Florentins

J’ai bien essayé d’attendre le petit rayon de soleil pour prendre quelques photos de ces florentins mais la grisaille et la pluie sont restées bien tenaces sur Bordeaux aujourd’hui.
Pour ceux qui ne connaissent pas et pour la petite histoire, les florentins ont été inventés par un maître pâtissier travaillant pour les Médicis à Florence, sous le règne de Louis XII et Anne de Bretagne . On remercie d’ailleurs Wikipédia pour l’info.
Traditionnellement fabriqués avec des amandes , du miel et de l’orange, on a ajouté au fil des ans quelques fruits confits et parfois des fruits à coque comme des pignons ou des noisettes .
Pour être franche, je ne suis pas une grande fan des fruits confits mais quand ils sont mélangés aux amandes et au caramel , on ne les sent pas beaucoup en fait . En plus avec le nappage au chocolat ( noir ou au lait , c’est comme vous aimez ) ce sont vraiment des friandises très gourmandes !

florentins

Florentins

Pour environ 25 florentins ( ici 23 exactement )

100 g d’écorces d’oranges confites de qualité ( en magasin spécialisé si possible )
50 g de cédrat ou citron confit
100 g d’amandes effilées
150 g de sucre semoule
50 g de miel
150 g de crème liquide entière ( ici crème fleurette )
60 g de farine
200 g de chocolat noir de couverture à 70% de cacao ou de chocolat au lait de qualité

Couper les écorces d’orange et de cédrat en petits cubes . Les mettre dans un saladier avec les amandes effilées .
Dans une casserole ( ici une casserole anti-adhésive ) mettre le sucre, le miel et la crème liquide entière .
Huiler ou tapisser deux plaques à pâtisserie avec du papier sulfurisé.
Faire cuire jusqu’à 118° ( petit boulé ) à l’aide d’un thermomètre à pâtisserie ( ça prend un peu plus de 5 mn ) . Si vous n’avez pas de thermomètre ( pour info ça coûte une dizaine d’euros en grande surface ) , verser une goutte de caramel dans un bol d’eau froide et l’attraper avec les doigts, elle doit former une boule molle et malléable .
Verser de suite la farine tamisée et les fruits confits avec les amandes . Remuer très rapidement car ça fige vite .
A l’aide de 2 cuillères , faire des petits tas réguliers et les aplatir un peu . Veiller à les espacer car ils vont s’étaler pas mal à la cuisson.
Enfourner pour 13 – 15 minutes , les bords doivent être dorés .
Laisser refroidir et décoller .
Faire fondre au bain – marie le chocolat coupé en morceaux ( pour le chocolat noir, utiliser du chocolat à 70% de cacao sinon il va former des grumeaux ) jusqu’à ce qu’il soit lisse.
A l’aide d’une spatule , étaler le chocolat sur la surface plate des florentins et les poser sur une grille pour les laisser refroidir .
On peut faire des striures en forme de vagues avec une fourchette.
Ils se conservent quelques jours dans une boîte en fer .

25 réflexions au sujet de « Florentins »

  1. Soleil ou pas tes florentins sont superbement tentants et me donnent bien envie d’en faire ce week end.
    J’ai vraiment été ravie de faire ta connaissance à l’atelier Montfort.
    Bonne fin de semaine

  2. Oui le soleil se fait appeler désiré ! Nos photos du soir sont impossibles sans les retravailler un peu mais ne t’inquiète pas on voit bien que ces florentine sont juste à tomber ma phophie !! Bravo. Gros bisous

    • Merci Claudine , ça va être de plus en plus difficile de prendre les photos avec le soleil qui se couche à 17h , mais bon… on va y arriver ;)
      Gros bisous

  3. Je ne suis pas non plus fan des fruits confits, je crois que la traumatisme du cake grand-mère Brossard que ma mémé nous a servi quotidiennement depuis l’enfance aura eu raison de mon aversion pour ces petites choses :-)
    Mais effectivement, le chocolat et le collant au amandes aident à les faire passer ! Mais je reste fan inconditionnelle de la première recette de florentins que tu avais postée (flocons d’avoine, façon petites bouchées)…

    • Je vais te raconter une chose : le week-end dernier mon beau frère était à la maison. Au départ il ne voulait pas goûter ces florentins à cause des fruits confits . Puis il s’est laissé tenter… en a mangé plusieurs et a voulu que je lui en donne pour chez lui ;)
      Ah tu te souviens des florentins au flocons d’avoine , tu es vraiment une de mes premières fidèles lectrices , c’était il y a longtemps !
      Gros bisous Manue :)

      • …vieux d’au moins 2 ans !!! oui oui je crois que c’est à cette époque que j’ai découvert ton blog grâce à la recette des muffins butternut qui en a entrainées bien d’autres et en entrainera encore beaucoup ! Je me rappelle comment j’ai galéré à les faire entre le temps qu’ils refroidissent pour les démouler et le temps de les réinsérer dans les moules avec le chocolat…pour qu’ils soient tous dévorés en moins de 5 minutes !…
        Bon ton histoire m’a convaincue à les tenter… ;-)

        • Tu me donnes envie d’en refaire , je n’ai pas re-testé depuis mais j’ai le souvenir que c’était bon !
          Merci encore pour ta fidélité Manue , ça fait chaud au coeur :)
          Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>