Velouté de chou-fleur au chèvre frais et au curry

Bienvenue au pôle Nord mes petits pingouins ( oui je sais, j’aime bien cette expression en ce moment ). Non seulement il fait un froid de gueux, mais en plus ça dure, ça dure !
Du coup on a tous le moral dans les chaussettes molletonnées. Alors quand les températures frôlent les moins 60, rien de mieux pour se réchauffer qu’une bonne souplette.
Bon je dois vous avouer que l’association chou-fleur, chèvre et curry peut ne pas plaire à tout le monde. Personnellement j’ai bien aimé et chéri aussi ( les enfants n’ont pas goûté, déjà qu’ils n’aiment pas la soupe, alors si en plus elle est au chou fleur, on frôle la révolution ! ).
Je vous conseille ce velouté bien chaud, en mode verrine, à l’apéro avec des petits croûtons maison ( c’est ultra facile, alors pourquoi s’en priver… ).

velouté-chou-fleur-chèvre-curry

Velouté de chou-fleur au chèvre frais et curry 

600 g de chou-fleur
100 g de chèvre frais ( pas de crottin / trop fort )
1 oignon
Beurre
Curry
1 cube de bouillon de volaille
10 cl de soja liquide ou crème fraîche liquide

Pour les croûtons :

Pain de mie
Huile d’olive
Sel, poivre

Laver le chou-fleur et détailler les bouquets. Eplucher et émincer l’oignon finement. Faire fondre l’oignon avec le beurre jusqu’à ce qu’il devienne tendre dans un wok ou une cocotte anti-adhésive. Mettre le chou fleur, saupoudrer d’une ou deux pincées de curry.
Verser de l’eau à hauteur, ajouter le cube de bouillon de volaille et laisser mijoter jusqu’à ce que le chou-fleur soit tendre ( environ 20 mn ). Ajouter la crème et laisser chauffer encore une ou deux minutes.
Mixer au mixeur à bras ou dans un blendeur.
Passer au chinois ( important ! ) pour obtenir un velouté lisse. Goûter et ajouter du sel et du poivre si besoin.

Préparer les croûtons :

Badigeonner les tranches de pain de mie avec l’huile d’olive au pinceau. Saler et poivrer légèrement . Couper les tranches en dés .
Faire chauffer dans une poêle à sec et faire dorer sur toutes leurs faces jusqu’à légère coloration.

Filet mignon de porc aux fruits secs

Bonne nouvelle , je vais  arrêter de vous saouler avec mes histoires internet car j’ai enfin récupéré ma connexion  ( danse de la joie dans le salon  ). Pour combien de temps, je ne sais pas mais nous allons positiver et dire que c’est rétabli . Vous m’avez un peu rassurée en m’avouant pour certains d’entre vous que vous étiez un peu addict aussi…
Du coup , pour fêter la bonne nouvelle , je poste deux jours de suite , histoire de me rattraper un peu .
Pour cette recette j’ai fait quelques infidélités à mon magasine  » Saveurs  » avec cette viande dénichée sur un des derniers  » Marmiton « , qui entre nous n’est pas mal aussi d’ailleurs, bien que je préfère le graphisme de mon mag chouchou .
Cette recette est dans la version originale préparée avec de la dinde et des châtaignes mais j’ai voulu changer de viande et je n’avais pas de châtaignes ( c’est ballot  ).
Pour être franche, j’avais un peu peur que ce ne soit trop sucré avec les fruits secs . Bien que je sois fan du sucré-salé , quand c’est trop ça gâche tout mais là,  c’est juste parfait . Le dosage est bien équilibré , les fruits secs se fondent avec la viande et avec un riz sauvage comme ici , ça donne vraiment un résultat délicieux  . A refaire sans hésitation !

_MG_4349

Filet mignon de porc aux fruits secs

700 g de filet mignon de porc
2 oignons
100 g de lardons fumés
1 cuillère à café de miel
1 petite pincée de cannelle
1 filet de vinaigre balsamique
1 verre de bouillon de volaille
3 dattes
3 abricots secs
2 figues
1 poignée de raisins secs
sel, poivre
Un peu d’herbes de Provence

Faire dorer dans une cocotte à fond épais les oignons émincés, les lardons fumés, puis la viande coupée en gros cubes.
Y joindre le filet de vinaigre, le bouillon, la cannelle et le miel.
Couper en morceaux les fruits secs (dattes, abricots, figues) et les ajouter au bouillon avec les raisins secs et les herbes de Provence. Saler, poivrer.
Laisser cuire doucement environ 40 minutes en veillant à ce qu’il y ait toujours un jus de cuisson ( j’ai ajouté plusieurs fois un petit verre d’eau ).
Déguster bien chaud avec un riz sauvage ou basmati

Potage citronnelle aux ravioles

Je suis là assise au coin du feu à écrire mon article et je me dis vraiment que l’hiver c’est nul. Comment ça on est en automne … il va faire encore plus froid ??? Je vais faire ma râleuse de service mais je ne trouve aucun avantage à cette saison . Je n’aime pas le froid, ni le ski ( enfin le snowboard car chez moi ils sont tous sports de glisse à fond mais debout sur une planche , pas sur deux spatules ), je n’aime pas Noël ( alors là je casse le mythe et je vais déchaîner les foules …) et je n’aime pas partir au boulot alors qu’il fait nuit et rentrer alors qu’il fait nuit aussi ( oui je sais vous non plus, ou alors vous êtes un lointain cousin à Dracula )
Bon alors s’il faut retenir un point positif à cette saison , je dirai les bons potages . Je suis miss France bouillon et je les adore bouillants et parfumés . Là j’ai été comblée car il est délicieux avec la citronnelle et les ravioles qui fondent sous la langue . A refaire absolument !!!

potage-citronnelle-aux-ravioles (2)

Potage citronnelle aux Ravioles

Pour 2 personnes

100 g de Ravioles ( ici Picard )
100 g de julienne de légumes surgelés
1 cuillère à café de citronnelle hâchée ( en épiceries Asiatiques ou chez Picard )
1 pincée de gingembre
1 cube de bouillon de volaille
750 ml d’eau

Faire bouillir l’eau dans une casserole avec le cube de bouillon de volaille . Ajouter la citronnelle et le gingembre et laisser infuser 30 minutes hors du feu .
Verser les légumes dans le bouillon et rallumer le feu sur feu doux .
Laisser cuire 10 minutes .
Ajouter les ravioles et continuer la cuisson pendant 3 minutes ( la cuisson des ravioles est très rapide ) .
Servir bien chaud .

Curry vert de poulet au lait de coco et pois gourmands

Comme vous avez pu le remarquer , je suis une grande fan de la cuisine Asiatique . C’est une cuisine qui me touche, m’inspire et me procure beaucoup de plaisir gustatif. Cette recette très parfumée est une spécialité de Thaïlande et rien qu’en la dégustant elle m’a fait voyager vers Phuket.  Je me suis imaginée marchant tranquillement à dos d’éléphant  dans une forêt magnifique au milieu de frangipaniers et de manguiers . Non je n’ai pas fumé les feuilles du combawa ,  c’est juste une explosion et un vrai régal pour les papilles ( un peu comme le deuxième effet  » Kiss Kool ) . Par contre la pâte de curry vert est très épicée , il faut donc avoir la main légère !

curry-vert-de-poulet

Curry vert de poulet au lait de coco et pois gourmands

600 g de poulet
100 g de pois gourmands ( ici des surgelés de  la marque Picard )
150 g de poivron rouge sans la peau ( ici du poivron en bocal )
400 ml de lait de coco ( ici crème de coco en conserve )
20 cl d’eau
1 cube de bouillon de volaille
2 cuillères à soupe de coriandre surgelée ( ici encore Picard )
1 cuillère à soupe de sauce Nuoc Mam
1 cuillère à soupe de sauce d’huitres
Le zeste d’un demi combawa ou de citron vert
1 cuillère à café d’huile d’arachide
1 cuillère  à café de pâte de curry vert ( en épicerie Asiatique )…

Faire chauffer un wok ou un faitout avec l’huile mélangée au curry vert pendant quelques secondes ( perso je n’aime pas trop piquant mais on peut mettre 2 cuillères à café suivant les goûts. Vous pouvez goûter la sauce et en rajouter) . Ajouter le lait de coco. Couper le poulet en lamelles et ajouter au lait de coco. Mélanger .
Faire chauffer l’eau et mettre à dissoudre le cube de bouillon de volaille. Ajouter à la viande .
Ajouter la coriandre, la sauce d’huître, le nuoc mam et laisser mijoter 25 mn en remuant régulièrement . Ajouter les pois gourmands et le poivron et laisser cuire encore 10 mn environ.

Poulet à l’Indienne ( comme un tikka massala )

Une petite recette de poulet réinventée, très parfumé grâce aux épices et très tendre car il a mariné dans du yaourt . En plus c’est rapide et j’ai découvert grâce au massala , ce mélange d’épices Indien, de nouvelles saveurs qui changent un peu de l’ordinaire. J’ai un peu diminué les doses de massala la deuxième fois car c’était un peu trop fort . Là du coup ça ne piquait pas, c’était juste comme il faut. Je l’ai servi avec du riz sauvage …
poulet-tikka-massala

 

 

 

 

 

 

 

 

Poulet tikka massala

Pour 4 personnes

4 hauts de cuisses de poulet ( pas de blancs c’est trop sec )
1/2 cuillère à café de gingembre moulu
1 yaourt style bulgare
2 cuillères à soupe de garam massala
1 oignon
50 g d’amandes effilées
1/2 boîte de tomates concassées au naturel
Sel, poivre ( 1 pinçée pas plus )
Coriandre fraîche
1 cube de bouillon de volaille
Huile d’olive

Oter la peau du poulet.
Mélanger le yaourt avec le gingembre, le garam massala, les tomates concassées, du sel et du poivre.
Enduire le poulet et laisser mariner 2 heures.
Eplucher et émincer l’oignon finement. Le faire dorer dans un peu d’huile dans une poèle .
Mettre le poulet mariné dans un plat allant au four et verser autour les oignons.
Faire fondre le cube de bouillon dans 250ml d’eau et verser sur le poulet.
Mettre au four pendant 45mn à four 180° ou thermostat 6.
Au moment de servir, filtrer la sauce ( pour évacuer le surplus de jus et garder le côté épais de la sauce ) . Napper le poulet de la sauce et ciseler au dessus la coriandre au ciseaux. Faire griller les amandes à sec dans une poèle sans matière grasse pour les faire dorer et parsemer sur la viande
Servir avec du riz sauvage .

Colombo de porc aux courgettes

Entre ma copine Aurore qui vit en Martinique depuis quelques années et ma copine Mumu qui va y partir en vacances dans quelques jours , j’ai envie de soleil moi…
Il existe autant de recettes de colombo que de doudous, avec du poulet du poisson ou des légumes. Voici une petite version à ma façon…

colombo de porc aux courgettes

 

 

 

 

 

 

 

 

Colombo de porc aux courgettes

600 g de filet mignon de porc en cubes
2 oignons
1 cuillère à café de colombo de qualité ( mélange d’épices Antillais )
1 pinçée de piment doux
1 boîte de tomates concassées au naturel
250 ml de bouillon de volaille
2 petites courgettes
2 cuillères à soupe de coriandre hâchée
Sel , poivre
Huile d’olive

Eplucher et émincer l’oignon finement et le faire revenir dans un peu d’huile à l’intérieur d’une cocotte anti-adhésive avec la viande.
Une fois le tout doré, ajouter le bouillon de volaille et les tomates concassées. Ajouter la coriandre, le piment, du sel et du poivre.
Laver et éplucher les courgettes en laissant une bande de peau sur deux. Les couper en tronçons et les mettre avec la viande .
Laisser mijoter à feu doux pendant au moins 30 minutes à découvert en remuant régulièrement.
Servir avec des pommes de terre vapeur ou du riz.