Eclairs au chocolat

Un dimanche pluvieux de novembre et l’envie de faire des éclairs comme chez le pâtissier. Après plusieurs essais plus ou moins réussis , j’ai adopté définitivement la recette de la très douée Mathilde du blog Boopcook qui assurait que ces éclairs étaient bien dodus , aussi bons visuellement qu’à croquer dedans ( et manier la pâte à choux n’est pas si facile les gazelles !!! ).
Je confirme qu’ils sont parfaits et que pour moi il n’y a rien à changer . J’ai juste mis moins de jaunes d’oeufs dans la crème pâtissière ( recette de la version au chocolat de Paul Bocuse ) et mis la garniture très simplement en coupant l’éclair en deux ( oui je sais, facile …Je suis une petite joueuse ) .
Après il n’y a plus qu’à déguster avec un petit thé ou chocolat chaud si on a très très envie de chocolat ( pourquoi je lève la main ? )

eclairs-au-chocolat;

Eclairs au chocolat

Pour 8 éclairs

Pour la pâte à choux:

80 ml de lait
80 ml d’eau
70 g de beurre
1 grosse pincée de sel (soit 2g)
10 g de sucre
100 g de farine
2 oeuf

Pour la crème pâtissière au chocolat : ( j’en ai eu en plus )

400 ml de lait entier
3 jaunes d’oeufs
80 g de sucre
30 g de Maïzena
100 g de chocolat noir

Pour le glaçage :

200 g de fondant blanc pâtissier
1 cuillère à soupe de cacao non sucré

Pour la crème pâtissière au chocolat, battre au fouet les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis incorporer la Maïzena.
Versez le lait dans une casserole, ajoutez le chocolat en morceaux et faire fondre sur feu moyen.
Verser le lait sur le mélange aux jaunes d’oeufs et fouettez. Transférer l’ensemble dans la casserole et mélanger. Remettre sur le feu et porter à ébullition sans cesser de remuer avec une spatule en bois. Lorsque la crème épaissit et l’ébullition est atteinte, laisse bouillir 1 à 2min puis retirer du feu.
Transférer la crème dans un saladier, couvrir d’un film et déposer au frigo dès qu’elle est tiède.

Pour la pâte à choux,faire chauffer le lait avec l’eau, le beurre coupé en dés, le sucre et le sel. Mélangez jusqu’à ce que le beurre soit fondu. Porter à ébullition .
Retirer du feu et ajoutez la farine en une fois. Mélangez à la spatule doucement au début et plus vivement ensuite jusqu’à ce que toute la farine soit incorporée.
Remettre sur feu vif et dessécher la pâte en mélangeant vigoureusement pendant environ 1 mn.
Battre les oeufs en omelette et incorporer petit à petit à la pâte en fouettant énergiquement ( à ce moment là , je le fais au batteur à main muni de 2 crochets ). La pâte doit être homogène et brillante .
Préchauffer le four à 180°.
Garnir une poche munie d’une douille unie de 20 mm et garnir une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé. Déposer des boudins de pâte en une forme cylindrique de 13 cm de long et couper le bout avec un ciseau.
Enfourner les éclairs pour 50 mn.

Retirer du four et laisser refroidir .
Couper les éclairs en 2 avec un ciseau .

Faire fondre le fondant blanc sur feu très doux ( pas plus de 35° sinon le brillant va disparaitre ) avec une cuillère à soupe rase de cacao non sucré.
Tremper le dessus des éclairs dans le fondant et poser sur une grille. Laisser refroidir.
Garnir une poche à douille avec la crème pâtissière et garnir l’autre partie des choux.
Refermer les écairs.
Ils se conservent au frigo et doivent se manger dans la journée .

Biscuit noisettine et chocolat marbré

Comme bon nombre de mes copines blogueuses culinaires, j’ai pris la bonne résolution de ne plus acheter de magasines, ni de livres de cuisine car mon étagère ( un pan de mur tout de même ) consacrée à ma passion croule sous le poids . Résolution que je ne tiens pas bien sûr car je craque souvent quand je me trouve dans une librairie ou un kiosque à journaux (oui je sais je suis faible mais c’est mon seul défaut … ).  Cette fois j’ai littéralement fondue devant les recettes du grand Philippe Conticini quand j’ai ouvert son livre tout de rose vêtu :  » La pâtisserie des rêves « . Après une expérience réussie suite au gâteau Basque du même Monsieur, j’avais hâte de rentrer pour tout tester .
J’ai commencé mes essais par ce marbré que j’ai réalisé en version mini. Un biscuit fondant au bon goût de noisettes et de pépites de chocolat avec son coeur noir très parfumé . Des grains de sucre perlés ( qui se trouvent au fond du marbré dans la recette originale, mais bon vous savez bien que j’ai dû mal à ne rien changer ) pour le croquant , ce gâteau est vraiment un pur délice.
Si tout le livre donne des résultats aussi bons, la suite promet d’être très prometteuse et gourmande …

_MG_4229

 Biscuit noisettine et chocolat marbré

Pour 4 mini -cakes ou un petit cake

2 blancs d’oeufs
90 g de cassonade
85 g de beurre + un peu pour le moule
90 g de poudre de noisettes
1 oeuf entier
1/2 jaune
30 g de sucre glace
45 g de farine
2 pincées de fleur de sel
1 c.à café rase de levure chimique
15 g de cacao noir en poudre non sucré
70 g de carrés de chocolat noir grossièrement concassés
20 g se sucre perlé ( pas indispensable )

Battre les blancs en neige doucement avec 30 g de cassonade dès le début. On doit obtenir une neige pas trop ferme mais mousseuse.
Mélanger la poudre de noisettes avec le reste des 60 grammes de cassonade, le sucre glace et la fleur de sel.
Ajouter l’oeuf entier, le demi jaune ( petite astuce : vous mettez l’oeuf dans un bol et vous coupez à l’aide d’une cuillère à café ) et fouetter vivement pendant 30 secondes.
Dans une casserole, sur feu doux, faire fondre le beurre et poursuivre la cuisson sans cesser de remuer 1 à 2 minutes jusqu’à ce qu’il prenne une jolie couleur noisette ( les ferments lactiques vont devenir bruns ). On appelle ça un beurre noisette et ça accentue le  goût du beurre dans le gâteau .)
Verser le beurre obtenu dans l’appareil précédent ( le mélange avec la poudre de noisettes ) puis ajouter la farine et la levure tamisées en 2 fois.
Incorporer délicatement les blancs battus à la pâte à l’aide d’une spatule de façon à obtenir un mélange souple et aérien ( soulever les blancs d’oeuf comme lors de la fabrication d’une mousse au chocolat pour ne pas les  » casser » ).
Prélever un quart de la pâte à la cuillère, verser dans un bol et incorporer délicatement le cacao en poudre à l’aide d’une spatule souple .Mettre cette pâte dans une poche à douille.
Dans la pâte nature à la noisette , incorporer doucement les carrés de chocolat grossièrement concassés.
Préchauffer le four à 170°.
Beurrer et fariner un moule à cake ou un cercle à gâteau de 16 à 18 centimètres de diamètre posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Ici j’ai utilisé une plaque en silicone à mini-cakes .
Saupoudrer le fond de sucre perlé ( ou comme ici après ), verser la pâte à la noisette et aux pépites de chocolat.
A la poche à douille, déposer dessus et en spirale un gros filet de pâte cacaotée (perso la prochaine fois , je le mettrai un peu plus à l’intérieur ).
Enfourner environ 30 minutes. Le temps de cuisson dépend du four ( la pointe du couteau doit ressortir sèche).
Laisser tiédir 5 minutes avant de démouler.
Déguster froid .

Sablés au chocolat et à la pistache

J’ai plusieurs boîtes à biscuits en fer et quand l’une est vide , je fais des petits gâteaux pour la remplir . Comme ils se gardent plusieurs jours ainsi enfermés hermétiquement , j’ai des réserves et cela me permet d’en avoir pour plusieurs jours sans qu’ils ne ramollissent . Pour tout vous avouer , le soir quand je regarde la télé ou que je geek jusqu’à plus d’heure et bien je grignote …
On a tous nos petites manies !

sablés-chocolat-pistache1

Biscuits au chocolat et à la pistache

Pour environ 28 biscuits

20 g de cacao en poudre non sucré
70 g de pistaches non salées sans la peau concassées en petits morceaux
70 g d’amandes en poudre
150 g de farine
120 g de beurre
1 oeuf
70 g de sucre en poudre
Sucre glace pour le dessus

Dans un saladier, tamiser la farine avec le cacao . Ajouter le beurre ramolli, les pistaches concassées, la poudre d’amandes et le sucre. En dernier ajouter l’oeuf et pétrir ( moi à la main ) jusqu’à obtenir une pâte homogène .
Former une boule et mettre au frais pendant 1 heure pour raffermir un peu la pâte.
Préchauffer le four à 180°
Sortir la pâte du frigo . Etaler du papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie
Etaler un carré de film plastique sur votre plan de travail.
Prendre une petite boule de pâte dans votre main de la taille d’une grosse noix .
L’aplatir ( sur environ 5 mm d’épaisseur ) avec la paume sur le carré de film plastique .
Avec un emporte pièce de la forme de votre choix, couper un sablé.
Le poser sur la plaque à pâtisserie .
Remettre la chute de la découpe dans le saladier avec la pâte.
Former ainsi chaque sablé un à un, c’est important .
La pâte sablée est friable et doit être ainsi travaillée pour obtenir un joli résultat sans vous énerver …
Enfourner pour 15 minutes , pas plus .
Une fois refroidis, les saupoudrer de sucre glace.
Ils sont meilleurs à partir du lendemain . Ils se conservent plusieurs jours dans une boîte en fer bien fermée.

Chatines au cacao

Vous ne connaissez pas les chatines ? Je suis sûre que oui pourtant … si je vous dis que ce sont  des petites dragées au cacao emballées individuellement  que l’on vous sert dans certaines brasseries avec votre café… la mémoire vous revient ? Cette petite gourmandise dont vous ne faites qu’une bouchée et qui a un goût de  » reviens – y « .  Mais vous avez beau chercher sous la tasse il n’y en qu’une … a moins que vous ne chipiez celle du voisin ou que vous ne fassiez du charme au serveur … Bon nous sommes d’accord vous aimez ça, c’est pourquoi  je vous propose d’en faire une plus grosse quantité !!! Et de boire plein de café ensuite pour les déguster … ou comme moi de les croquer devant la télé ( oui je sais c’est pas bien  …)

chatines

Chatines au cacao

Pour une soixantaine de chatines

200 g d’amandes
3 cuillères à soupe de miel liquide
200 g de chocolat au lait
100 g de chocolat noir
50 g de sucre glace
2 cuillères à soupe de cacao noir non sucré
1 boîte de cures-dents
Papier sulfurisé

Préchauffer le four à 180°
Faire chauffer le miel 1 minute au micro-ondes . Dans un saladier bien mélanger les amandes avec le miel.
Verser les amandes sur une plaque à pâtisserie couverte de papier sulfurisé et enfourner 5 minutes
Remuer et remettre au four 5 minutes. Mélanger à nouveau et mettre encore 5 minutes au four .
Pendant ce temps , faire fondre les 2 chocolats au micro-ondes quelques minutes. Lisser.
Sortir les amandes du four et planter immédiatement un cure -dent dans chaque amande .
Tremper chaque amande dans le chocolat entièrement et les poser sur du papier sulfurisé sur le plan de travail.
Une fois toutes les amandes plongées dans le chocolat, les retourner sur une autre feuille de papier sulfurisé ( pour répartir le chocolat ).
Mélanger le cacao et le sucre glace dans un saladier et tremper chaque amande dans le mélange . Bien enrober chaque amande.
Poser sur une autre feuille de papier sulfurisé propre et laisser durcir .

Linzertotes à la framboise { pâte sablée cacahotée }

Je ne deviens pas facilement addict d’un dessert mais là je ne pense qu’à les refaire. Bon il faut dire que j’adore les framboises et rien que le mot me fait saliver. Et ces petites douceurs allient confiture de framboises ET framboises fraîches. Donc à mon goût une petite tuerie…

linzertotes à la framboise

 

 

 

 

 

 

 

 

Linzertotes à la framboises { pâte sablée cacahotée }

Pour 9 tartelettes

Pâte sablée cacahotée:

200 g de farine tamisée
80 g de beurre
1 oeuf
1 cuillère à soupe de kirsch ( ou rhum )
1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré
1 pinçée de cannelle
1 pinçée de sel

Garniture:

125 g de framboises fraîches ( ou surgelées )
200 g de très bonne confiture de framboise
Sucre glace

Mélanger la farine avec le sucre, le cacao , le sel et la cannelle. Incorporer le beurre mou en travaillant la pâte.
Ajouter l’oeuf et le rhum. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte souple et homogène. Former une boule et l’envelopper dans du film alimentaire.
Mettre au frigo pendant 30 mn.
Beurrer les moules à tartelettes. Etaler la pâte dans les moules.
Garnir d’une bonne couche de confiture le fond de chaques tartelettes puis répartir les framboises en les enfonçant légèrement dans la confiture.
Détailler des lanière dans les chutes de pâte et disposer les en croisillons sur la garniture. Souder les bords des lanières avec la pâte.
Enfourner pour 25 mn environ.
Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace avec une écumoire.