Cocotte de veau aux chorizo et olives

Alors on a remis la petite laine ? On ne dors plus sans les chaussettes ? Et oui fini l’été Indien, le  » On ira… où tu voudras  / Quand tu voudras / Et on s’aimera encore / Lorsque l’amour sera mort …  » et bienvenue dans l’automne mes petits loups.
Ne faites pas la grimace , cette saison a aussi ses bons côtés car on peut ressortir les cocottes et commencer à mijoter de bons petits plats comme ce sauté de veau au chorizo et olives.
Et puis pour cuisiner sans se salir tout en restant élégant , je vous conseille d’aller faire un tour sur le site Spreadshirt où vous avez un grand choix de tabliers humoristiques et originaux ( et aussi des tee-shirts, mugs, etc … ) .
Il y a en a de très jolis et en plus ils sont de qualité !
Vous pouvez même les personnaliser en mettant un texte , une photo ou un motif de votre choix. Top moumoute , hein ?

_MG_6144
Source : Marmiton ( les meilleures recettes )

Cocotte de veau au chorizo et olives

Pour 6 personnes

1 kg de sauté de veau
150 g de chorizo en tranches fines
2 boîtes de pulpe de tomates
100 g d’olives vertes denoyautées
Quelques feuilles de basilic
1 bouquet garni ficelé
2 oignons
1 gousse d’ail
80 ml de vin blanc sec
Poivre

Eplucher et émincer les oignons et l’ail . Hacher le basilic. Faire revenir la viande avec le chorizo, l’ail et les oignons jusqu’à coloration.
Ajouter les tomates, du poivre ,le vin blanc, le basilic, les olives et le bouquet garni. Ne pas saler ( ou très peu ) à cause du chorizo et des olives qui le sont déjà.
Couvrir et laisser mijoter pendant 45 minutes environ. Sortir le bouquet garni.
Servir avec du riz par exemple .

 

 

Champignons à la Grecque

Je dois vous avouer quelque chose mais je pense que beaucoup d’entre vous sont comme moi. Je n’ai jamais aimé certaines choses que l’on trouve dans le commerce et vous ne m’en ferez pas manger. Comme par exemple le pain  d’épices, les Pim’s , les Spritz  ou comme ici les champignons à la Grecque. Mais dès qu’ils sont préparés maison , le goût peut complètement changer et du coup être une révélation. J’ai d’ailleurs posté les recettes de ce que je viens de vous décrire ci-dessus ( sauf le pain d’épices mais je le ferai un jour …) et j’ai vraiment adoré !!!
Pour ces champignons c’est pareil, ce n’était pas gagné. Les petites boîtes achetés toutes prêtes ont un goût très sucré et acide qui me déplaît fortement. Ici c’est parfumé toute en finesse et l’acidité est juste comme il faut. Alors ne restez pas sur de mauvaises impressions et préparez – les vous mêmes.
J’ai trouvé cette recette sur le  joli blog d ‘EmilieandLéa  que je prend plaisir à découvrir tant au niveau visuel que pour leurs bonnes recettes.
Merci les filles !!!

champignons-a-la-grecque

500 g de champignons de Paris (minis si possible )
25 cl de vin blanc sec
1 grosse cuillère à soupe de concentré de tomate
Le jus d’un demi citron
1 petit oignon
1 c. à c. de graines de coriandre
1 bouquet garni (thym, laurier, romarin…)
1 pincée de sucre
Huile d’olive
Sel et du poivre

Épluchez et découper l’oignon en petits dés.
Mettre à chauffer un peu d’huile d’olive dans un faitout anti-adhésif et faites revenir les cubes d’oignon pendant quelques minutes à feu doux.
Gratter les champignons pour ôter la terre et ajoutez-les à l’oignon.
Augmentez le feu, versez le vin blanc et laissez réduire 3 min.
Ajoutez ensuite le concentré de tomate, le bouquet garni, le jus de citron, les graines de coriandre et le sucre puis laissez mijoter à feu moyen sans cesser de remuer pendant 10-15 min environ jusqu’à ce que le liquide soit évaporé.

Estouffade de boeuf aux olives

 Le premier livre de cuisine qu’on m’a offert quand j’étais jeune , c’est à dire l’année dernière, est le célèbre bouquin  » Les recettes faciles  » de Francoise Bernard . Un livre assez culte qui est réédité régulièrement .  Un petit trésor qui renferme beaucoup de classiques faciles, de plats savoureux et parfumés . Cette petite estouffade ( et là je prend l’accent de Maïté ) est un petit régal et comme tous les plats mijotés , encore meilleure le lendemain…
Comme pour cette recette il vous faut du vin,  je vous présente www.awineday.com . C’ est un site de vente privée de vin en ligne, qui permet d’acheter des bouteilles de vin à prix producteurs, (c’est à dire, en moyenne 30¨% inférieurs aux prix proposés par les espaces de vente traditionnels), et ils essayent d’avoir un maximum de bouteilles millésimées. Le site permet également d’obtenir les conseils d’un caviste, et la livraison se fait en 24 à 48 heures et de manières sécurisées, et en 3 heures sur Paris si la commande est passée avant 17h :-) 
Ici j’ai choisi un haut – Médoc car comme je vous l’ai déjà expliqué , plus le vin utilisé pour la recette est bon, plus votre sauce sera délicieuse .
Pour commander c’est par ici : Cave à vin en ligne

estouffade-de-boeuf-aux-olives

Estouffade de boeuf aux olives

Pour 4 personnes

1 kg de boeuf à bourguignon de bonne qualité
150g de lardons fumés
3 oignons
20 g de farine
1 boîte de tomates concassées au naturel
1/2 litre de bon vin rouge
400 ml d’eau
1 cube de bouillon de boeuf
2 gousses d’ail
150 g de champignons de paris
50 g d’olives noires dénoyautées
1 bouquet garni
Sel, poivre

Plonger les olives noires quelques minutes dans de l’eau bouillante ( pour adoucir le goût )
Dans une cocotte – minute, mettre à dorer les lardons avec les oignons émincés finement sans qu’ils accrochent.
Ajouter la viande et la farine . Mélanger et faire dorer la viande sur toutes ses faces. Saler, poivrer . Ajouter les tomates concassées, le vin rouge, le bouquet garni, les champignons émincés, les olives, les gousses d’ail hâchées, l’eau et le cube de bouillon de boeuf. Attendre que le cube soit fondu, mélanger .
Fermer la cocotte et cuire 1 heure après le premier sifflement , à feu doux .

 

 

 

Blanquette de saumon à la vanille

C’est la première fois que je teste de la vanille dans un plat salé et franchement j’ai adoré ! C’est subtil, le goût n’est pas trop prononcé mais c’est parfumé quand même, juste comme il faut … C’est toute en finesse… Franchement je note cette recette précieusement ( ah oui c’est moi qui l’écrit au fait … ) et je me dis :  » à refaire le plus vite possible  » Accompagné d’un riz sauvage, c’était vraiment très bon !!!

 

blanquette-de-saumon-vanille

Blanquette de saumon à la vanille

Pour 4 personnes

500 g de filet de saumon sans la peau
1 oignon
150 ml de vin blanc sec
1 bouquet garni
1 branche de celeri
30 g de beurre
30 g de farine
1 jaune d’oeuf
150 ml de crème fraîche épaisse
1 gousse de vanille
Sel, poivre

Préparer le bouillon aromatique :dans une casserole mettre à chauffer 1 litre d’eau avec le vin blanc , le bouquet garni et l’oignon pelé et coupé en 4 . Saler, poivrer.
Cuire pendant 1 heure, le bouillon doit réduire de moitié.
Epluche la branche de céleri et la couper en morceaux . Couper le saumon  en gros cube. Faire fondre le beurre dans un faitout et faire revenir le saumon et le céleri . Ajouter 30 g de farine et mettre à cuire quelques minutes avec une louche de bouillon jusqu’à ce que le poisson soit cuit (le saumon cuit assez vite ). Battre le jaune d’oeuf avec la crème fraîche. Ouvrir la gousse de vanille en 2 et gratter l’intérieur pour récupérer les graines. Ajouter à la crème. Retirer le saumon et le céleri du faitout avec une écumoire et mettre le mélange crème-oeufs-vanille dans le faitout avec une autre louche de bouillon. Laisser chauffer quelques minutes ( la crème ne doit pas vraiment bouillir au risque de  » cailler  » ). Remettre le saumon dans le faitout et éteindre le feu. Poivrer et servir aussitôt . Avec du riz sauvage c’est encore meilleur qu’avec du riz blanc !

Boeuf – carottes au vin rouge

Une de mes recettes préférées aujourd’hui ! Un plat bien réconfortant avec une viande très moelleuse et parfumée cuite dans du vin rouge avec des oignons, des carottes et un bouquet garni, ce qui en fait une cocotte très parfumée. La qualité de la viande et du vin feront toute la réussite de la recette, et oui  il n’y a pas de secret…

boeuf-carottes

 

 

 

 

 

 

 

 

Boeuf – carottes au vin rouge

Pour 5 personnes

600 g de boeuf ( jumeau , macreuse ou paleron  )
200 g de lardons fumés
2 oignons moyens
3 grosses gousses d’ail
8 à 10 carottes suivant la grosseur
2 cuillères à soupe de farine
1 bouquet garni
1/2 litre de bon vin rouge ( un bon Bordeaux par exemple)
1 verre d’eau
1 cuillère à soupe de persil

Eplucher et emincer les oignons. Les mettre dans une cocotte minute avec les lardons. Faire rissoler. Ajouter la viande coupée en gros cube et la farine. Remuer.
Eplucher et mettre les gousses d’ail dans un presse-ail afin de les hâcher.
Ajouter à la viande, puis le vin rouge, le verre d’eau, le persil et le bouquet garni.
Eplucher et couper les carottes en lamelles. Ajouter dans la cocotte. Saler, poivrer et mettre sous pression. Au premier sifflement de la soupape, baisser le feu et compter 1 heure de cuisson.
Si vous n’avez pas d’auto-cuiseur, il faudra compter 2 bonnes heures de cuisson, dans une cocotte avec couvercle et remuer de temps en temps.

 

Osso buquoi ? Osso buco !

On reste en Italie avec cette recette Milanaise d’osso buco ( et oui ça s’écrit buco et non bucco ), ce plat mijoté dans du vin blanc avec du veau et des carottes . Pour la petite histoire, c’est le jarret de veau qui a donné son nom au plat , car osso signifie os et buco , trou.
Comme tous les plats cuits en cocotte minute c’est très vite préparé mais la qualité de la viande est très importante et contribue essentiellement à sa réussite.

osso buco

 

 

 

 

 

 

 

 

Osso buco

Pour 5 personnes

800 g de veau ( traditionnellement du jarret )
1 cuillère à soupe de farine
3 gousses d’ail
1 boîte de 400 g de tomates concassées au naturel
2 oignons moyens
450 g de carottes ( pas de surgelées )
1/2 bouteille de bon vin blanc sec ( j’ai utilisé du Muscadet )
1 bouquet garni
Persil, sel , poivre
Huile d’olive

Passer les tranches de jarret dans la farine ( ou couper le veau en cubes ). Les faire colorer dans de l’huile d’olive à la cocotte.
Ajouter les carottes pelées et coupées en fines lamelles, les oignons emincés, l’ail pilé, les tomates et le vin blanc.
Saler et poivrer. Placer le bouquet garni.
Fermer la cocotte minute et cuire 45 mn à partir du premier sifflement.
On sert ce plat traditionnellement avec des pâtes ou du riz.