One pot pasta Gorgonzola – champignons

Oui je sais, encore une recette de one pot pasta mais que voulez -vous je ne l’en lasse pas ! Par contre désolée pour la photo, on a tout englouti comme des morfales que nous sommes et je n’ai pas pu en prendre une à temps.
J’ai eu quand même envie de vous faire partager cette belle recette, parce que c’était délicieux, avec une sauce crémeuse et parfumée grâce au gorgonzola et aux champignons ( je kiffe trop les champipi dans les pasta !!! )
J’ai modifié les quantités de la recette originale qui indiquait 200 g de gorgonzola pour 250 g de pâtes ( faut pas pousser mémé en string dans les orties ) et c’était juste parfait, la sauce lègère, le fromage n’étant pas trop prononcé .
Pour ceux qui ne connaissent pas le concept du one pot pasta ( non j’y crois pas ! ) ce sont des pâtes qui cuisent avec les autres ingrédients de la recette dans une seule cocotte. On ne met pas beaucoup d’eau ( avec l’expérience je ne m’arrête plus aux indications des recettes, j’ajoute de l’eau à hauteur des pâtes à chaque fois ). L’amidon des pâtes rend la sauce onctueuse, on ne s’embête plus à laver plusieurs poêles et les variantes sont nombreuses. Alors, convaincus mes petits ours polaires ?

one-pot-pasta-gorgonzola-champignons

One pot pasta Gorgonzola – champignons

Pour 5 personnes

500 g de pâtes sèches courtes
500 g de champignons de Paris ( si possible les rosés )
200 g de Gorgonzola
250 g de tomates cerise
100 ml de mascarpone ( ici crème fraîche à 18% de matières grasses )
1 gros oignon émincé finement ou 2 échalotes
Persil hâché
1 petite pincée de sel, poivre du moulin
Huile d’olive

Dans une grande cocotte, faire revenir l’oignon avec les tomates cerise coupées en deux dans un fond d’huile. Ajouter les champignons émincés jusqu’à ce qu’ils rendent leur eau et réduisent un peu ( ne pas jeter l’eau des champignons, cela va donner du goût ! )
Verser les pâtes et arroser d’eau à hauteur ( au ras des pâtes ). Ajouter le fromage en cubes, le mascarpone ou la crème et du persil suivant votre goût ( ici 2 poignées ), le sel ( pas plus d’une pincée car le fromage sale déjà assez ) et un peu de poivre.
Faire cuire une quinzaine de minutes en remuant toutes les deux , trois minutes.
Couvrir la cocotte et laisser reposer 5 / 10 minutes, le temps que les pâtes se gorgent de sauce.

Fettuccine boscaiola

Ciao bambina, come va ? Ah les recettes Italiennes et notamment les recettes de pâtes, je ne m’en lasse pas. Et ce n’est pas à la maison qu’ils vont se plaindre d’en manger tous les jours au moins deux fois par semaine. A part ma fille la difficile ( et l’adolescence n’arrange rien  ) qui ne jure que par le ketchup ( des fois je me demande pourquoi je m’embête à cuisiner ), chéri et mes deux garçons sont ravis de découvrir de nouvelles recettes.
Quand j’ai vu celle-çi sur mon livre  » Cuisine du monde «  en 300 recettes, j’ai mis un petit marque tapage ( vous n’avez jamais entendu le sketch de Dany Boon ? ) et je me suis  empressé de la faire. Champignons, persil, crème ( j’ai mis du soja cuisine car je limite ma consommation de produits laitiers ), vin blanc … ça m’a donné très envie !
Verdict : simple, rapide mais délicieux !

fetuccine-aux-champignons

Fettucine boscaiola

Pour 4 personnes

400 g de fettucine ou tagliatelles
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
200 g de champignons de Paris
2 gousses d’ail hachées
150 g de jambon blanc en lamelles
60 ml de vin blanc sec
300 ml de crème liquide ou crème de soja
2 cuillères à soupe de ciboulette hachées ( faute de ciboulette, j’ai mis du persil )

Faire cuire les pâtes dans une grande cocotte d’eau salée et égoutter.
Pendant ce temps, faire revenir les champignons avec l’ail et le jambon, en remuant jusqu’à ce que les ingrédients soient légèrement dorés. Ajouter le vin et faire réduire de moitié.
Ajouter la crème et baisser le feu. Laisser mijoter à découvert jusqu’à ce que la sauce épaississe légèrement.
Ajouter les herbes et les pâtes. Mélanger et servir de suite.

One pot pasta aux cèpes et lardons

La phrase que j’entend le plus à la maison, c’est évidemment  » Maman queskon mange ? Comme j’ai trois enfants et un chéri, je l’entend au minimum 16 fois par jour ( oui 2 fois par personne, midi et soir … pas compliqué ), surtout en ce moment où je n’ai pas le répit de la cantine.
Après avoir répondu inlassablement  » de l’arigardéousse à la compote de pommes  », ce qui signifie en Patois … pas grand chose en réalité mais on fait diversion comme on peut, je me mets aux fourneaux.
J’avais acheté il y a quelques temps un petit bocal de cèpes séchés et je ne savais pas quoi en faire. Mais pour ceux qui me suivent vous savez que je viens de lire deux livres sur les One pot pasta et j’ai vu qu’une des recettes utilisait des cèpes séchés.
Mais que c’est génial ! ( les cèpes séchés, pas les one pot pasta / quoique… ). Les cèpes, je dois vous avouer que je ne suis pas une grande fan. A part les petits bien fermes qui ne lâchent pas une tonne d’eau et qui ne sont pas caoutchouteux après cuisson ( mais ceux là tu ne les trouve JAMAIS dans les bois, les promeneurs qui se lèvent à l’aube – avant 11 heures, quoi – les ont déjà raflés ), je n’aime pas. Ici pas de soucis et pas de perte, ça parfume du tonnerre !  Cela marche sûrement aussi dans les risottos d’ailleurs …
Et pour répondre à ma copine de Cuisimiam , non les one pot pasta ne font pas de la bouillie de pâtes. Enfin pas ici. Il faut avoir la bonne recette ma poupoule ( oui on aime bien se donner des petits surnoms elle et moi ).
Comme sur la version des carbonara, j’ai bidouillé à ma sauce et je n’ai eu que des compliments de mes 4 ventres ambulants ( 5 avec le chat ) . Hé, hé, elle est pas belle la vie ?

one-pot-pasta-cepes

One pot pasta aux cèpes et lardons

Pour 5 personnes

500 grammes de pâtes sèches ( ici des mini conchiglie rigate )
2 gousses d’ail hachées
10 à 20 grammes de cèpes séchés
250 grammes de champignons de paris émincés
200 grammes de lardons allumettes fumés
2 échalotes hachées finement ( ou 1 gros oignon )
30 centilitres de crème liquide épaisse légère
Parmesan râpé ( ici environ 5 / 6 cuillères à soupe ) + un peu pour servir
Sel, poivre du moulin
Vin blanc ( 4 / 5 cuillères à soupe )
Eau ( une certaine quantité )
1 cuillère à café de gros sel
Persil frais ( facultatif )

Dans une grande cocotte anti-adhésive, mettre à rissoler les échalotes avec les lardons, les champignons de Paris et l’ail. Quand les champignons ont bien réduits ( ils doivent rester un peu fermes ), ajouter le vin blanc. Remuer.
Verser les pâtes, les cèpes séchés, la crème et verser de l’eau à hauteur des pâtes.
Saler ( très peu ), poivrer et verser le Parmesan. Bien mélanger et faire cuire une quinzaine de minutes ( ça peut être un peu plus long car les pâtes ont moins de liquide pour cuire ) en remuant régulièrement et en ajoutant un petit peu d’eau si besoin. On peut couvrir pour que les pâtes cuisent plus vite. Goûter pour surveiller la cuisson et servir bien chaud . Parsemer de persil et de Parmesan.

Rôti de boeuf Wellington

Je vous ai déjà dit qu’il vaut mieux consommer de la viande moins souvent mais choisir de la qualité . Quelle déception quand vous avez cuisiné avec amour et que vous vous retrouvez avec des morceaux de caoutchouc ou une viande sans goût . C’est pourquoi je vais maintenant de temps en temps chez un boucher qui saura me parler de ses produits et me conseiller .
Il y a quelques temps, Harmonie m’a proposé de tester un nouveau concept de boucherie en ligne. Au départ pour tout vous avouer j’étais sceptique et je me suis dit que je n’allais pas donner suite. Pourquoi parler d’un site où je n’irai jamais ?
Mais j’ai vite changé d’avis en me penchant sur le concept et en allant me promener sur le site de Gustagora . La société, fondée en 1976, propose aujourd’hui sur internet tout son savoir-faire d’artisan boucher.
Elle propose ainsi à ses clients d’accéder à une viande de qualité 100 %  Française et préparée au sein de sa boucherie artisanale. D’ailleurs la viande est découpée et préparée le jour même de la commande.
Gustagora travaille à l’ancienne de la sélection des bêtes dans de petites fermes locales ( Drôme/Ardèche ) jusqu’à son atelier de découpe traditionnelle. Et moi j’aime bien l’idée de faire travailler des producteurs locaux.
La chaîne du froid est respectée et j’ai reçu ma commande en 24 h avec Chronopost dans un caisson isotherme avec un pain de glace. La viande est mise sous -vide et se conserve jusqu’à 9 jours au réfrigérateur.
Quant à la viande j’ai choisi un beau rôti de boeuf dans la tranche et je n’ai pas été déçue, la viande était très tendre et le goût délicieux !
Bref c’était une belle expérience et je n’hésiterai pas à recommander sur le site …

rôti-de-boeuf-welligton

Rôti de boeuf Wellington

1 rôti de boeuf de 1 kg
1 pâte feuilletée bio
500 g de champignons de Paris rosés
6 tranches de jambon cru
1 gousse d’ail
3 échalotes
3 cuillères à soupe de persil hâché
Huile d’olive
Sel, poivre
1 oeuf

Saler la viande. Chauffer une poèle avec 1 cuillère à soupe d’huile et saisir le boeuf sur feu vif sur toutes ses faces.
Réserver sur une grille pour que le jus s’écoule.
Emincer les échalotes finement , hacher l’ail et tailler les champignons en petits dés.
Chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans une sauteuse et faire revenir les champignons avec l’ail et les échalotes . Saler et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que l’eau des champignons soit toute évaporée. Hors du feu, ajouter le persil, du poivre et mélanger.
Sur une feuille de film plastique alimentaire, déposer les tranches de jambon de façon à former un grand rectangle.Elles doivent se chevaucher et envelopper entièrement le rôti. Etaler ensuite les champignons froids sur le jambon.
Eponger le boeuf avec du papier absorbant et le déposer au milieu du rectangle. Envelopper le rôti en s’aidant avec le film plastique . Rabattre les côtés et déposer le tout sur la pâte feuilletée. Si vous galérez , n’hésitez pas à mettre les mains et à tasser les champignons.
Enrouler la pâte feuilletée, souder avec le bout des doigts.
Battre l’oeuf avec une pincée de sel et dorer la pâte feuilletée au pinceau.
Enfourner pour 40 mn à 180° et dorer avec l’oeuf battu toutes les 10 mn .
Sortir du four, recouvrir avec du papier alu et laisser reposer 10 mn avant de déguster.

Filet mignon au Porto et Roquefort

Dans mon sac à mains j’ai un petit carnet jaune orné un gros smiley avec des yeux en forme de fleurs . Il y a aussi un petit coeur , des étoiles et une colombe avec écrit Peace .Je l’ai trouvé joli avec son petit côté psychédélique ( nan j’ai rien fumé  ) et j’y note toutes les recettes que j’ai envie de faire. Ca passe des magazines que je feuillette dans une salle d’attente ou des livres chez des copines ( je n’ai pas toujours ma photocopieuse sur moi )  . Tout ça pour vous dire que j’avais écris cette recette de filet mignon de porc au Roquefort avec mon stylo à plume un jour à une date indéfinie, et qu’en plus je ne sais absolument pas d’où je la tiens ! Tant pis le résultat est délicieux et à la maison on aime beaucoup l’association de la viande avec le Roquefort.
Pour les champignons de Paris, j’étais en grande réflexion devant les différentes variétés quand une petite mamie m’a suggéré de prendre les  » rosés  » ( ils sont un peu plus fonçés et plus petits ), un peu plus chers mais meilleurs, m’a t’elle assuré . Elle avait raison. Maintenant je ne prend plus que ceux là. Ah la sagesse …

_MG_6090

Filet mignon au Porto et Roquefort

Pour 4 / 5 personnes

1 filet mignon de porc de 600 g environ
500 g de champignons de Paris
2 échalotes
125 g de Roquefort
20 cl de crème fraîche ou crème de soja ( j’ai mis moins )
1 petit verre de Porto
1 cuillère à soupe d’huile
Poivre

Ouvrir le filet mignon en faisant une large entaille avec un couteau. Ecraser le Roquefort dans un bol avec 2/3 cuillères à soupe de Porto pour le détendre. Ajouter du poivre et mélanger .
Remplir le filet mignon avec le fromage, refermer et le ficeler comme un rôti .
Faire dorer les échalotes épluchées et émincées finement dans l’huile dans une cocotte anti-adhésivz . Ajouter les champignons et les faire suer. Déposer le filet mignon et le faire dorer sur toutes ses faces.
Verser le Porto et laisser cuire à feu doux environ 30 minutes en le retournant de temps en temps.
Quelques minutes avant la fin , verser la crème fraîche le temps qu’elle se mélange avec le reste .

 

Blanquette de veau à l’ancienne

Je ne sais pas vous, mais moi ce petit rayon de soleil qui s’installe en ce moment tous les après-midis me rend toute guillerette ! Après tous ces jours de flotte, j’ose enfin quitter mes bottes en plastique rose à petits pois violet et j’ai même envie de pousser la chansonnette pour accompagner les oiseaux qui piaillent dehors. Mais bon ça je ne peux pas me le permettre , tout le monde me l’interdit ( les enfants sont les plus grands censeurs de la terre… ).
Je ne sais pas si c’est parce à la maison ils détestent Zazie  où si c’est parce que je chante faux (  je pense les deux  ) mais on m’empêche de pousser mes vocalises tranquille !
Quel rapport avec cette petite blanquette de veau ? Aucun . Mais il faut bien que je m’épanche auprès de mes chers lecteurs et lectrices qui me comprennent et que je vide mon sac de temps en temps. A force de plaisanter entre deux fournées de cookies, on oublie de parler des choses graves dans la vie.
Cette blanquette est une première, je n’en avais jamais cuisiné . Du coup j’ai pioché ça et là des recettes et je n’ai pas été déçue du résultat .
La viande du boucher ( il n’y a pas de secret, comme je vous disais  » une fois de temps en temps , mais de qualité «  ) était bien tendre et la sauce bien goûteuse. Comme tous les plats en cocotte , elle est meilleure le lendemain car la sauce a un peu épaissi et la viande s’est imprégnée de toutes les saveurs.
Pour tout vous avouer, je ne pensais pas que c’était aussi facile de faire une blanquette de veau comme mamie …

_MG_4633

Blanquette de veau à l’ancienne

Pour 8 personnes :

1 kg de blanquette de veau ( demander au boucher des morceaux sans gras si possible )
1 cube de bouillon de poulet
4 carottes
2 oignons
5 champignons de Paris frais ( ici moyen format )
20 cl de crème fleurette
2 cuillères de farine
25 cl de vin blanc
3 cuillères à soupe de jus de citron
Huile d’olive
1 ou 2 cuillère de Sauceline ( marque Maïzena )  pour épaissir ( facultatif )

Dans une cocotte ou un faitout, faire revenir la viande en cubes assez gros avec les oignons émincés et un fond d’huile d’olive jusqu’à ce que les morceaux soient un peu dorés. Saupoudrer de 2 cuillères de farine.
Bien remuer. Ajouter 1 verre d’eau et remuer.
Ajouter le cube de bouillon de poule puis le vin.
Couper les carottes en rondelles et les ajouter. Faire revenir les champignons dans une poêle avec un peu d’huile. Quand ils ont perdus leur eau, ajouter dans la cocotte .
Laisser mijoter à feu très doux environ 1h30 en remuant régulièrement.
Si nécessaire, rajouter un peu d’eau ( très peu ) de temps en temps pour ne pas que la viande n’accroche.A la fin si la sauce est trop liquide , on peut l’épaissir en ajoutant la sauceline et continuer de cuire 2 minutes.
Eteindre le feu et ajouter la crème fleurette puis le jus de citron et bien remuer. Remettre sur le feu 1 ou 2 minutes pour réchauffer la crème mais elle ne doit pas cuire.
Servir avec du riz long grain de qualité , style Oncle’s Ben.

Poulet à la moutarde , champignons et nouilles sautées

Ce n’est pas un scoop mais le froid est bel et bien arrivé nous laissant fatigués , le nez rougi ( trop sexy ) et la peau sèche (enfin pas moi car je suis parfaite et ni le temps qui passe ni la météo n’a d’effet sur moi, héhé… )
Pour se réchauffer il faut se confectionner des bons petits plats mijotés mais faciles à préparer car entre les enfants , le boulot et les heures passées à faire le ménage au téléphone avec ses copines , le temps défile à toute allure !
J’ai trouvé cette recette originale et délicieuse (un classique revisité avec ses nouilles Asiatiques ) dans un numéro de  » Saveurs » mais j’ai remplacé le lapin ( va dire à tes gosses toi, que dans la cocotte y a un lapinou ) par du poulet , évitant ainsi le drame …

poulet-à-la-moutarde

Poulet à la moutarde, champignons et nouilles sautées

Pour 4 – 5 personnes

1 poulet coupé en morceaux
4 bonnes cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne
4 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse en pot
4 échalotes
500 g de champignons de Paris
250 g de nouilles Chinoises
4 carottes
200 ml de vin blanc sec
200 g de lardons fumés allumette
2 gousses d’ail
2 cuillère à soupe d’herbes de Provence
2 cuillères à soupe persil hâché
Huile d’olive
Sel, poivre

Eplucher et émincer les échalotes . Eplucher et hacher l’ail . Les faire dorer dans une cocotte avec les lardons et le poulet sans matière grasse .
Ajouter le vin blanc, la moutarde , un peu de sel (très peu car les lardons et la moutarde sont salés ), les herbes de Provence et du poivre .
Eplucher les carottes, les couper en rondelles et ajouter dans la cocotte ( perso j’utilise une cocotte en fonte, c’est le top ) , fermer le couvercle et laisser cuire environ 45 mn en remuant régulièrement.
Pendant ce temps, laver et emincer les champignons .
Dans une poèle , les faire dorer avec un filet d’huile d’olive et le persil. Quand les champignons sont dorés et ont laché leur eau , éteindre le feu .
Faire cuire les nouilles Chinoises dans une casserole d’eau bouillante pendant 4 minutes.
Ajouter les nouilles égouttées au champignons et faire sauter sur feu fort pendant 2 minutes en remuant .
Eteindre le feu de la cocotte , ajouter la crème ( elle ne doit pas cuire ) dans la préparation encore bouillante, mélanger et refermer la cocotte .
Disposer les nouilles aux champignons sur les assiettes et ajouter la viande avec un peu de sauce dessus .
Déguster bien chaud.

Champignons à la Grecque

Je dois vous avouer quelque chose mais je pense que beaucoup d’entre vous sont comme moi. Je n’ai jamais aimé certaines choses que l’on trouve dans le commerce et vous ne m’en ferez pas manger. Comme par exemple le pain  d’épices, les Pim’s , les Spritz  ou comme ici les champignons à la Grecque. Mais dès qu’ils sont préparés maison , le goût peut complètement changer et du coup être une révélation. J’ai d’ailleurs posté les recettes de ce que je viens de vous décrire ci-dessus ( sauf le pain d’épices mais je le ferai un jour …) et j’ai vraiment adoré !!!
Pour ces champignons c’est pareil, ce n’était pas gagné. Les petites boîtes achetés toutes prêtes ont un goût très sucré et acide qui me déplaît fortement. Ici c’est parfumé toute en finesse et l’acidité est juste comme il faut. Alors ne restez pas sur de mauvaises impressions et préparez – les vous mêmes.
J’ai trouvé cette recette sur le  joli blog d ‘EmilieandLéa  que je prend plaisir à découvrir tant au niveau visuel que pour leurs bonnes recettes.
Merci les filles !!!

champignons-a-la-grecque

500 g de champignons de Paris (minis si possible )
25 cl de vin blanc sec
1 grosse cuillère à soupe de concentré de tomate
Le jus d’un demi citron
1 petit oignon
1 c. à c. de graines de coriandre
1 bouquet garni (thym, laurier, romarin…)
1 pincée de sucre
Huile d’olive
Sel et du poivre

Épluchez et découper l’oignon en petits dés.
Mettre à chauffer un peu d’huile d’olive dans un faitout anti-adhésif et faites revenir les cubes d’oignon pendant quelques minutes à feu doux.
Gratter les champignons pour ôter la terre et ajoutez-les à l’oignon.
Augmentez le feu, versez le vin blanc et laissez réduire 3 min.
Ajoutez ensuite le concentré de tomate, le bouquet garni, le jus de citron, les graines de coriandre et le sucre puis laissez mijoter à feu moyen sans cesser de remuer pendant 10-15 min environ jusqu’à ce que le liquide soit évaporé.

Estouffade de boeuf aux olives

 Le premier livre de cuisine qu’on m’a offert quand j’étais jeune , c’est à dire l’année dernière, est le célèbre bouquin  » Les recettes faciles  » de Francoise Bernard . Un livre assez culte qui est réédité régulièrement .  Un petit trésor qui renferme beaucoup de classiques faciles, de plats savoureux et parfumés . Cette petite estouffade ( et là je prend l’accent de Maïté ) est un petit régal et comme tous les plats mijotés , encore meilleure le lendemain…
Comme pour cette recette il vous faut du vin,  je vous présente www.awineday.com . C’ est un site de vente privée de vin en ligne, qui permet d’acheter des bouteilles de vin à prix producteurs, (c’est à dire, en moyenne 30¨% inférieurs aux prix proposés par les espaces de vente traditionnels), et ils essayent d’avoir un maximum de bouteilles millésimées. Le site permet également d’obtenir les conseils d’un caviste, et la livraison se fait en 24 à 48 heures et de manières sécurisées, et en 3 heures sur Paris si la commande est passée avant 17h :-) 
Ici j’ai choisi un haut – Médoc car comme je vous l’ai déjà expliqué , plus le vin utilisé pour la recette est bon, plus votre sauce sera délicieuse .
Pour commander c’est par ici : Cave à vin en ligne

estouffade-de-boeuf-aux-olives

Estouffade de boeuf aux olives

Pour 4 personnes

1 kg de boeuf à bourguignon de bonne qualité
150g de lardons fumés
3 oignons
20 g de farine
1 boîte de tomates concassées au naturel
1/2 litre de bon vin rouge
400 ml d’eau
1 cube de bouillon de boeuf
2 gousses d’ail
150 g de champignons de paris
50 g d’olives noires dénoyautées
1 bouquet garni
Sel, poivre

Plonger les olives noires quelques minutes dans de l’eau bouillante ( pour adoucir le goût )
Dans une cocotte – minute, mettre à dorer les lardons avec les oignons émincés finement sans qu’ils accrochent.
Ajouter la viande et la farine . Mélanger et faire dorer la viande sur toutes ses faces. Saler, poivrer . Ajouter les tomates concassées, le vin rouge, le bouquet garni, les champignons émincés, les olives, les gousses d’ail hâchées, l’eau et le cube de bouillon de boeuf. Attendre que le cube soit fondu, mélanger .
Fermer la cocotte et cuire 1 heure après le premier sifflement , à feu doux .

 

 

 

Tourte au jambon à la crème de Roquefort

Tirée du livre * Cuisine au fromage * 60 recettes fondantes et friandes, cette recette est un petit délice encore meilleure le lendemain !  Testée et approuvée 2 fois ( la première fois je n’avais pas eu le temps de prendre une photo correcte ) et dévorée avec une salade verte .. Cette tourte est à tester absolument, surtout pour les amateurs de roquefort !!!

tourte-au-jambon-et-roquefort

 

 

 

 

 

 

Tourte au jambon à la crème de Roquefort

200 g de dés de jambon blanc
2 rouleaux de pâte feuilletée
500 g de pommes de terre épluchées et cuites à l’eau
250 g de champignons de Paris
150 g de Roquefort
2 jaunes d’oeufs
20 cl de crème fraîche
1 pincée de noix de muscade
1 cuillère à soupe de lait
Huile d’olive
Poivre
( Pas de sel , le Roquefort est déjà très salé )

Dérouler une pâte feuilletée dans un moule à tarte. Nettoyer les champignons de Paris et les couper  en lamelles. Les faire revenir dans un peu d’huile d’olive quelques minutes .
Faire fondre la roquefort avec la crème fraiche, la pointe de muscade et un peu de poivre dans une casserole sur feu doux . Quand le fromage est fondu , éteindre le feu et ajouter les jaunes d’oeufs. Mélanger.
Couper les pommes de terre en lamelles et les déposer sur la pâte feuilletée. Déposer dessus les champignons et verser la crème de Roquefort en la répartissant sur le mélange pommes de terre – champignons.
Recouvrir de l’autre pâte feuilletée, souder les bords  et badigeonner de lait le dessus.
Enfourner pour 35 – 40 mn à 180° – thermostat 6 .
Servir tiède avec une salade verte. Elle est encore meilleure le lendemain