Cocotte d’agneau au basalmique

Bientôt mon prince viendra… non je voulais dire l’été viendra … car oui nous sommes déjà au printemps ! Les heures qui rallongent pour moi c’est le bonheur . Ne plus débaucher le soir alors qu’il fait nuit me fait un bien fou, pas vous? Et qui dit fin de l’hiver dit fin des petits plats mijotés ( enfin moins souvent ). Alors profitons -en pour faire encore quelques petits plats en cocotte . Ici la viande a mijoté dans de la bière et du vinaigre et cela lui donne un moelleux incomparable. A condition de choisir une viande d’excellente qualité comme d’habitude .

sauté-d'agneau-au-basalmique

Cocotte d’agneau au basalmique

1 kg d’épaule d’agneau désossé coupée en cubes assez gros
2 gousses d’ail
1 oignon
4 carottes
20 cl de bière
25 cl de bouillon de légumes ou de volaille ( 25 cl d’eau chaude + 1 cube )
10 cl de vinaigre basalmique
1 branche de romarin
Farine
Huile d’olive , sel, poivre

Peler les légumes, hâcher l’ail et émincer les oignons. Couper les carottes en rondelles.
Fariner la viande et la mettre à dorer dans une cocotte avec de  l’huile d’olive. Ajouter les carottes, l’ail, l’oignon et le romarin.
Verser la bière , le bouillon, le vinaigre, du sel et du poivre . Couvrir la cocotte et faire mijoter à feu doux pendant environ 1 heure en remuant régulièrement ( le vinaigre ne sent pas très bon au début de la cuisson ( prévoir la hotte ) . La sauce en fin de cuisson a épaissi et doit napper la viande . On peut sortir le couvercle 5 minutes avant la fin si la sauce est trop liquide et poursuivre la cuisson.
Servir avec des tagliatelles fraîches ou des pommes de terre vapeur .
Ce plat est encore meilleur le lendemain une fois réchauffé .

Boeuf – carottes au vin rouge

Une de mes recettes préférées aujourd’hui ! Un plat bien réconfortant avec une viande très moelleuse et parfumée cuite dans du vin rouge avec des oignons, des carottes et un bouquet garni, ce qui en fait une cocotte très parfumée. La qualité de la viande et du vin feront toute la réussite de la recette, et oui  il n’y a pas de secret…

boeuf-carottes

Boeuf – carottes au vin rouge

Pour 5 personnes

600 g de boeuf ( jumeau , macreuse ou paleron  )
200 g de lardons fumés
2 oignons moyens
3 grosses gousses d’ail
8 à 10 carottes suivant la grosseur
2 cuillères à soupe de farine
1 bouquet garni
1/2 litre de bon vin rouge ( un bon Bordeaux par exemple)
1 verre d’eau
1 cuillère à soupe de persil

Eplucher et emincer les oignons. Les mettre dans une cocotte minute avec les lardons. Faire rissoler. Ajouter la viande coupée en gros cube et la farine. Remuer.
Eplucher et mettre les gousses d’ail dans un presse-ail afin de les hâcher.
Ajouter à la viande, puis le vin rouge, le verre d’eau, le persil et le bouquet garni.
Eplucher et couper les carottes en lamelles. Ajouter dans la cocotte. Saler, poivrer et mettre sous pression. Au premier sifflement de la soupape, baisser le feu et compter 1 heure de cuisson.
Si vous n’avez pas d’auto-cuiseur, il faudra compter 2 bonnes heures de cuisson, dans une cocotte avec couvercle et remuer de temps en temps.

 

Osso buquoi ? Osso buco !

On reste en Italie avec cette recette Milanaise d’osso buco ( et oui ça s’écrit buco et non bucco ), ce plat mijoté dans du vin blanc avec du veau et des carottes . Pour la petite histoire, c’est le jarret de veau qui a donné son nom au plat , car osso signifie os et buco , trou.
Comme tous les plats cuits en cocotte minute c’est très vite préparé mais la qualité de la viande est très importante et contribue essentiellement à sa réussite.

osso buco

 

 

 

 

 

 

 

 

Osso buco

Pour 5 personnes

800 g de veau ( traditionnellement du jarret )
1 cuillère à soupe de farine
3 gousses d’ail
1 boîte de 400 g de tomates concassées au naturel
2 oignons moyens
450 g de carottes ( pas de surgelées )
1/2 bouteille de bon vin blanc sec ( j’ai utilisé du Muscadet )
1 bouquet garni
Persil, sel , poivre
Huile d’olive

Passer les tranches de jarret dans la farine ( ou couper le veau en cubes ). Les faire colorer dans de l’huile d’olive à la cocotte.
Ajouter les carottes pelées et coupées en fines lamelles, les oignons emincés, l’ail pilé, les tomates et le vin blanc.
Saler et poivrer. Placer le bouquet garni.
Fermer la cocotte minute et cuire 45 mn à partir du premier sifflement.
On sert ce plat traditionnellement avec des pâtes ou du riz.