Rôti de boeuf Wellington

Je vous ai déjà dit qu’il vaut mieux consommer de la viande moins souvent mais choisir de la qualité . Quelle déception quand vous avez cuisiné avec amour et que vous vous retrouvez avec des morceaux de caoutchouc ou une viande sans goût . C’est pourquoi je vais maintenant de temps en temps chez un boucher qui saura me parler de ses produits et me conseiller .
Il y a quelques temps, Harmonie m’a proposé de tester un nouveau concept de boucherie en ligne. Au départ pour tout vous avouer j’étais sceptique et je me suis dit que je n’allais pas donner suite. Pourquoi parler d’un site où je n’irai jamais ?
Mais j’ai vite changé d’avis en me penchant sur le concept et en allant me promener sur le site de Gustagora . La société, fondée en 1976, propose aujourd’hui sur internet tout son savoir-faire d’artisan boucher.
Elle propose ainsi à ses clients d’accéder à une viande de qualité 100 %  Française et préparée au sein de sa boucherie artisanale. D’ailleurs la viande est découpée et préparée le jour même de la commande.
Gustagora travaille à l’ancienne de la sélection des bêtes dans de petites fermes locales ( Drôme/Ardèche ) jusqu’à son atelier de découpe traditionnelle. Et moi j’aime bien l’idée de faire travailler des producteurs locaux.
La chaîne du froid est respectée et j’ai reçu ma commande en 24 h avec Chronopost dans un caisson isotherme avec un pain de glace. La viande est mise sous -vide et se conserve jusqu’à 9 jours au réfrigérateur.
Quant à la viande j’ai choisi un beau rôti de boeuf dans la tranche et je n’ai pas été déçue, la viande était très tendre et le goût délicieux !
Bref c’était une belle expérience et je n’hésiterai pas à recommander sur le site …

rôti-de-boeuf-welligton

Rôti de boeuf Wellington

1 rôti de boeuf de 1 kg
1 pâte feuilletée bio
500 g de champignons de Paris rosés
6 tranches de jambon cru
1 gousse d’ail
3 échalotes
3 cuillères à soupe de persil hâché
Huile d’olive
Sel, poivre
1 oeuf

Saler la viande. Chauffer une poèle avec 1 cuillère à soupe d’huile et saisir le boeuf sur feu vif sur toutes ses faces.
Réserver sur une grille pour que le jus s’écoule.
Emincer les échalotes finement , hacher l’ail et tailler les champignons en petits dés.
Chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans une sauteuse et faire revenir les champignons avec l’ail et les échalotes . Saler et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que l’eau des champignons soit toute évaporée. Hors du feu, ajouter le persil, du poivre et mélanger.
Sur une feuille de film plastique alimentaire, déposer les tranches de jambon de façon à former un grand rectangle.Elles doivent se chevaucher et envelopper entièrement le rôti. Etaler ensuite les champignons froids sur le jambon.
Eponger le boeuf avec du papier absorbant et le déposer au milieu du rectangle. Envelopper le rôti en s’aidant avec le film plastique . Rabattre les côtés et déposer le tout sur la pâte feuilletée. Si vous galérez , n’hésitez pas à mettre les mains et à tasser les champignons.
Enrouler la pâte feuilletée, souder avec le bout des doigts.
Battre l’oeuf avec une pincée de sel et dorer la pâte feuilletée au pinceau.
Enfourner pour 40 mn à 180° et dorer avec l’oeuf battu toutes les 10 mn .
Sortir du four, recouvrir avec du papier alu et laisser reposer 10 mn avant de déguster.

6 réflexions au sujet de « Rôti de boeuf Wellington »

  1. ohlala je m’en couperais bien une grosse tranche de ton welington, bien juteux, hummmm tu me fais saliver alors que j’en suis à boire mon thé d’après la sieste, coquine!!!! gros bisous ma chouchie

    • Après la sieste ?
      Tu as bien de la chance . Moi je suis insomniaque la nuit et je n’arrive pas mieux à dormir le jour, même épuisée … ;)
      Gros bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>