Fromage frais

Depuis que j’ai ouvert ce blog , j’ai fait de belles rencontres virtuelles. Des blogueuses mais aussi des lectrices fidèles qui me laissent des petits commentaires … Je ne vais pas les citer, elles vont sûrement lire cet article et se reconnaître.
Parmi elles il y a Gaëlle ( alias Sotis ), du très joli blog  » La gourmandise est un joli défaut  » .
Un jour elle nous a dévoilé au travers d’un article qu’elle travaillait dans le fromage ( on attend avec impatience qu’elle nous raconte la suite ) et que cette recette lui tenait à coeur.
Elle finissait son article par la phrase :  » Madame Loïc peut aller se rhabiller », ça m’a fait beaucoup sourire. Du coup elle m’a donné envie de tester.
En plus j’aime beaucoup l’idée de pouvoir faire mon fromage toute seule ( dans ma cabane au fond du jardin ) et tout ce qui se rapporte de près ou de loin au  » home made  » sur des produits courants qu’on utilise tous les jours. On peut pratiquement tout faire soi même et je trouve ça génial. En plus c’est tellement meilleur .
Merci de nous avoir donné cette belle recette Gaëlle , c’était ultra facile et très bon !!!

fromage-frais

Fromage frais

1 litre de lait frais pasteurisé ( ici entier  )
50ml de jus de citron (Ici du  Pulco )
fleur de sel
Des herbes au choix ( pour moi )
des bandes de gaze stérile

Dans une casserole faites chauffer le lait jusqu’à 40°C. Coupez le feu et ajoutez le jus de citron, mélangez avec une cuillère en bois pour bien répartir le jus de citron. Le lait commencer à « Floculer », c’est à dire à former des petits flocons ou grumeaux. Couvrez pour maintenir la chaleur et laissez ainsi pendant 1 heure.
Filtrez le lait en tapissant une passoire avec une grande gaze. Versez le lait dans la passoire au dessus de l’évier et laissez-le s’égoutter pendant 2-3 heures.
Quand le caillé est bien égoutté, rabattez les bord de la gaze et finir d’égoutter le fromage et le pressant entre vos mains.
Le lendemain évacuez le sérum restant, ôtez la gaze, ajoutez 3 à 4 pincées de fleur de sel et des herbes, mélangez à l’aide d’une fourchette.
Déguster sur une tranche de pain .

22 réflexions au sujet de « Fromage frais »

  1. V’la que maintenant tu fais ton fromage ma Sophie ? mais quelle belle idée !! Je ne me souviens plus de cette recette chez Sotis, j’ai du la louper ! bref tu as très bien fait de la faire car ça m’a l’air vraiment délicieux ! Je ne sais pas où tu as été cherché ta grande gaze pour égoutter le fromage … Plein de bisous Sophie

    • C’est super facile en fait ;)
      Pour la gaze je l’ai acheté dans un magasin de tissu ou je vais piocher dans un casier rempli d’échantillons . Ils vendent ça au kilo …
      Bonne soirée, bisous ma Claudine :)

  2. génial, merci ma chouchie d’avoir choisi celle çi ça me fait chaud au coeur!!! je suis contente que vous vous soyez régaler, promis d’ici peu je ferai plus d’articles sur le fromage il faut que je mette ça en place!!! gros gros bisous ma belle et bonne soirée, ici il pleut et aujourd’hui je suis tatie pour la deuxième fois que du bonheur

    • Félicitations pour ton neuveu ou ta nièce :)
      Ils ont une super tatie qui leur prépare plein de bonnes choses les petits chanceux !!!
      Bonne semaine ma Sotis et gros bisous

    • Oui et en plus c’est à la portée de tout le monde , il faut juste connaître la procédure et Gaëlle a très bien expliqué la procédure ;)
      Bisous Manuella

  3. Je suis plus que convaincue par les fromages « homemade »! Pour avoir tester le mascarpone maison, ça n’a rien à voir!
    je prends note de ta recette car il faut absolument que je teste!
    merci ma belle pour ce délicieux partage!
    belle soirée.
    Bisous

  4. je l’avais vu chez Gaëlle, merci pour la pique de rappel ma Sophie :-)
    ton fromage me fait bien envie de l’essayer !
    en attendant c’est ta recette de magret séché qui est en cours :-)
    des bisous ma Sophie :*

  5. ça alors! étonnant comme ta recette tombe à pic!
    justement, le lendemain de ton post (hier donc!) j’ai voulu me faire un lait chaud-citron-miel pour cajoler ma gorge enrouée (et oui, c’est l’automne!).
    n’ayant pas de citron frais sous la main, j’ai mis du citron en bouteille

    est-ce dû au citron en bouteille par rapport au frais? est-ce la température de mon lait, trop chaud?
    tu as peut-être la réponse ma Miam’Chouchie…

    en tout cas, pour la première fois, mon lait a « caillé » en quelques secondes dans le mug…. !!!

    et maintenant, je sais… que j’étais en train « de faire du fromage »!!!!!! ;-)
    je n’ai pas aimé du tout la texture à boire…et c’est parti dans l’évier…
    si seulement j’avais su! j’aurai poursuivi la recette!!!!

    Allez, promis, un de ces jours j’essaye!!! Trop sympa de faire son fromage!
    MERCI pour cette recette… et encore étonnée de cette « connection » entre nous ma copine… ! Malgré tous ces km ! :-)
    Bisous bisous!

    • En fait au départ le lait avec l’action du citron , ça fait du lait fermenté . On appelle ça le lait ribot ou lait fermenté et on l’utilise dans de nombreuses préparations , notamment les muffins .
      Ensuite ça continue à cailler et ça fait du fromage si on laisse l’eau s’écouler ;)
      Donc tu as effectivement sans faire exprès commencer à faire du fromage !
      J’espère que ça va mieux ta gorge . Gros bisous ma copine !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>