommes vergeoise

 

 

La tarte aux pommes vergeoise

1 pâte au choix ( brisée, sablée ou feuilletée, ici une feuilletée )
3 pommes (choisir une variété de saison, ici la pink lady )
60 g de sucre vergeoise brune ( c’est une variété de sucre très fonçée qui colle, à ne pas confondre avec le sucre roux )
70 g de beurre
1 oeuf

Etaler la pâte dans un moule.
Peler les pommes et les couper en fines lamelles. Répartir les pommes sur le fond de tarte.
Faire fondre le beurre . Ajouter l’oeuf et le sucre. Battre à la fourchette.
Répartir sur les pommes.
Enfourner la tarte pour environ 30 mn à four 180° – thermostat 6.

Pithiviers à la pistache

Pour changer du traditionnel pithiviers à la frangipane de crème d’amande, voilà une version plus colorée avec l’ajout de pistache. Cela ne change pas foncièrement le goût car la saveur de l’amande prend le dessus… Avec sa belle garniture fondante et parfumée entre ses deux couches de pâtes feuilletées, cette galette a toujours beaucoup de succès !

pithiviers à la pistache

 

Pithiviers à la pistache

2 pâtes feuilletées (celles de chez Picard sont parfaites et je ne suis pas sponsorisée )
100 g de poudres d’amandes ( ou 200 g d’amandes et pas de pistaches)
100 g de pistaches ( j’ai utilisé encore une fois des salées sans problème )
200 g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
100 g de beurre
2 oeufs
50 g de maïzena
1 bouchon de rhum
1 cuillère à soupe de lait
Sucre glace

Avec le bout des doigts, frotter et enlever le maximum de peau des pistaches ( cela enlève aussi le sel ). On peut utiliser des pistaches non salées en sachet mais ça coûte un bras et je ne vois pas la différence au niveau du goût.
Mixer les pistaches avec le sucre ( on peut aussi  faire ce pithiviers uniquement avec la poudre d’amandes). Ajouter le beurre fondu, les oeufs, la maïzena, le sucre vanillé, la poudre d’amandes et le rhum. Mixer le tout pour obtenir une crème lisse et homogène.
Etaler le premier disque de pâte feuilletée sur une plaque allant au four, étaler la crème régulièrement jusqu’à 2 cm du bord.
Recouvrir de la deuxième pâte feuilletée et souder les bords avec le bout d’un couteau pointu en pinçant les bords.
Dessiner avec le bout du couteau des arcs de cercles en partant de la base ( ou créez vos propres dessins et envoyez moi la photo ;)  )
Au pinçeau badigeonner le dessus de la pâte avec le lait. Saupoudrer de sucre glace et enfourner pour 30 mn à four 180° – thermostat 6.