Cigares au chèvre, herbes et tomates séchées

Je vous ai déjà dit que j’aimais le chèvre les biquettes? Il y a des choses dans la vie comme ça dont on ne  se lasse pas et j’ai d’ailleurs toujours un stock d’environ 12 kilos dans mon frigo. Il vaut mieux ne pas manquer, j’ai transmis mon addiction à mes loulous qui se font régulièrement des tartines de chèvre arrosés d’un filet de miel quand ils ont un petit creux ( c’est mieux qu’une tartine de pâte à tartiner à l’huile de palme, hein ? ).
Si vous avez la même passion pour ce fromage de caractère, vous allez forcément aimer ces petits cigares qui se grignoter sans chichis… avec les doigts bien évidemment !

cigares-au-chèvre

Cigares au chèvre, herbes et tomates séchées

Pour 20 cigares

10 feuilles de brick
200 g de chèvre frais
120 g de crottin de chèvre bien sec
3 pétales de tomates séchées à l’huile
1 petit bouquet composé de persil, menthe et ciboulette frais
Environ 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
Poivre du moulin ( pas besoin de sel, le fromage est déjà assez salé )

Couper les feuilles de brick en 2 et les badigeonner d’huile d’olive sur une face au pinceau.
Emincer les herbes finement. Dans un bol, mélanger le chèvre frais avec le crottin râpé à la grosse râpe. Ajouter les pétales de tomates séchées égouttées et coupées en petits morceaux, les herbes, du poivre et 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.
Pour garnir les cigares, j’ai mis la farce au chèvre dans une poche à douille et j’ai dressé des petits boudins d’environ 4 cm sur 1,5 cm sur la feuille de brick et j’ai ensuite roulé des cigares mais on peux faire la même chose en déposant une cuillère de farce et procéder de la même manière.
Déposer sur une laque recouverte de papier sulfurisé et enfourner à 180° pour 15 minutes environ. Ils doivent être bien dorés.
Déguster de suite.

Cigares aux amandes et au miel

J’aime beaucoup les pâtisseries orientales mais pas n’importe lesquelles. Celles qui baignent dans l’huile et le sirop de glucose parfumé au miel, ce n’est pas ma tasse de thé ( à la menthe / je sais c’est nul comme vanne ) .
J’ai des amis qui habitent à Casablanca et qui me ramènent régulièrement un plateau de gâteaux traditionnels d’une boulangerie – pâtisserie assez réputée. Le contraste est saisissant avec ceux que l’on peut trouver dans le commerce, du moins à côté de chez moi . Ce sont juste des petites tueries , légères ( oui c’est possible ), pas trop sucrées avec en bouche des explosions de parfums !
J’aime particulièrement les cornes de gazelle et les cigares aux amandes . C’est justement la recette de ces derniers que je vous propose .
On oublie la friture, ils sont cuits au four et on laisse tomber la tonne de miel, ils sont juste badigeonnés au pinceau pour être sucrés juste comme il faut . A s’en relever la nuit, bouh !

cigares-au-miel-et-amandes

Cigares aux amandes et au miel

Pour 20 cigares

1 paquet de feuilles de bricks
250 g de poudre d’amandes ( le must étant d’utiliser des amandes émondées et de les mixer soi-même )
15 g de beurre ramolli
100 g de sucre
1 cuillère à soupe de confiture allégée aux abricots
4 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
1 pincée de fleur de sel

Pour la finition :

15 g de beurre fondu
4 cuillères à soupe de miel

Dans un saladier, mélanger la poudre d’amandes avec le beurre, le sucre, l’eau de fleur d’oranger, le sel et la confiture d’abricot. Former une boule, la pâte doit être homogène .
Couper les feuilles de bricks en 2 , mettre de la pâte au bord, former un boudin avec les doigts et rouler la feuille de brick en forme de cigare. Bien serrer . Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
A l’aide d’un pinceau, badigeonner au pinceau les cigares avec le beurre fondu sur toutes ces faces.
Enfourner pour 10 minutes à 180°.
Faire chauffer le miel pour le ramollir ( je mets dans un petit ramequin au micro-ondes pendant 30 secondes ) et badigeonner  ( encore au pinceau ) les cigares avec le miel chaud . En mettre bien partout et laisser refoidir avant dégustation.

Brick à la ricotta, au citron et miel

Coucou les petits lapins, non internet ne m’a pas vaincu ! J’ai pris mon épée ( mon couteau en plastique ) et j’ai livré un combat sans merci avec ma box qui pour le coup n’a plus marché du tout . Comme ça elle ne me narguera plus avec sa connection lunatique  » un coup je te vois , deux coups je ne te vois plus .  »
Pour me remonter le moral et ensoleiller un peu la maison ( parce qu’en plus il pleut , c’est la journée loose totale ) j’ai eu envie d’une petite douceur sucrée . Pas trop grasse, pas trop compliquée à faire mais sucrée. Normalement je me tourne vers le chocolat sous toutes ces formes, mais là mon placard était un peu vide ( un paquet de riz et une boîte de thon, vous appelez ça comment  ? ). Je me suis rabattue sur le frigo en essayant de faire fonctionner mon cerveau ( le premier qui fait une réflexion... ) : une boîte de ricotta , un paquet de feuilles de brick et un gros fruit sur mon citronnier , il n’en fallait pas beaucoup plus pour confectionner ces petits triangles en 15 minutes ( bon ok, je commence à maîtriser le pliage ).
La douceur de la ricotta , le petit goût acidulé du citron et le sucré du miel, tous les ingrédients se marient très bien et en plus ces brick sont aussi bonnes tièdes que froides !

_MG_6247

Brick à la ricotta , au citron et au miel

( Désolée je n’ai pas compté le nombre de brick )

250 g de ricotta
1 oeuf
50 g de sucre
Le zeste d’1/2 citron non traité ( le mien était énorme et très parfumé, je pense qu’on peut mettre le zeste d’1 citron entier )
Beurre fondu ( ou huile )
Miel
1 paquet de feuilles de brick ( vous n’allez pas utiliser tout le sachet )

Mélanger au fouet électrique la ricotta avec l’oeuf et le sucre . Faire chauffer le beurre pour le faire fondre.
Couper les feuilles de brick en 2 et les badigeonner de beurre fondu avec un pinceau sur les 2 faces.
Mettre la ricotta dans une poche à douille de pâtisserie .
Plier les feuilles de brick en triangle ( voir sur internet ) sans rabattre la dernière partie.
Garnir la brick avec la ricotta à l’aide de la poche à douille .
Rabattre le dernier morceau de feuille de brick pour la fermer .
Poser sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.
Enfourner pour 15 minutes environ . Ils doivent être bien dorés.
Faire chauffer du miel ( micro-ondes ou casserole ) et avec un pinceau, enduire les brick de miel fondu toutes les faces.
A déguster tièdes ou froid mais le jour même ( sinon ils ramollissent ).

Samoussas au boeuf et épices Indiennes

Ne fuyez pas les filles ( et les garçons au cas où … ) il n’y a pas de friture dans cette recette ,ces samoussas sont réalisés au four ou à la poêle sans huile . Oui c’est possible,  il suffit juste de graisser au pinceau les feuilles de brick. Bien qu’à la maison ils me réclament régulièrement du frit , du gras, du sucré ( voir le plaisir suprême, les trois ensemble  ) j’essaie de mon côté de limiter la casse et en plus je n’aime pas avoir les doigts qui collent ( ok je mange avec les doigts… c’est grave docteur ? ).
Ici ces samoussas ont eu beaucoup de succès, même ma fille a aimé et en a mangé deux ( l’exploit ).
C’est Delphine, ma copine de l’atelier cuisine nomade qui m’a donné cette recette qu’elle a testé au restaurant d’application . Avec une petite salade verte, c’était top !

_MG_5426

Samoussas au boeuf et épices Indiennes

Pour environ 36 samoussas

18 feuilles de bricks rondes
400 g de viande boeuf hâchée ( de qualité , sinon c’est gras )
150 g de petits pois
2 oignons coupés en petits dés
2 gousses d’ail pilées
2 cuillères à café rases d’épices Indiennes
2 cuillères à café rases de curry
2 pincées de gingembre râpé ( ou en poudre  )
1 pinçée de piment ( ou plus suivant les goûts )
1/2 botte de coriandre fraîche hachée ( n’utiliser que les feuilles )
Sel , poivre
Huile

Dans une poêle avec un peu d’huile faire revenir les oignons avec la viande hachée et l’ail ( si vous utilisez de la viande hachée surgelée, ne mettez pas d’huile car elle est assez grasse ).
Ajouter les épices, le gingembre, la coriandre hachée , du sel et du poivre et faire revenir quelques minutes. Eteindre le feu et ajouter les petits pois.
Couper les feuilles de bricks en 2 et les badigeonner d’huile au pinceau sur les 2 faces .
Pour le façonnage je vous conseille d’aller sur des vidéos car c’est bien expliqué . Remplir et plier les bricks et enfourner sur du papier sulfurisé pour 10 minutes environ à 180° ou déposer dans une poêle ( comme ici ) en appuyant sur le samoussa pour cuire le premier côté. Dorer sur les 2 côtés .
Déguster chaud .

 

Mini pastillas au poulet et safran

Tous les mois , le site recette.de crée par Stéphane organise un concours sur un thème différent . Ce mois ci le défi d’octobre 2013 porte sur un  thème plutôt  épicé, le safran , appelée aussi ‘ or rouge ‘ car c’est tout simplement l’épice la plus chère au monde. Le safran, ce sont en fait les pistils de la fleur de crocus ( quand je veux la jouer sérieux j’ai l’impression d’écrire pour Wikipédia … ) et quelques filaments suffisent pour parfumer tout un plat .
Je vous ai déjà dit que j’étais née au Maroc ? Oui peut être , on s’en fiche d’ailleurs mais du coup j’avais très envie de vous faire partager cette recette . Bien que je n’ai vécu au Maroc que les trois premières années de ma vie, je suis sensibilisée et touchée par leur cuisine . Peut- être mon cerveau a t’il enregistré les odeurs et les parfums de ce beau pays .Mes parents y ont vécu une grande partie de leur vie et leurs souvenirs sont là-bas entre Casablanca où mon papa était instituteur et les plages d’ Al-Hoceïma  où ils se retrouvaient dans un petit cabanon l’été pour pêcher et partager des bons repas avec leurs amis .
J’adore la pastilla mais je suis difficile car je ne l’aime pas trop sucrée . Je trouve que c’est dommage de cacher le goût du poulet et des épices ( oui normalement c’est du pigeon mais bon … ) sous trop de sucre . C’est pourquoi cette recette est parfaite car elle est équilibrée et donne au safran toute sa puissance et son arôme sans cacher les autres parfums.
Ici en version mini, tout le monde pioche et se sert à même le plat, dans l’esprit Marocain . Il n’y a plus qu’à se lécher les doigts !
Merci à mon amie Safya pour ses conseils précieux …

pastilla

Mini-pastillas au poulet 

Pour environ 25 mini pastillas au poulet

2 paquets de feuilles de brick
4 grosses cuisses de poulet ( le haut avec le pilon )
4 oignons nouveau
2 bonnes cuillères à soupe de coriandre hâchée
2 bonnes cuillères à soupe de persil hâché
Quelques filaments de safran ( 6 pour moi )
3 pincées de cannelle
2 cuillères à café rases de gingembre en poudre
Sel, poivre
3 oeufs
60 g d’amandes salées ( les amandes au rayon apéro )
1 cuillère à soupe de miel
2 cuillères à soupe de fleur d’oranger
2 cuillères à soupe d’huile de tournesol

Retirer la peau du poulet ( je le fais au ciseau ). Mettre les cuisses dans une cocotte anti – adhésive. Saupoudrer avec la cannelle et le gingembre . Ajouter les oignons ciselés ( je n’utilise que le blanc ). Commencer à faire dorer la viande en remuant pour bien mélanger les épices ( sauf le safran ) .
Ajouter 2 verres d’eau, couvrir et laisser mijoter environ 30 minutes . Remuer de temps en temps . Ajouter le persil , la coriandre, le miel,  du sel et du poivre et poursuivre la cuisson encore 10 – 15 mn. Il doit toujours y avoir de l’eau dans la cocotte. Ajouter un peu si besoin.
Retirer les cuisses de poulet et laisser refroidir .
Dans la sauce du poulet ( il doit rester dans la cocotte un bon fond sur 2 ou 3 cm ), casser les oeufs et mélanger avec une cuillère en bois sur feu doux .Ajouter le safran et faire cuire les oeufs comme des oeufs brouillés.  Ajouter l’eau de fleur d’oranger et réserver.
Désosser et récupérer toute la viande sur les cuisses de poulet . Couper la viande en petits morceaux ( je le fais aux ciseaux )
Mettre la viande dans la sauce et mélanger .
Concasser les amandes en morceaux assez petits ( pas de poudre ) .
Couper les feuilles de bricks en 2 et garnir d’une cuillère à soupe de garniture puis parsemer d’amandes .
Refermer la feuille de brick en forme d’un triangle comme pour un samoussa . Il existe des vidéos sur internet pour former les triangles, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’oeil . Ce n’est pas difficile , c’est juste un coup de main à prendre.
Badigeonner chaque triangle avec de l’huile sur toutes ces faces ( à l’aide d’un pinceau ) et enfourner pour 15 – 20 minutes à 180° .
Déguster chaud .
On peut saupoudrer le dessus avec du sucre et de la cannelle si vous aimez un peu plus sucré .

Tourtière Landaise aux pommes et pruneaux à l’Armagnac

La tourtière ou croustade est une spécialité Landaise à base de pommes et de feuilles de brick qui se déguste flambée et tiède… Ca tombe bien , il fait un froid de canard sur toute la France et on a en plus en Aquitaine une belle pluie tenace ! De quoi avoir le moral dans les chaussettes … La tourtière est généralement composée de pommes ou de pruneaux mais comme je suis une gourmande incorrigible j’ai fait pommes ET pruneaux !!!

tourtiere-aux-pommes

Tourtière ( croustade ) Landaise aux pommes et pruneaux à l’Armagnac

5 pommes
10 pruneaux moelleux dénoyautés
10 feuilles de brick
70 ml d’Armagnac
125 g de beurre
100 g de sucre

Faire fondre le beurre. Sur du papier sulfurisé, prendre chaque feuille de brick et au pinceau imbiber chacune avec du beurre fondu (il va rester du beurre c’est normal ) . Les feuilles de brick doivent être bien imbibées. Poser 1 feuille de brick au fond d’un moule à tarte , saupoudrer d’une cuillère à soupe de sucre et alterner ainsi 4 premières feuilles de brick.
Eplucher et couper les pommes en lamelles. Les mettre avec environ 25 g de sucre ( garder encore 4 cuillères à soupe pour les feuilles de brick du dessus ) avec le restant de beurre et 3 cuillères à soupe d’Armagnac dans une poèle pendant 15 mn jusqu’à ce que les pommes soient tendres et dorées.
Déposer les pommes sur les feuilles de brick et répartir dessus les pruneaux. Poser encore 4 feuilles de brick beurrées en les alternant sur les pommes et pruneaux.
Découper les 2  dernières feuilles de brick en lamelles à l’aide de ciseaux et répartir sur le dessus en les emmélant un peu .
Couvrir la tourtière de papier alu et enfourner pour 20 mn .
Retirer la feuille de papier alu et continuer la cuisson pendant environ 10 mn le temps que le dessus soit doré ( surveiller cette étape !)
Laisser tiédir puis mettre à chauffer l’Armagnac dans une casserole. Faire flamber l’alcool ( attention si vous n’avez jamais fait , c’est une étape difficile !!! ) Perso je met un gant pour le four , je prend une allumette extra longue et je me recule au maximum pour faire prendre feu l’alcool …
Verser l’Armagnac encore enflammé sur le dessus de la tourtière. Déguster sans attendre.