Rouleaux de printemps au crabe, guacamole et oignons frits

En ce moment je ne sais pas vous, mais moi je roule, je roule . Pas physiquement car mon food-truck n’est pas encore fini, mais avec mes dix petits doigts. Après les cigares aux amandes et au miel, je poursuis ma lancée avec les rouleaux de printemps. Comme à chaque fois qu’un truc me plait, on ne m’arrête plus . Pourtant je vous assure je prends bien tous les jours mes gouttes.
J’adore les rouleaux de printemps, quand j’en vois je ne résiste pas. Mais les derniers que j’ai mangé ( même au restaurant Chinois ) étaient composés d’une petite crevette, de deux lanières de dinde et d’une tonne de salade. De quoi vous caler pendant environ 5 minutes, le temps d’avaler la dernière bouchée  .Alors comme d’habitude, je finis toujours par râler et dire que non, plus jamais je n’en achèterai .
En plus, pour les rouleaux de printemps maison, à part le petit coup de main pour bien serrer le rouleau et la quantité de garniture à mettre à l’intérieur ( il faut bien doser ) c’est très facile à réaliser et on met dedans ce que l’on veut au gré de ses goûts et de ses envies .

rouleaux-de-printemps

Rouleaux de printemps au crabe, guacamole et oignons frits

Pour 6 rouleaux de printemps

6 feuilles de riz
1 paquet de nouilles de soja ou de riz transparentes
2 carottes
1/2 salade iceberg
Guacamole ( recette ci-dessous )
24 grosses crevettes cuites et décortiquées
2 boîtes de crabe
Oignons frits
Feuilles de menthe fraîche

Pour le guacamole :

2 avocats mûrs
Le jus d’ 1 + 1/2 petit citron vert
2 cuillères à soupe de Ketchup
Quelques gouttes de sauce Worcerster
Coriandre fraîche hachée
Fleur de sel
Piment d’Espelette

Commencer par préparer le guacamole ( il va vous en rester mais il se conserve très bien au frigo pendant plusieurs jours ) : dans un petit mixeur  mixer la chair des avocats avec le jus des citrons, le Ketchup, la sauce Worcerster, la coriandre, de la fleur de sel et du piment d’Espelette .
La préparation doit être lisse. Goûter et rectifier l’assaisonnement suivant vos goûts .

Pour les rouleaux de printemps commencer par bien égoutter la chair de crabe dans une passoire. Faire bouillir une casserole d’eau, éteindre le feu et mettre à tremper les nouilles de soja pendant 5 mn. Egoutter et les couper aux ciseaux.
Eplucher et râper la carotte . Rincer et couper les feuilles de menthe . Découper la salade en fines lamelles aux ciseaux.
Mettre tous les ingrédients de la liste dans des bols à portée de main.
Préparer une récipient assez grand ( une poêle pour moi ) avec de l’eau tiède .
Etaler du film plastique sur votre plan de travail ( pour que ce soit bien lisse ). Tremper complètement une feuille de riz dans l’eau , laisser quelques secondes, égoutter et déposer sur le film plastique . Déposer au centre quelques feuilles de menthe , des crevettes , les nouilles de soja ou de riz, un peu de guacamole, un peu de crabe, des oignons frits, des carottes râpées et de la salade.
Rabattre les bords de la feuille de riz et rouler bien fortement ( c’est un coup à prendre ).

Pour la sauce , personnellement je préfère tremper mes rouleaux de printemps dans de la sauce soja noire salée mais je fais aussi un autre bol avec un mélange de Nuoc Mam , de sauce Sweet Chili et de coriandre hachée.

Burger  » Le Bartholomé  »

Il parait que la burger mania gagne la France et que nous sommes les deuxièmes plus gros consommateurs de ces sandwichs en Europe, après nos amis Anglais . C’est ce qu’affirme «  750 le mag » du mois de février – mars qui consacre un article à la nouvelle enseigne de burgers maison  » Big Fernand  » qui a ouvert ses portes à Paris et à Lyon.
Je ne vais pas donner mon avis sur ce lieu branché qui accueille ses clients en chemise à carreaux et casquette franchouillarde car cela fait bien longtemps que je ne suis pas montée à la capitale et donc je n’ai pas eu la chance de les goûter .
Par contre j’ai eu très envie de tester la recette d’un de leur burger qui fait l’unanimité et qui m’a donné l’eau à la bouche : le Bartholomé à la raclette de Savoie.
Avec un pain hamburger maison, des herbes fraîches et de la sauce barbecue (entre autres ) c’est juste un délice qui a effectivement été apprécié par toute ma petite famille ( tu m’étonnes ) !

_MG_4613

Avec cette recette je participe au 54ème tournoi du jeu ‘KikiVeutKiVientKuisiner’  ( KKVKVK ) dont le thème a été choisi par ma copine Lyne du très joli blog  » Epices et moi  »

burger concours

Burger  » Le bartholomé « 

Pour 4 burgers

( J’ai utilisé la base du pain aux noix  qui était très moelleux et c’était parfait pour les burgers : )

Pour les pains à burgers :

250 g de farine
10 g de sucre
35 g de levain liquide ( recette ici )
5 g de levure fraîche de boulangerie
10 g de lait en poudre
35 g de beurre
5 g de sel
12 cl d’eau à 20 cl

Pour la garniture :

4 steaks hachés du boucher si possible
4 tranches de raclette de Savoie au lait cru
4 tranches fines de lard fumé
Sauce Barbecue
Oignons frits ( normalement confit d’oignons )
Ciboulette fraîche
Paprika
Quelques feuilles de salade ( ajout personnel )

Préparation des pains à burgers :

Dans la machine à pain ( programme pain sucré ) , mettre la levure et l’eau tiède . Si vous avez une machine qui a un préchauffage, enclencher la machine . Sinon, si elle pétrit de suite ( ça dépend des modèles ) , attendre 15 minutes.
Ajouter le levain et le lait en poudre. Ensuite ajouter la farine, le sucre, le beurre en morceaux et le sel . Attendre que tout le programme de levée et de pétrissage soit terminé ( environ 2H30 ) et retirer le pâton avant le programme  » cuisson « .
Déposer sur une feuille de papier sulfurisé farinée et former 4 boules de 125 g environ et les aplatir légèrement . Mettre sous un torchon à température ambiante pendant 2 heures.
Faire chauffer le four à 220° avec une lèche frite à l’intérieur .
Quand le four est chaud, mettre les pains à cuire et jeter 2 verres d’eau dans la lèche- frite
. Cuisson 12 minutes .
Sortir les pains et laisser tiédir .
Faire cuire les steaks hachés en les saupoudrant à mi cuisson de paprika . Déposer une tranche de raclette sur chaque steak pendant la cuisson.
Faire dorer dans la poêle les tranches de lard fumé .
Couper les pains en 2 et les tartiner de sauce barbecue . Saupoudrer sur un côté d’oignons confits ( normalement c’est du confit d’oignons ) et de ciboulette .
Poser chaque steak sur les pains. Couper en 2 les tranches de lard et les poser sur les steaks avec une tranche de salade. Refermer avec les pains et déguster de suite .

Spanakopita à la féta

En Grèce il n’y a pas que les feuilles de vignes farcies et la moussaka. Si vous avez la chance d’aller faire un petit voyage dans cette magnifique île , vous allez sans doute goûter une de leur spécialité un peu moins connue :  des petits chaussons salés farcis aux épinards que l’on déguste traditionnellement en mezzé ( entrée  ), appelés plus  » simplement  » les spanakopitas  » ( à répéter 10 fois de suite avec un chausson dans la bouche… ).
Parfois composés comme ici de féta et d’olives noires, il existe différentes versions avec de la pâte filo par exemple. On peut les faire aussi sans fromage, c’est vous qui voyez mais personnellement je trouve que c’est la fêta qui leur donne ce goût si particulier et du coup tout leur charme.
Faute de pouvoir voyager , j’ai pioché cette recette dans le livre de Julie Andrieu ,  » Julie cuisine le monde  » et comme pour mon premier essai ( souvenez vous , c’était le meatloaf de viande ) je n’ai pas été déçue .
J’ai juste opéré quelques modifications ( comme d’habitude ) et mis un peu plus de fromage car j’adore ça et je trouve que l’association avec les épinards est vraiment délicieuse .
Comme dit Julie, n’écrasez  pas trop  la fêta car c’est très agréable de tomber sur des morceaux un peu gros quand on déguste ces petits chaussons !

_MG_4603

Spanakopita à la féta

Pour une douzaine de spanakopita

Entre 350 g et 400 g de pâte brisée
400 g d’épinards
1 quinzaine d’olives noires dénoyautées
2 oeufs
250 g de fêta égouttée
2 cuillères à soupe d’oignons frits
2 cuillères à soupe de persil haché
Poivre 5 baies
Huile d’olive

Dans un grand faitout, faire cuire les épinards avec un petit fond d’huile . Ils vont réduire beaucoup.
Egoutter si nécessaire.
Ecraser la fêta à la fourchette avec les oeufs ( sans trop broyer , il faut laisser des petits morceaux ). Ajouter les olives noires coupées en morceaux, les oignons frits, le persil haché et du poivre . Ne pas saler ( à cause des olives et du fromage qui le sont déjà ).
Mélanger le mélange oeufs – fêta avec les épinards.
Former des carrés de 10 cm de côté avec la pâte brisée préalablement étalée.
Mettre de la farce aux épinards au centre de chaque carré et rabattre chacun des côtés sans souder complètement .
On peut dorer au jaune d’oeuf la pâte .
Enfourner pour 30 minutes à 180° et déguster tièdes .

Salade Chinoise aux crevettes ( et un peu de KKouètes ! )

Encore envie de Chinoiseries en ce moment … enfin tout le temps en fait … il faut dire que je bosse à deux pas de porc laqué d’une très grande surface Asiatique qui fournit tous les restaurants de Bordeaux . Et que j’ai 2 heures à flâner entre midi et deux… C’est fou tout ce qu’on découvrir dans les rayons ! Toutes ces épices, ces sauces, ces fruits et légumes qu’on ne trouve pas dans le commerce , je suis folle.. Bon là je vous ai fait simple mes louloutes parce que je sais que certains habitent dans des coins de France ( ou dans les Iles, trop dur Aurore, hein ???) où il est difficile de trouver tous les ingrédients. C’est pas gentil ça ?

 Salade Chinoise aux crevettes

salade-chinoise-aux-crevettes

 

Pour la vinaigrette:

1 cuillère à soupe de miel
6 cuillères à soupe d’huile de sésame
3 cuillères à soupe de vinaigre de riz ou de cidre
1 cuillère à café de moutarde
2 cuillères à soupe de jus de citron vert pressé

Pour la salade

100 g de germes de soja
100 g de vermicelles de riz
4 cuillères à soupe d’oignons frits
5 brins de coriandre
4 cuillères à soupe de noix de cajou hachées
4 cuillères à soupe de cacahuètes hachées

Préparer la vinaigrette en mélangeant tous les ingrédients et en battant au fouet pour la faire mousser un peu . Ajouter les cacahuètes.
Faire bouillir une casserole avec de l’eau salée. Eteindre le feu et plonger pendant 5 mn les vermicelles de riz. Egoutter .
Pour les germes de soja je préfère de loin les fraîches mais à part dans les boutiques Asiatiques il est difficile d’en trouver . Dans tous les cas ( fraîches ou en conserve) il faut les blanchir quelques minutes dans de l’eau bouillante . Egoutter.
Répartir dans les assiettes un peu de vermicelles et de germes de soja . Ajouter 5 crevettes par assiettes.
Saupoudrer d’une cuillère à soupe d’oignons frits et de noix de cajou dans chacune des assiettes.
Mettre au frais .
Au moment de servir, verser la vinaigrette aux cacahuètes et ciseler de coriandre.
Servir avec des quartiers de citrons verts.