Biscuit noisettine et chocolat marbré

Comme bon nombre de mes copines blogueuses culinaires, j’ai pris la bonne résolution de ne plus acheter de magasines, ni de livres de cuisine car mon étagère ( un pan de mur tout de même ) consacrée à ma passion croule sous le poids . Résolution que je ne tiens pas bien sûr car je craque souvent quand je me trouve dans une librairie ou un kiosque à journaux (oui je sais je suis faible mais c’est mon seul défaut … ).  Cette fois j’ai littéralement fondue devant les recettes du grand Philippe Conticini quand j’ai ouvert son livre tout de rose vêtu :  » La pâtisserie des rêves « . Après une expérience réussie suite au gâteau Basque du même Monsieur, j’avais hâte de rentrer pour tout tester .
J’ai commencé mes essais par ce marbré que j’ai réalisé en version mini. Un biscuit fondant au bon goût de noisettes et de pépites de chocolat avec son coeur noir très parfumé . Des grains de sucre perlés ( qui se trouvent au fond du marbré dans la recette originale, mais bon vous savez bien que j’ai dû mal à ne rien changer ) pour le croquant , ce gâteau est vraiment un pur délice.
Si tout le livre donne des résultats aussi bons, la suite promet d’être très prometteuse et gourmande …

_MG_4229

 Biscuit noisettine et chocolat marbré

Pour 4 mini -cakes ou un petit cake

2 blancs d’oeufs
90 g de cassonade
85 g de beurre + un peu pour le moule
90 g de poudre de noisettes
1 oeuf entier
1/2 jaune
30 g de sucre glace
45 g de farine
2 pincées de fleur de sel
1 c.à café rase de levure chimique
15 g de cacao noir en poudre non sucré
70 g de carrés de chocolat noir grossièrement concassés
20 g se sucre perlé ( pas indispensable )

Battre les blancs en neige doucement avec 30 g de cassonade dès le début. On doit obtenir une neige pas trop ferme mais mousseuse.
Mélanger la poudre de noisettes avec le reste des 60 grammes de cassonade, le sucre glace et la fleur de sel.
Ajouter l’oeuf entier, le demi jaune ( petite astuce : vous mettez l’oeuf dans un bol et vous coupez à l’aide d’une cuillère à café ) et fouetter vivement pendant 30 secondes.
Dans une casserole, sur feu doux, faire fondre le beurre et poursuivre la cuisson sans cesser de remuer 1 à 2 minutes jusqu’à ce qu’il prenne une jolie couleur noisette ( les ferments lactiques vont devenir bruns ). On appelle ça un beurre noisette et ça accentue le  goût du beurre dans le gâteau .)
Verser le beurre obtenu dans l’appareil précédent ( le mélange avec la poudre de noisettes ) puis ajouter la farine et la levure tamisées en 2 fois.
Incorporer délicatement les blancs battus à la pâte à l’aide d’une spatule de façon à obtenir un mélange souple et aérien ( soulever les blancs d’oeuf comme lors de la fabrication d’une mousse au chocolat pour ne pas les  » casser » ).
Prélever un quart de la pâte à la cuillère, verser dans un bol et incorporer délicatement le cacao en poudre à l’aide d’une spatule souple .Mettre cette pâte dans une poche à douille.
Dans la pâte nature à la noisette , incorporer doucement les carrés de chocolat grossièrement concassés.
Préchauffer le four à 170°.
Beurrer et fariner un moule à cake ou un cercle à gâteau de 16 à 18 centimètres de diamètre posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Ici j’ai utilisé une plaque en silicone à mini-cakes .
Saupoudrer le fond de sucre perlé ( ou comme ici après ), verser la pâte à la noisette et aux pépites de chocolat.
A la poche à douille, déposer dessus et en spirale un gros filet de pâte cacaotée (perso la prochaine fois , je le mettrai un peu plus à l’intérieur ).
Enfourner environ 30 minutes. Le temps de cuisson dépend du four ( la pointe du couteau doit ressortir sèche).
Laisser tiédir 5 minutes avant de démouler.
Déguster froid .

Chouquettes au chocolat

J’ai eu comme souvent à cette période de l’année ( novembre je ne t’aime pas ) une furieuse envie de chocolat et de réconfort . Ou plutôt comme une envie de douceur au chocolat  . Et quoi de mieux pour se remonter le moral que des petits choux fourrés crapuleusement comme le dit Raf du joli blog «  La Raffinerie culinaire  » où j’ai pioché la recette .
Au départ elle avait parfumé sa crème pâtissière avec du Nutella mais le pot était vide pour cause de crêpes la veille et je dois vous avouer que je n’en mange que très très rarement car je préfère de loin mon petit carré noir  .
Pour ceux qui pensent que c’est difficile de faire des chouquettes , vous allez changer d’avis car c’est simple et assez rapide en fait. Avec une poche à douille c’est mieux mais je pense qu’on peut se débrouiller avec deux cuillères à café pour déposer la pâte à choux .
Raf je peux te dire qu’avec cette recette j’ai kiffé mitonner !!!

chouquettes-au-chocolat

Chouquettes au chocolat

Pour environ 35 chouquettes

Pour la pâte à choux

2 oeufs (115 g pour être exacte)
60 g de farine
50 g de beurre demi-sel
55 g d’eau
55 g de lait
1 cuillère a café de sucre
Sucre perlé ( Daddy par exemple )

Pour la crème pâtissière au chocolat

2 jaune d’oeufs
25 g de sucre
20 g de maïzena
40 de chocolat noir
190 g de lait

Faire préchauffer votre four en 220°. Dans une casserole, mélangez le lait, l’eau, le beurre et le sucre et faites chauffer. Dès que le beurre est fondu et que lait bout, enlevez la casserole du feu. Ajoutez la farine d’un coup. Mélangez bien à l’aide d’une spatule en bois et lorsque que la farine est complètement incorporée, remettre la casserole (avec la pâte dedans) sur feu doux. Faire « sécher » la pâte à choux ( ça consiste à remuer énergiquement la pâte sur le feu pendant 1 mn environ ) sans que cela accroche.
Ensuite ajouter les oeufs . Versez la pâte dans un récipient et ajoutez les un à un à l’aide d’un fouet ( je le fais à l’aide d’un batteur électrique ). Il faut que chaque oeuf soit complètement incorporé avant d’ajouter le deuxième. Une fois que les oeufs sont bien incorporés et que la pâte est bien homogène, la mettre dans une poche à douille ( à deux c’est plus facile ) et former des petits tas bien ronds, de la même grosseur et un peu espacés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ( perso j’ai utilisé une feuille en silicone avec les empreintes pour petits macarons pour qu’ils soient tous de la même taille.)
Parsemez alors quelques grains de sucre perlés au dessus de chaque chouquette, cette opération doit être faite alors que la pâte est tiède pour que le sucre colle sur la pâte.
Éteignez le four préchauffé à 220°, laissez 10 minutes four éteint pendant 10 minutes. Rallumer le four à 180 ° et continuer la cuisson pendant encore 10 minutes. Ne pas ouvrir la porte du four ( ultra important !!!° pendant la cuisson sous peine de voir retomber les choux et devenir tout plats .

Pendant la cuisson des chouquettes préparer la crème pâtissière en faisant chauffer le lait à feu doux dans une casserole avec le chocolat. Mélanger pour faire fondre le chocolat. Dans un saladier, blanchir les jaunes d’oeufs avec le sucre en fouettant au batteur électrique . Le mélange doit prendre une consistance mousseuse et doubler de volume. Ajouter alors la maïzena et continuer de battre le mélange pour obtenir une consistance homogène.
Ajouter un peu de de lait chaud sur la préparation. Mélangez puis ajouter le reste du lait. Versez cette préparation dans une casserole. Remettez sur le feu très doux et mélangez sans arrêt à l’aide d’une spatule. Dès que le mélange ( ça commence par le fond de la casserole ) commence à épaissir , arrêter de suite le feu et bien remuer .
Attendre quelques minutes, mélanger à nouveau et remplir une poche à douille ( je vous conseille de vous faire aider pour tenir la poche… )
Faire une petite incision dans chaque chouquettes et remplir de crème .

Cookies à la confiture de lait

Oui je sais ils ne sont pas très beaux mes cookies … Pas très ronds, un peu épais mais je ne fais pas le concours du meilleur pâtissier de France et le principal c’est le goût, non ?
Il me restait un peu de confiture de lait ( recette ici ) et j’avais envie de cookies, histoire de remplir ma boîboîte pour le soir …
J’ai mis un peu ce que j’avais sous la main , c’est à dire des amandes effilées et pour le côté gourmand des pépites au chocolat car l’association avec le caramel est particulièrement délicieuse !

cookies-a-la-confiture-de-lait

Cookies à la confiture de lait

Pour environ 40 cookies

120 g de sucre roux type cassonnade
110 g de confiture de lait
140 g de beurre demi-sel
1 oeuf
240 g de farine
1/2 cuillère à café de bicarbonate de sodium ( en para-pharmacie ou au rayon farine maintenant )
3/4 de cuillère à café de levure chimique
130 g de pépites de chocolat noir
40 g d’amandes effilées
40 g de poudre d’amandes

Mélanger au mixeur à fouet le beurre et la confiture de lait. Ajouter l’oeuf, la farine, le bicarbonate de sodium, la levure chimique et la poudre d’amandes. La pâte va être un peu pâteuse c’est normal.
Ajouter les pépites de chocolat et les amandes effilées et continuer de pétrir à la main jusqu’à ce que la pâte soit homogène.
Former une boule et la déposer sur du film alimentaire.
Former 2 boudins d’environ 4 cm et les rouler dans le film.
Entreposer au frigo environ 2 heures le temps que la pâte durcisse.
Découper le boudin en tranches d’environ 1 cm d’épaisseur et déposer les morceaux sur une plaque avec du papier sulfurisé. Les espacer suffisamment.
Cuire 10 – 12 minutes à 180 °, Therm 6 (les retirer du four dès que les bords prennent une couleur dorée ).
Ne pas faire cuire plus !!! Ils vont durcir en refroidissant .

Carrot cake aux noix de pécan

Un carrot cake avec un glaçage au chocolat parfumé à la confiture de lait . Parce que je le voulais un peu différent de ce que l’on peut voir sur la blogosphère .
Non pour être franche je ne suis pas fan des nappages avec du cream cheese et autres choses assez sucrées à la mode Anglo-saxonne .
Ici le chocolat se marie très bien avec les parfums de cannelle et de noix de pécan. Il est resté moelleux plusieurs jours et tout le monde a aimé.
Avec un petit thé c’est l’idéal !

carrot-cake

Carrot cake aux noix de pécan

130 g  de carottes râpées
80 g de noix de pécan
225 g de farine
190 g de sucre roux
1 sachet de levure chimique
3 oeufs
180 ml d’huile de tournesol
1 cuillère à café rase de cannelle

Glaçage au chocolat:

50 de chocolat noir
2 cuillères à soupe de confiture de lait
1 cuillère à soupe de lait
10 g de sucre glace

Préchauffer le four à 180°.
Huiler un moule à manqué. Réduiser les noix de pécan en petits morceaux sans trop les mixer ( J’ai mis les carottes et les noix de pécan dans mon blender et j’ai effectué quelques impulsions )
Battre les oeufs avec le sucre roux jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux.
Ajouter l’huile et mélanger.
Tamiser la farine et la levure et les ajouter. En dernier, ajouter les noix de pécan et les carottes puis mélanger .
Verser la pâte dans le moule et enfourner pour environ 50 mn. Vérifier la cuisson en enfonçant une lame de couteau ( j’utilise un pic à brochette ) , elle doit ressortir sèche.
Démouler le gâteau une fois refroidi.
Pour le glacage , faire fondre le chocolat avec la confiture de lait et le lait. Ajouter le sucre glace. Bien lisser. Etaler sur le cake avec une spatule. Laisser refroidir.

Tiramisù mangue – chocolat

 

Comme je vous le disais récemment ( je sais je radote c’est le début de la fin … ) chez moi les tiramisù on en redemande. Quand mes loulous ouvrent le frigo et ont la joie de découvrir ce dessert, je les entend crier de joie. Et comme je n’aime pas le tiramisù au café , je fais différemment. Ici les boudoirs sont remplacés par des biscuits moelleux au chocolat ( recette chipée sur le blog de La cuisine de Julia  ) trempés dans du jus de fruits, le tout sur un lit de mangue.
Et si vous n’avez pas le temps de faire vos biscuits maison ( mais bon ce  serait dommage ) vous pouvez utilisez des sablés au chocolat tout prêt .

tiramisu-mangue-chocolat

Tiramisù mangue – chocolat

Pour environ 7 – 8 verrines

Pour le tiramisu :

250 g de mascarpone
2 oeufs
100 g de sucre
1 mangue mûre coupée en dés ( récupérer le jus )
Biscuits au chocolat ( recette ci-dessous )
1 verre de pur jus multi -fruits
1 bouchon de rhum

Pour les biscuits au chocolat ( environ 1 dizaine )

80 g de farine
2 c. à soupe de cacao non sucré
1/2  c. à café de levure chimique)
1 pincée de sel
110 gr  de chocolat noir
1 oeuf ( gros calibre )
1/2  c. à café de vanille en poudre
1/2  c. à café de préparation pour café instantané soluble
40 gr de beurre doux ramolli
85 g de sucre roux
25 gr de sucre blanc

Préparation des biscuits:

Préchauffer le four à 180°.
Tamiser  ensemble la farine, le cacao, la levure et le sel. Réserver.
Faire fondre le chocolat et réserver.
Fouetter légèrement  les œufs avec la vanille à la fourchette.
Incorporer le café et réserver.
Fouetter au batteur électrique le beurre et les 2 sucres pendant quelques secondes.
Incorporer graduellement en battant doucement le mélange d’œufs-vanille-café, puis ensuite le chocolat fondu.
Ajouter doucement les ingrédients secs réservés et mélanger sans trop insister.
Laisser reposer au réfrigérateur pendant 30 minutes.
Faire à l’aide d’une cuillère à crème glacée (ou une cuillère à soupe) des boules de la taille d’une grosse noix.
Déposer les boules de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant d’environ 3,5 cm.
Cuire au four ( placer la grille à mi hauteur ) pendant 12 minutes, en prenant soin de faire rotation de la plaque (d’avant en arrière) à la mi-cuisson.
Ne pas faire cuire plus, il vont durcir en refroidissant…
Les laisser refroidir sur une grille.

Préparer le tiramisu:

Dans un saladier, fouetter au mixeur les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à obtenir une mousse jaune clair.
Ajouter le mascarpone, mélanger.
Battre les blancs d’oeufs en neige ferme .
Ajouter délicatement avec l’aide une spatule au mélange mascarpone – oeufs.
Mettre une couche de mascarpone au fond des verrines.
Dans un petit récipient , mettre le jus multi – fruits + le jus de la mangue avec l’alcool.
Couper les biscuits en 2, les imbiber rapidement en le trempant dans le jus d’orange, les mettre dans la verrine sur la crème.
Mettre une couche de mangue en petits dés puis recouvrir de mascarpone. Remettre des biscuits imbibés puis du mascarpone.
Entreposer les verrines au frais pour plusieurs heures.

 

Muffins au chocolat et crème de sésame { Tahini }

Le tahini ou tahin est une crème de sésame faite à partir de graines de sésame broyées, avec un peu d’eau, jusqu’à obtenir une pâte lisse.
Le tahini est très riche en calcium et en phospore. Il est très connu et souvent utilisé  dans la cuisine orientale. Un peu comme la purée d’amandes c’est une bonne alternative pour remplacer le beurre et cela permet de découvrir de nouvelles saveurs.
Quand j’ai vu cette recette sur le très joli blog de ma copine Angie  » La gourmandise selon Angie  » j’ai eu terriblement envie de faire ces petits muffins chocolatés.
Ils sont très légers et le petit goût de sésame grillé est très original , j’ai beaucoup aimé !
On trouve le tahini dans les épiceries orientales ou à Auchan dans le rayon des produits du monde .
Merci Angie pour cette belle découverte !

muffins-chocolat-tahini

Muffins au chocolat et crème de sésame { Tahini }

100 g de farine
100 g de chocolat noir 100 g de chocolat noir
80 g de purée de sésame (tahini)
10 cl de lait
90 g de cassonade
1 oeuf
1 cuillère à café de levure chimique
graines de sésame blanc

Faire fondre le chocolat avec la crème de sésame (tahini) au micro-ondes ou au bain marie
Préchauffer le four à 180°C (th.6).
Dans un saladier, battre le sucre avec l’oeuf, jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
Ajouter le lait, puis la farine, la levure et puis le chocolat.
Verser la préparation dans les moules à muffins, au 2/3. Saupoudrer des graines de sésame.
Enfourner pour 20 minutes environ ( vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau ou un pic à brochette, il doit ressortir sec. )

 

Hokkaido milk buns (Petits pains au lait Japonais)

Pour ceux et celles qui me suivent , vous savez que je ne suis pas la reine de la boulange. A part quelques pains et fougasses réussis avec succès , j’ai essuyé plus de ratés que de bonnes brioches à vous présenter. Mais comme je suis quelqu’un de très teigneux en cuisine ( ailleurs je suis un vrai bichon) et que je ne m’avoue jamais vaincue , je recommence jusqu’à ce que je sois satisfaite. Quand j’ai vu ces petits pains moelleux aux pépites de chocolat chez mes copin@utes Julia et Agathe, j’ai tout de suite eu envie de les tester. Et je n’ai pas été déçue, ils sont parfait pour le petit déjeuner ( et j’ai réussi du premier coup, rhââââ  … trop fière de moi !!! )
Avec ces petits buns fourrés aux pépites de chocolat je participe à leur concours  » Chocolat indécent  «   où le but du jeu est de reproduire une de leurs recettes à l’identique . N’hésitez pas à allez vous ballader sur leur blog very very gourmand  La cuisine de Julia T et Agathe , vous y trouverez des belles recettes et deux filles très sympa !
Pour le concours , c’est par là :

logo-concours-3

 

briochettes-au-chocolat

Hokkaido milk buns ( petits pains au lait Japonais )

20gr de levure fraîche ou 10gr de levure sèche active (j’ai utilisé la levure fraîche)
400gr de farine T45
200gr de farine T65
2 c. à café de sel
80gr de sucre
1 œuf
130gr de crème liquide (crème 35%)
220gr de lait
35gr de beurre à température ambiante
Des pépites de chocolat ( chocolat noir à 65%  pour moi concassé avec un pilon )

Mettre tous les ingrédients (sauf le beurre et les pépites de chocolat) dans la cuve de votre MAP.
Lancer  le programme « pâte ».
Ajouter éventuellement, une fois que la pâte commence à se rassembler, UNE cuillère à soupe de farine si elle colle de trop aux parois. (si besoin, « gratter » la pâte collée aux parois à l’aide d’une spatule en caoutchouc).
Ajouter le beurre coupé en morceaux une fois la boule formée.
La pâte obtenue doit être souple, lisse et légèrement collante.
(la pâte est un peu collante… ne pas ajouter de farine… c’est normal.)
Laisser la pâte lever à la fin du programme « pâte » pendant environ une heure dans la cuve de votre MAP. Sortir la pâte et la dégazer sur un plan de travail légèrement fariné.
(la pâte étant légèrement collante, c’est très tentant de vouloir ajouter de la farine.. mais c’est vraiment important d’en ajouter le moins possible.. afin que vos brioches soient bien tendres)
Replier avec un coupe pâte ou à la main légèrement farinée, la pâte 2 ou 3 fois sur elle même de façon à recouvrir sa surface d’un voile de farine (afin qu’elle soit plus facile à manipuler).
Diviser en morceaux de même poids (cela donne environ 17 ou 18 morceaux de 65-70g).
Former une boule de chaque pâton, en n’oubliant pas d’inclure les pépites de chocolat.
Déposer les boules sur une plaque allant au four préalablement recouverte de papier sulfurisé ou d’un tapis de cuisson.
(si vous faites des boules individuelles.. pensez à bien les espacer…)
Couvrir d’un torchon et laisser lever environ une heure.
Préchauffer votre four à 180°C (thermostat 6).
Dorer les brioches avec un jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau ou de lait.
Enfourner pour 15 minutes .

Brookies aux noisettes et au pralin

Je suis une gourmande chronique et quand j’ai vu cette recette chez Mathilde du très joli blog Bookcoop ,  j’en ai eu la machoire qui s’est décroché . Pour ceux qui ne connaissent pas les brookies ( quoi vous ne connaissez pas les brookies ???) c’est un savant mélange entre un brownies et un cookies. Pour ne pas avoir à choisir entre la folie et la déraison, parce qu’il faut bien se faire plaisir souvent de temps en temps… Cette petite tuerie est ici chapeautée d’une couche de pralin car je n’avais pas de pépites de chocolat. Mais si vous voulez faire comme l’original, vous mettez 50 g de pépites dans la pâte à cookies et 50 g sur le  dessus .
Vous allez craquer c’est garanti !

brookies-au-pralin

Pour un brookies

Pour l’appareil à brownies

155 g de chocolat noir
80 g de beurre
100 g de cassonade
2 oeufs
60 g de farine
40 g de noisettes

Pour l’appareil à cookies

70 g de beurre
90 de cassonade
150 g de farine
1 cuillère à soupe de levure chimique
100 g de pralin ou de pépites de chocolat
1 ou 2 cuillère de lait

Préchauffer le four thermostat 6 ou 180°
Préparer le brownies en faisant fondre le chocolat avec le beurre. Mélanger puis ajouter le sucre, les oeufs et la farine.
En dernier ajouter les noisettes concassées grossièrement.
Tapisser un petit moule carré avec du papier sulfurisé et verser la pâte.
Préparer le cookies en mélangeant le beurre ramolli avec le sucre. Ajouter la farine, la levure et 50 g de pralin ou de pépites de chocolat. Si la pâte est trop compacte, ajouter 1 ou 2 cuillères de lait.
Verser la pâte en petit paquet ( comme un crumble ) sur le brownies puis saupoudrer des 50 g de pralin restants.
Enfourner pour 30 – 35 minutes .

Cake marbré aux noix

J’ai testé plusieurs fois des cakes marbrés et à chaque fois je les trouvais beaucoup trop secs même en mettant une tonne de beurre… et puis je me suis souvenue que j’avais réalisé une fois il y longtemps une petite perle de cake marbré dont la recette était dans un femme actuelle sur un dossier tout chocolat . Le problème a été de retrouver le petit papier ou j’avais recopié la fameuse recette . Mais cette fois -ci je vous la poste sur le blog car je le trouve vraiment bon . Moelleux, parfumé et avec le petit croquant des noix , il fait un goûter au top…

cake-marbré

 

 

Cake marbré aux noix

150 g de beurre
150 g de sucre
4 oeufs
250 g de farine
5 g de levure chimique ( 1/2 paquet )
3 cuillères à soupe de crème fraîche liquide
100 g de chocolat noir
50 ml de lait
80 g de noix
1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180° – thermostat 6
Faire fondre le beurre. Ajouter le sucre et les jaunes d’oeufs. Mélanger puis ajouter la levure, la farine et la crème fraîche .
Battre les blancs d’oeufs avec le sel. Ajouter à la pâte délicatement avec une spatule souple . Mettre les noix en dernier et mélanger.
Faire fondre le chocolat avec le lait ( à peu près 2 minutes au micro-ondes ).
Mélanger pour lisser le chocolat. Ajouter environ 3 bonnes cuillères à soupe de pâte  que vous venez de préparer. Mélanger .
Beurrer un moule à cake .
Mettre une première couche de pâte nature puis un peu de pâte au chocolat. Faire cette opération sur plusieurs couches ( je met 4 couches ).
Enfourner pour environ 50 mn . Vérifier la cuisson en enfilant un pic à brochette au milieu du moule . Il doit ressortir sec. Si ce n’est pas le cas, prolonger la cuisson de 5 ou 10 mn.

Sablés au sirop d’érable, noisettes et chocolat

Le mercredi c’est après-midi gâteaux… Cookies, sablés, cake, madeleines, tout est testé et dégusté au cours du goûter . Hier j’ai donc réalisé cette version de sablés au parfum de sirop d’érable, de noisettes et pépites de chocolat . Les enfants ont beaucoup aimé… et puis ma collègue est passé me faire un petit coucou et en a croqué quelques uns accompagnés d’un petit café . Verdict : à refaire …

sablés-sirop-d'érableSablés au sirop d’érable , noisettes et chocolat

( Pour un certain nombre de cookies, je n’ai pas compté … )

120 g de cassonade ( j’ai mis du sucre blanc )
170 g de beurre
4 cuillères à soupe de sirop d’érable
1 oeuf
220 g de farine
70 g de pépites de chocolat noir
50 g de noisettes

Hacher grossièrement les noisettes et concasser le chocolat pour obtenir des pépites assez grosses ( je fais avec un pilon dans un bol pour obtenir des morceaux de chocolat car les pépites du commerce sont beaucoup moins bonnes ).
Préchauffer le four thermostat 6 – 180°
Mélanger le sucre, le sirop d’érable et le beurre fondu. Ajouter l’oeuf, la farine, les noisettes hâchées et les pépites de chocolat .
Déposer des cuillères de pâte sur une feuille de papier sulfurisé ( mettre sur plusieurs plaques et espacer les sablés, ils vont s’étaler en cuisant ).
Enfourner pour 12 minutes . Ils ne doivent pas trop cuire sinon ils vont sécher .