Pommes de terre nouvelles sautées et St Jacques au citron confit

Connaissez-vous les pommes de terre primeur que l’on nomme aussi pommes de terre nouvelles ?
Avant que Pierre de Prince de Bretagne ne me présente la dernière née de leur gamme, la Prima Breizh et ne me propose de réaliser une recette avec , je ne m’étais jamais penchée sur la question.
Je connaissais le Beaujolais nouveau, je le goûte régulièrement, mais je ne connaissais pas cette délicieuse pomme de terre. Pourtant elle mérite que l’on parle d’elle et en plus sa commercialisation est éphémère, alors autant en profiter !
La Prima Breizh n’est d’ailleurs sur les étals que de fin – mai à mi-août .
Les pommes de terre nouvelles sont récoltées avant leur complète maturité. Elles ont une peau fine et  pelucheuse ( au fait elles ne pèlent pas, on se contente de les rincer ou de les frotter ) qui  se détache facilement sous le doigt, et, contrairement aux pommes de terre dites « de conservation » ne se conservent pas au delà de quelques jours. Son goût est fin, un peu sucré.
Elles peuvent être cuisinées comme toutes les pommes de terre mais une cuisson douce est préférable .
Avec des noix de St Jacques et une petite sauce aux agrumes, on a beaucoup aimé !

D’autres recettes sur   » Cuisinons les légumes.com «  !

pommes-de terre-nouvelles-noix-de-st-jacques

Pommes de terre nouvelles et St Jacques au citron confit

Pour 4 personnes

600 g de petites pommes de terre nouvelles ( ici des prima Breitzh, Prince de Bretagne )
12 grosses noix de St Jacques fraîches ( demandez à votre poissonnier d’enlever la coquille )
1/2 citron confit au sel
2 cuillères à soupe de miel
50 ml de vinaigre de riz
50 ml de jus d’orange frais
50 ml d »huile d’olive
1 cuillère à soupe d’huile neutre ( arachide, pépins de raisin … )
Sel, poivre du moulin
50 g de pousses d’épinards ou de feuilles de roquette

Laver les pommes de terre avec leur peau ( la pomme de terre nouvelle ne s’épluche pas ) et les couper en deux dans leur longueur .
Les mettre dans une cocotte qui n’accroche pas avec l’huile, du sel et couvrir avec un couvercle anti-projection et faire dorer les pommes de terre pendant 15 / 20 minutes en les retournant régulièrement. Planter la lame d’un couteau pour vérifier la cuisson de la pomme de terre.
Eliminer la chair et les pépins du citron confit et couper l’écorce en petits morceaux.
Faire bouillir le vinaigre avec le miel, le jus d’orange et la cuillère à soupe d’huile dans une petite casserole anti-adhésive. Mettre dans un bol profond avec les morceaux d’écorces et mixer le tout avec un mixeur à bras ( ou dans un petit blinder ). Quand la sauce est lisse, remettre quelques minutes sur feu doux pour qu’elle épaississe.
Saler les noix de St Jacques et les faire cuire sur une plancha ou dans une poèle huilée pendant environ 30 / 40 secondes de chaque côté sur feu vif. Elles doivent être bien dorées et nacrées à l’intérieur . Poivrer hors cuisson.
Répartir les pommes de terre et les noix de St Jacques dans des assiettes. Parsemer de pousses d’épinards ou de roquette et napper de sauce au citron.
Servir aussitôt .

Poulet à la moutarde, miel, citron et thym

Il ne faut jamais se moquer de sa belle – mère, JAMAIS ! Les situations peuvent très vite se retourner. Pour la petite histoire, chéri est l’aîné d’une famille nombreuse ( si,4 enfants et 2 poules à longues plumes en liberté dans le jardin, c’est nombreux ) et je me fendais discrètement la poire quand je voyais sa maman se retrouver avec une chaussette orpheline après chaque machine à laver.
Sauf que maintenant moi aussi j’ai une famille nombreuse ( si, 3 enfants et un chat qui ramène des mulots vivants, c’est nombreux ) et j’ai le même problème ! Et je peux vous dire que de retrouver, à l’aide d’une lampe frontale un vieux coton- tige usagé sous le meuble de la salle de bain en voulant chercher l’autre chaussette, ça vous passe l’envie de rire…
Aucun rapport avec la recette aujourd’hui et je sens ma fille va encore se plaindre à ses copines que sa mère raconte sa vie sur son blog , mais je n’ai rien à dire à part que ce poulet est délicieux et d’une simplicité enfantine !

poulet-moutarde-thym

Poulet à la moutarde, miel, citron et thym

Pour 4 / 5 personnes

800 g de pilons de poulets
5 cuillères à soupe de moutarde ( ici un mélange de moutarde à l’ancienne et moutarde de Dijon )
2 cuillères à soupe de sauce soja noire salée
2 cuillères à soupe de miel
2 cuillères à soupe de jus de citron
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1/2 citron confit
Quelques branches de thym citron frais

Déposer les pilons de poulet dans un plat à gratin. Dans un bol, mélanger la moutarde avec la sauce soja, le miel, le jus de citron et l’huile d’olive . Verser cette sauce sur le poulet.
Déposer quelques branches de thym , des tranches de citron confit et enfourner pour 1 heure à 180°.
Retourner les pilons de temps en temps pour qu’ils dorent de partout.

Tajine de boeuf aux olives

Un bon tajine tout comme un bon pot au feu dépend de la qualité de la viande . Je pense qu’il vaut mieux en acheter moins souvent et de très bonne qualité . Si possible chez son boucher en lui expliquant quel plat on va réaliser pour qu’il choisisse les meilleurs morceaux. Et s’il ne faut en manger que 2 ou 3 fois par semaine , suivant son budget et bien ce sera de la bien moelleuse et vous ne regretterez pas d’avoir passé un peu de temps en cuisine . En plus je dis cela mais ce tajine reste assez rapide car comme tout plat mijoté , le plus long est de tout mettre dans la cocotte .
Cette recette est tiré d’un des nombreux livres de la célèbre animatrice culinaire Marocaine Casablancaise : Choumicha . Pour ceux qui ne la connaisse pas , c’est un peu notre Cyril Lignac national !

_MG_4419

 Tajine de boeuf aux olives

500 de boeuf en cubes ( très tendre comme du collier par exemple )
4 – 5 pommes de terre ( selon la taille )
1 gros oignon haché
2 gousses d’ail
1 cuillère à café rase de gingembre en poudre
1/2 cuillère à café de curcuma en poudre
1/2 citron confit
100 g d’olives vertes
1 bouquet de coriandre fraiche et de persil plat
Sel, poivre 5 baies
Huile d’olive

Dans une cocotte avec un fond d’huile, mettre les morceaux de viande avec l’oignon haché, l’ail pilé, la coriandre et le persil hâchés finement, une pincée de sel ( pas plus à cause des olives ), du poivre, le curcuma et le gingembre.
Faire revenir le tout pendant quelques minutes.
Couvrir d’eau à hauteur de la viande. Ajouter les pommes de terre pelées et coupées en cube .Fermer la cocotte et à ébulition, réduire le feu et laisser mijoter pendant trente minutes.
Verifier l’eau en cours de cuisson, en ajouter au besoin.
Ajouter le citron confit en lamelle et les olives entières. Remettre sur le feu quelques minutes juste pour réchauffer le citron et les olives .

Tarte au chocolat façon mendiant { pâte sablée à l’orange }

Une superbe tarte très façile et ultra gourmande denichée dans le dernier numéro de   » Saveurs « .  J’ai un peu modifié la ganache en ajoutant une touche de confiture de lait pour sublimer le parfum du chocolat.  En plus avec sa pâte sablée à l’orange et son manteau de fruits secs et fruits confits, elle est vraiment originale et jolie…

tarte-au-chocolat

 

Tarte au chocolat façon mendiant ( pâte sablée à l’orange )

Pour 6 personnes

Pâte sablée

250 g de farine
125 g de sucre
100 g de beurre pommade
1 oeuf entier
Le zeste d’une orange bio
1 pinçée de sel

Ganache au chocolat

200 g de chocolat noir ( au moins 60% de cacao )
20 cl de crème fraîche
80 g de lait
10 g de beurre
40 g de confiture de lait ( 2 bonne cuillères à soupe )
20 g de maïzena
1 oeuf

Garniture

Fruits secs au choix: ici  noisettes émondées, pignons de pins, noix de cajou concassées, pistaches non salées et sans la peau
Fruits confits de qualité : ici écorces de citrons et écorces d’oranges confites

Dans un saladier , faire un puit avec la farine mélangée avec la pinçée de sel.
Ajouter l’oeuf préalablement battu avec le sucre. Mélanger puis ajouter le beurre mou et le zeste d’orange . Former une boule, l’envelopper dans du film alimentaire et mettre au frais 30 mn.
Préchauffer le four à 180°
Faire fondre le chocolat avec la crème fraîche et la lait . Ajouter le beurre, la confiture de lait et la maïzena. Mélanger . En dernier ajouter l’oeuf . Bien lisser.
Etaler la pâte sablée dans des moules à tartelettes ou un grand moule.
Faire cuire la pâte à blanc ( sans la ganache au chocolat ) pendant 10 mn.
Sortir les moules et verser la ganache au chocolat dessus.
Baisser la température du four à 170 ° et remettre à cuire pour 15 – 20 mn suivant les fours; .
Laisser refroidir au moins 3 heures , soit à température ambiante , soit au frigo suivant les goûts de chacun.
Répartir les fruits secs concassés grossièrement et les fruits confits sur les tartelettes.

 

 

Tajine de poulet au citron confit et olives violettes

Parmi mes influences culinaires il y a bien sûr le Maroc où je suis née. Et bien que je connaisse si peu ce magnifique pays aux mille couleurs, je suis très attirée par leur cuisine si parfumée. J’ai la chance d’avoir des amis à Casablanca qui me ramenent des citrons confits,  olives, huile d’argan et autres trésors culinaires mais on trouve aujourd’hui facilement ces ingrédients dans le rayon exotique des commerces. Si vous n’avez pas d’olives violettes vous pouvez utiliser des vertes, elles conviennent aussi très bien.
Je remercie mon amie Safya qui m’a gentiment transmis cette recette…

tajine de poulet au citron confit et olives violettes

 

 

 

 

 

 

 

 

Tajine de poulet au citron confit et olives violettes

Pour 6 personnes

6 cuisses de poulet
1 gros oignon ou 2 petits
3 gousses d’ail
1 gros citron confit au sel ou 2 petits ( vendus en bocal aux rayon exotique )
1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
1/4 de cuillère à café de safran
100 g d’olives violettes
1 cube de bouillon de poule
2 verres d’eau ( 330 ml )
Huile d’olive, sel , poivre

Râper l’oignon à la râpe à gros trous ( ou l’émincer finement), hâcher l’ail et les mettre dans une cocotte avec de l’huile d’olive ( ou un plat à tajine qui va sur le feu, attention les plats décorés sont souvent juste fait pour la présentation ) pour les faire dorer.
Oter la peau des cuisses de poulet ( je le fais aux ciseaux et je tire ), ajouter dans la cocotte. Faire dorer sur toutes ses faces.
Ajouter le cube de bouillon de poule, l’eau, le gingembre, le safran, le citron confit coupé en quartiers, du sel et du poivre.
Couvrir et mettre à feu doux environ 40 mn en remuant constamment. 5 minutes avant la fin, ajouter les olives. L’eau doit s’être évaporée et former une sauce au fond de la cocotte.
Servir avec une semoule fine au beurre ( perso je rajoute dans ma semoule du persil, mais ce n’est pas Marocain … )